Comment planter et entretenir le trolle dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Comment cultiver le trolle du jardin ?

Le trolle ressemble à un bouton d’or de grande taille qui offre, aux jardins champêtres, de belles couleurs variant du jaune à l’oranger au printemps ou en été. Il apprécie l’humidité et se présente comme une plante rustique, robuste et facile à cultiver.

Qu’est-ce que le trolle ?

Membre de la famille des renonculacées, le trolle est une plante vivace au feuillage caduc pouvant mesurer de 15 cm à 1 m de hauteur à maturité. Sa largeur varie également, de 20 à 50 cm. Il fleurit entre les mois de mai et juillet, se parant de fleurs globulaires, tantôt jaunes, tantôt orangées.

Originaire de l’hémisphère nord de l’Europe, de l’Asie et de l’Amérique, il pousse naturellement dans des zones bénéficiant d’un sol riche, à proximité de sources d’eau. Il pousse également dans les forêts de feuillus et les prairies humides, jusqu’à des altitudes atteignant près de 3000 m.

L’aspect naturel du trolle lui fait ressembler à une grande renoncule. Il pousse en formant des touffes de feuilles découpées en plusieurs lobes et dentées. Du feuillage du trolle émanent, jusqu’à 1 m de hauteur, de belles inflorescences sphériques pouvant mesurer jusqu’à 5 cm de diamètre.

Dans plusieurs endroits, en France comme à l’étranger, cette plante est protégée.

Le trolle est le cousin du bouton d’or.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le trolle ?

Le trolle apprécie les environnements qui lui rappellent ses régions d’origine. Ainsi, il est à l’aise dans une terre relativement lourde, riche en humus, suffisamment profonde et fraîche. Il se plaît au soleil comme à l’ombre partielle. En revanche, il tolère très mal la sécheresse de l’été… s’il est au soleil, tant qu’il a les racines bien ancrées dans un sol frais, il ne sera pas menacé. Ainsi, le trolle trouve aisément sa place au bord d’un bassin d’eau dans le jardin. Attention cependant à ce qu’il ne reste pas les pieds dans l’eau pendant de longues périodes.

Il est tout à fait possible de cultiver le trolle en pot. Installez-le dans un substrat constitué de terre de jardin mélangé à du terreau de bruyère.

Les périodes idéales pour planter le trolle en pleine terre dans le jardin ou en pot sont le printemps (février–avril) et l’automne (septembre–novembre).

Le trolle ne supporte pas la sécheresse.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le trolle ?

Une fois installé, le trolle n’aime pas être déplacé. Rustique et vigoureux, il nécessite un arrosage généreux le premier été qui suit sa plantation. L’une des conditions essentielles à l’épanouissement de cette plante, en pleine terre comment pot, et de conserver le sol frais. En observant et en mettant le doigt à la surface du substrat, vérifiez que le terreau reste bien humide.

À la fin de la première période de floraison, il suffit de rabattre les tiges du trolle au niveau du sol afin d’encourager une nouvelle floraison à la fin de l’été. Un peu d’engrais spécial plantes fleuries fera le plus grand bien aux sujets plantés en pot. Au printemps, binez le sol autour des pieds de trolles et ajoutez un peu d’engrais organique.

À la fin de l’hiver, la touffe du trolle devient sèche ; il convient de la rabattre entièrement.

Bien que les fleurs des trolles d’Europe sont jaunes, celles d’Asie sont parfois blanches.

les conseils jardin de Willemse

Le trolle s’intègre parfaitement dans les jardins champêtres, aux côtés de renouées, de jacinthes des bois et autres primevères japonaises. Dans les zones humides, il s’associe également avec des fougères et constitue un parfait premier plan à l’avant d’un beau rhododendron.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu