Cultiver l’abricotier ou Prunus armeniaca : quand et comment planter ?

abricotier du ardin tout savoir sur la culture des abricots

L’abricotier est un arbre fruitier qui porte de très nombreux fruits dorés et juteux, extrêmement savoureux.
Bien que ce fruitiers préfère les climats chauds et ensoleillés de nos régions méridionales, il est possible de récolter de délicieux abricots  » maison  » dans les autres régions de France.
Disposer d’un abricotier dans son jardin lie l’utile à l’agréable : de jolies fleurs et de bons fruits. Ses fleurs apparaissent en mars – avril sur des rameaux sans feuille : une délicate floraison avant une intense fructification …

L’abricotier : un fruitier facile à vivre et décoratif

L’abricotier est un arbre fruitier. Il dispose d’une forte résistance à la sécheresse et demeure facile à entretenir. En effet, la taille de ce type de fruitier est facultative.
La floraison de cet arbre est extrêmement décorative en début de printemps.
La récolte des abricots sera fonction de la météo : c’est la seule variable indépendante de l’action du jardinier.

Les origines de l’abricotier …

L’abricotier est originaire d’Asie Centrale. Ce fameux prunus armeniaca poussait à l’état sauvage dans le nord de la Chine il y a déjà plus de 5000 ans (étape 1).
Il y a 2000 ans, sa culture se diffuse dans le Moyen-Orient puis le Proche-Orient. On le retrouve d’ailleurs en Iran et en Arménie… D’où son nom de Prunus armeniaca (étape 2).
L’abricotier trouve alors sa terre d’accueil dans le bassin méditerranéen : les Grecs et le Romains le cultivent (étape 3).
Enfin il arrive en France au début du XVIème siècle (étape 4). C’est Louis XIV qui affectionnera particulièrement l’abricot et qui fera diffuser sa culture en France.

les origines de l'abricotier

L’abricotier : une culture du sud possible au nord

Avant d’arriver en France, on trouvait les abricotiers sous des climats plutôt chauds.
Toutefois, cet arbre fruitier peut résister à des températures très basses en hiver. Il s’agit d’un fruitier  » rustique  » ( capacité à résister aux températures négatives ).
En France, au nord de la Loire, il est possible de cultiver les abricotiers. Toutefois, la récoltes sera plus aléatoire car en période de floraison, l’abricotier est très sensible aux gelées.

gelées printanières et arbricotiers

Quand fleurit l’abricotier ?

L’abricotier produit ses premières fleurs entre février et avril. Sa période de floraison est toutefois différente selon les variétés et le climat.
Ses fleurs d’un blanc rosé délicat couvrent les branches avant l’apparition des feuilles : une floraison hivernale extrêmement jolie.
Les fleurs peuvent être détruites par le froid dès que la température descend en dessous de 2°C : l’arbre ne souffrira pas en tant que tel mais la récolte risque alors d’être compromise.

bourgeons fleurs d'abricotier

Quand fructifie l’abricotier ?

Après la floraison, l’abricotier commence sa fructification dès lors que les fleurs sont pollinisées à partir de mai.
L’abricotier est autofertile : il se pollinise seul. Toutefois, dans un verger, en présence d’autres arbres fruitiers, il aura tendance à mieux se polliniser.

Quand récolter les abricots de l’abricotier ?

Les abricots arrivent à maturité durant l’été ( de juin à août ).
Le volume de récolte est fonction à la fois de l’âge de l’arbre, du climat, mais aussi de la taille et de la fertilisation du sol.

abricots sur branches

Comment planter un abricotier ?

Quel sol pour planter un abricotier ?

L’abricotier a une végétation vigoureuse et atteint une haute taille. Il préfère un sol bien drainé, à forte teneur en humus, se réchauffant vite, au PH compris entre 6 et 7. Un sol froid ne lui convient guère… Il faudra donc veiller à la typologie de votre sol de jardin avant de planter votre abricotier.

Notez que les variétés d’abricotiers greffées sur amandier supportent un sol légèrement calcaire.

abricots et abricotier

Quand planter un abricotier ?

La plantation de l’abricotier devra s’effectuer à la fin de l’automne ou au début de l’hiver lorsque l’arbre est en phase de repos végétatif.

Il est toutefois possible de le planter au printemps mais les soins à lui apporter seront plus importants : il faudra veiller à lui apporter de nombreux arrosages pour le permettre une bonne reprise.

Où planter un abricotier ?

Comme pour la plupart des fruitiers, l’abricotier a besoin d’une exposition ensoleillée. Ses fruits ont besoin des rayons du soleil pour mûrir.
L’abricotier est un arbre fruitier suffisamment vigoureux pour pousser seul dans qu’il ne soit palissé.
Toutefois, vous pourrez trouver des abricotiers taillés en palmette ou en espalier que vous pourrez disposer contre un mur par exemple ( le mur favorisera l’absorption de la chaleur et les protégera du vent frais ).

où planter un abricotier ?

Comment entretenir un abricotier ?

Comment fertiliser le sol de culture de l’abricotier ?

Si l’abricotier manque d’éléments nutritifs, les feuilles ont un aspect pâle et décoloré dans le courant de l’été : vous le verrez facilement.
Vous devez alors apporter à votre arbre une fertilisation complète au printemps suivant.

Chaque année, enfouissez une poignée d’engrais complet, soit en granulés, soit sous forme liquide, à l’aplomb de la couronne de l’arbre, là où se situent les racines.
Pour cela il faudra griffer le sol au printemps et automne pour y répandre compost, fumier décomposé et engrais.

floraison de l'abricotier

Une fois planté, l’entretien consistera à prévenir l’arbre des maladies et parasites, à tailler légèrement le branchage et à apporter de l’engrais …

Comment tailler un abricotier ?

Aussitôt que les fruits sont formés, vous devez éclaircir afin qu’ils soient distants de 10 cm au moins les uns des autres.

L’abricotier fructifie sur le bois au cours de l’hiver qui suit la récolte. Palissez les jeunes pousses sur l’espalier. Les tailles suivantes consistent à ôter le bois mort et, lorsqu’on peut le cultiver en tige, à aérer la couronne en supprimant le bois en excès. Évitez cependant les coupes multiples car l’abricotier a tendance aux écoulements gommeux.

abricots récoltés

Quelle variété d’abricotier et d’abricot choisir ?

Il existe de très nombreuses variétés d’abricotier convenant pour votre jardin.

Le coup de coeur jardin : l’abricotier De Nancy

L’abricotier De Nancy est un arbre fruitier qui propose des fruits d’une belle couleur jaune-pâle marbrée de carmin sur ses faces exposées au soleil. La chair des abricots est tendre et fondante au goût.
En bouche, il présente une saveur sucrée et particulièrement parfumée, et se déguste frais ou en tarte. Il se récolte en août.

abricotier de nancy

Le coup de coeur jardin : l’abricotier Bergeron au nord de la Loire

L’abricotier Bergeron propose des fruits de forme plus allongée : une forme ovale, de couleur orange foncé dont la chair est particulièrement ferme et assez juteuse.

Cette variété est relativement résistante au froid avec un port semi-érigé. Sa floraison est plus tardive… Donc les fleurs sont moins sujettes aux gelées hivernales. Il présente donc une bonne productivité même en région froide !

abricotier bergeron

Le coup de coeur jardin : l’abricotier polonais pour de gros abricots

Son nom est étonnant car on l’appelle  » abricot polonais  » ou  » abricot orangé de Provence  » ! L’abricotier polonais produit des fruits de gros calibre et d’excellente qualité gustative !
Il s’agit d’une variété ancienne avec une  » mise à fruit  » rapide : c’est à dire que la production arrive rapidement après la plantation.

l'abricotier polonais : des énormes abricots

Le coup de coeur jardin : le mini abricotier pour les petits espaces

Cet arbre fruitier nain n’est petit que par sa taille : les abricots que le mini abricotier propose sont de taille standard !
Sa floraison est tardive… Donc les fleurs ne risque pas d’être soumises au gel ( et donc à une mauvaise fructification ).

le mini abricotier ou abricotier nain

A quelles plantes associer l’abricotier ? Les associations végétales et fruitières …

Nous parlerons ici de  » plantes compagnes  » bénéfiques à l’abricotier.
L’abricotier apprécie la présence du basilic, des capucines et de la tanaisie à sa proximité. Le basilic protège l’abricotier du mildiou… Toutefois, la culture du basilic en extérieur est plus simple dans le sud de la France.

L’abricotier n’apprécie pas la présence d’avoine, des érables, des fusains d’Europe, des noisetiers, de l’orme et même de la tomate et de la pomme de terre… Il s’agit de plantes qui favorisent la présence de pucerons verts ou qui inhibent la croissance de l’abricotier.

Que pensez-vous de cet article ?
, ,
Agapanthus | Agapanthes : quand et comment les planter
Poirier | Pyrus Communis : quand, comment planter & soins
Menu