Que faire au potager au mois de mai ?

En mai, les légumes primeurs sont prêts à être cueillis pour agrémenter de bons petits plats savoureux, tandis que les autres légumes nécessitent quelques soins particuliers pour assurer de bonnes récoltes plus tard dans l’année. Au verger, pensez à protéger les plantes des parasites et des maladies. Que faire au potager en mai ?

Buttez les pieds des pommes de terre dès le mois de mai

pieds pommes de terre

Dès que leur feuillage atteint une quinzaine de centimètres, prenez soin de butter les pieds de pommes de terre. Très simplement, il s’agit de faire un petit monticule de terre autour des pieds à l’aide d’un outil (serfouette, râteau, butoir ou binette). Cette action permet d’assouplir la terre et de protéger les pommes de terre contre les intempéries. Vos légumes seront également protégés de la lumière et leurs tubercules pourront grossir sans voir le jour, condition sine qua non pour obtenir de délicieuses pommes de terre.

En mai, cueillez les légumes primeurs du potager

récolters en mai au potager

N’attendez pas trop avant de cueillir les carottes et les navets primeurs. S’ils sont récoltés jeunes, ils vous offriront une saveur exceptionnelle au mois de mai, bien plus douce que leurs cousins, récoltés à maturité. N’oubliez pas de pailler les rangs après la cueillette, pour que le sol reste bien propre.

Une fois récoltés, il est possible de conserver les légumes primeurs dans le bac à légumes du réfrigérateur, en prenant soin de les emballer dans du papier journal ou du papier absorbant pendant deux jours au maximum.

Semez de nouveaux légumes au mois de mai : le moi idéal pour les semis !

semis chou-fleur
oignons poireaux semis potager mai

Le mois de mai est propice au semis de courgettes en godet ou en pleine terre, une fois les gelées passées. Leur production étant généreuse au début de l’été, échelonnez les semis au maximum, jusqu’à la fin du mois de juin pour obtenir des récoltes sur plusieurs semaines, jusqu’au mois d’octobre.

En mai, semez vos légumes-racines, dont les betteraves à semer en place. À ce titre, notez que les betteraves s’entendent très bien avec les oignons, qui peuvent ainsi être plantés autour. Entre les rangs, pourquoi ne pas planter des crosnes ? Cela vous permettra de récolter les betteraves en août tout en permettant aux crosnes de continuer à pousser.

Dans votre potager, semez du chou-fleur que vous pourrez récolter en automne. Vous pourrez les marier avec des brocolis, des pois et des haricots. Les racines des légumineuses fixent l’azote, qui favorise leur croissance.

Si vous aimez les légumes d’antan, pourquoi ne pas planter des souchets, que vous récolterez en automne pour profiter de leur saveur exquise de noisette ?

Il est également temps de planter des poireaux. Après les avoir laissés sécher, coupez leurs racines à 2 centimètres et leurs feuilles à 10 centimètres avant de les planter en mettant leur base en terre, tous les 10 centimètres.

En mai : les quelques soins à apporter aux fruitiers du verger

Au verger, une taille en vert des pêchers et des abricotiers s’impose. Coupez les rameaux inutiles qui détournent la sève des fruits et qui ralentit leur croissance et leur mûrissement. Débarrassez-vous des stolons des fraisiers en ne conservant que les plus beaux pour la reproduction.

Les poiriers et les pommiers doivent être éclaircis pour leur assurer une bonne santé et une récolte vigoureuse. S’ils ont tendance à être sujets aux maladies et aux nuisibles, prévoyez de les protéger en adaptant les méthodes, par exemple, en plaçant des colliers contre le carpocapse. D’une manière générale, quelle que soit la région dans laquelle vous vivez, les fruitiers doivent être traités en mai, au moment de la formation des fruits.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !