Comment cultiver la renouée dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

La renouée du jardin

Loin d’être une plante ordinaire, la renouée est une vivace dotée d’une génétique hors du commun. Elle est très appréciée pour sa robustesse et sa capacité à supporter des températures avoisinant -25°C. C’est l’une des plantes qu’il vous faut si vous souhaitez aménager un jardin d’autonome.

Qu’est-ce que la renouée ?

La renouée ou Fallopia japonica est une vivace herbacée originaire du Japon. Elle s’est ensuite propagée à travers l’Europe au début des années 1820.

C’est une plante à caractère invasif à grandes feuilles et à larges rhizomes de la famille des Polygonacées. La renouée est caractérisée par un port évasé qui forme une touffe dense avec des tiges souterraines en bâtons rigides. Ces tiges rougeâtres produisent des feuilles alternes et caduques longues de 12 cm environ. Elles meurent chaque année pour se renouveler le printemps suivant.

La plante compte une dizaine de variétés, dont la renouée du Japon, connue pour sa croissance rapide. Selon l’espèce, la hauteur des renouées varie entre 2 et 6 m. Ses fleurs de couleur rose, rouge ou blanche apparaissent de juin à septembre. Elles sont très appréciées des insectes butineurs et des papillons.

La renouée est également connue pour ses vertus thérapeutiques. Ses racines sont réputées pour leurs propriétés diurétiques et fébrifuges. La plante aide également à l’amélioration de la circulation sanguine et à la régénération des tissus. Les jeunes pousses de renouée peuvent aussi être consommées fraîches ou cuites. Très affectionnée par les jardiniers, la renouée empêche le développement des orties et contribue à la décontamination des sols et des eaux usées.

La renouée est invasive, mais a des vertus thérapeuthiques.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter la renouée ?

Comme plusieurs vivaces, on plante la renouée en automne entre septembre et novembre ou au printemps de mars à mai. Très peu exigeante, elle peut être cultivée dans la quasi-totalité des sols. Cependant, la renouée du Japon préfère les sols frais et humifères. En revanche, d’autres variétés apprécient les sols secs.

Vous pouvez également l’installer dans un pot sur la terrasse ou au balcon. Dans ce cas, veillez à ce que le contenant soit suffisamment large pour retenir de l’eau. C’est une plante qui a besoin d’espace pour s’épanouir. Choisissez un terreau de plantation qui retient l’eau puis ajoutez du sable et de la terre de jardin si possible.

Pour planter une renouée, privilégiez un emplacement riche, ensoleillé ou à la mi-ombre. Pendant la plantation, veillez à respecter une densité d’environ 6 pieds par mètre carré.

Votre renouée appréciera les emplacements ensoleillés ou mi-ombragés

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir la renouée ?

Il est vrai que la renouée ne nécessite pas un entretien particulier. Mais en raison de son développement invasif, il faut contrôler sa croissance en limitant son expansion. Pour cela, vous pouvez rabattre les tiges desséchées au ras du sol. Avant d’y aller, portez des gants pour éviter d’être couvert(e) d’échardes. Les divisions régulières de touffe et de racines sont aussi importantes.

Enfin, veillez à supprimer très souvent les fleurs fanées pour permettre l’apparition de nouveaux boutons floraux. Lorsque le sol est pauvre, il est conseillé de lui apporter de la matière organique au printemps.

Les tiges rougeâtres de la renouée ressemblent à des bâtons rigides.

les conseils jardin de Willemse

En résumé, la renouée est une plante décorative et comestible à croissance rapide. Dans un jardin, elle peut être associée avec des hostas et des primevères asiatiques pour un résultat du plus bel effet.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !