Plantes d’intérieur : que faut-il faire en mai ?

plantes d'interieur : les soins en mai

Au cours du mois de mai, le chauffage est généralement (enfin !) coupé dans les logements alors que les températures deviennent plus clémentes à l’extérieur et continuent à augmenter, au même titre que l’humidité ambiante. Que faut-il prévoir pour prendre soin des plantes d’intérieur en mai ?

Les Saints de Glace concernent également les plantes d’intérieur !

Si la plupart des jardiniers attendent que les Saints de Glace soient passés pour entreprendre les travaux de jardinage à l’extérieur, il faut savoir que les plantes d’intérieur sont également sensibles aux gelées subites des 11, 12 et 13 mai. Ainsi, mieux vaut attendre que cette période soit passée avant de sortir les plantes d’appartement à l’ombre.

plantes intérieur succulentes

En mai, déplacez vos plantes d’intérieur

Comme chaque mois, les pots doivent être tournés d’un quart de tour dans le sens des aiguilles d’une montre pour donner la chance à leur feuillage de pousser de manière uniforme. Le soleil devenant plus intense en cette période de l’année, prenez soin d’écarter les plantes vertes des fenêtres. En outre, pour qu’elles bénéficient d’une bonne humidité, pensez à vaporiser vos plantes d’intérieur, au même titre que vos rempotages. Et si vous ne l’avez pas fait en avril, ou si vous avez des plantes d’intérieur en grand nombre, une douche fera le plus grand bien à celles qui apprécient l’humidité chaude comme les fougères, par exemple.

Nous sommes encore loin des périodes de Noël, mais le mois de mai est une période idéale pour rempoter votre Poinsettia, afin de lui permettre de fleurir en beauté durant les fêtes de fin d’année.

plante intérieur fenêtre

Le bouturage dans l’eau : facile et ludique !

Si vous avez des enfants, le mois de mai est idéal pour les initier au bouturage dans l’eau. Cette action permet de multiplier vos plantes pour pouvoir agrémenter votre intérieur ou pour les offrir à vos proches et à vos amis. En outre, la technique du bouturage dans l’eau est à la portée de tous, même des débutants. Sachez néanmoins que certaines plantes ne se prêtent pas à cette technique.

  1. Choisissez une extrémité de tige qui ne porte aucune fleur et coupez-la sous un nœud.
  2. Prélevez un morceau de 10 centimètres environ, afin de pouvoir le placer dans un bocal de dimension suffisante. Prenez soin de choisir un rameau dont le bois n’est pas formé afin de permettre aux racines de percer.
  3. Supprimez les feuilles basses de la tige en laissant seulement deux ou trois feuilles sur la partie haute.
  4. Dans un récipient propre rempli d’eau (l’eau de pluie est idéale pour le bouturage dans l’eau), ajoutez un morceau de charbon de bois qui sera remplacé toutes les deux semaines.
  5. Placez vos boutures à la lumière et… le tour est joué.

Il ne vous reste plus qu’à attendre patiemment. Vous verrez apparaître des racines ; tant que les feuilles que vous avez laissées sur la partie haute semblent vigoureuses, les choses continuent leur cours. Si les feuilles tombent et que la bouture commence à pourrir, l’opération n’a pas réussi. Attendez que les racines mesurent 3 centimètres environ avant de planter votre bouture en terre. Choisissez un bon terreau léger, permettant à votre nouvelle plante de s’adapter et de pousser tranquillement.

bouturage eau plantes intérieur
Que pensez-vous de cet article ?
, ,
Comment prendre soin des plantes d’intérieur au printemps ?
Que faire à l’intérieur en mars?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !