Quelles plantes associer avec des bruyères ?

les conseils jardin de Willemse

Quelles plantes associer avec des bruyères?

À l’état naturel, les bruyères sont souvent les premières à s’installer, avec les ronces, les genêts et les épines noires et blanches, après l’abandon des cultures. Mais lorsqu’elles sont cultivées dans les jardins, les bruyères contribuent à créer un ensemble coloré, dense et harmonieux. Si vous vous demandez que mettre avec des bruyères, voici nos conseils d’associations.

Conseils pour vos bruyères

Les bruyères sont des plantes faciles à vivre, qui ne nécessitent aucune attention particulière. Idéales pour les jardiniers débutants, elles ne demandent en effet aucun arrosage ni engrais.

Les bruyères ont une préférence pour les sols acides. Pour répondre à ce besoin, déposez simplement un paillage de feuilles mortes ou d’écorces de pin au sol et laissez faire Dame Nature ! 

Si nécessaire, vous pouvez encourager l’épanouissement de vos plantes en ajoutant un engrais spécial arbustes de terre de bruyère. En revanche, évitez d’apporter des nutriments trop riches en azote qui favoriseraient le développement des feuilles au détriment de la floraison.

Les bruyères sont des plantes vivaces qui se plaisent dans les sols acides enrichis de terre de bruyère.

les conseils jardin de Willemse

3 plantes à associer avec des bruyères

Le Polystichum

Pour créer un ensemble rappelant la lande écossaise, dans un bac sur le balcon ou la terrasse, associez quelques bruyères à deux espèces de Polystichum : P. setiferum ‘Dahlem’, une belle fougère aux frondes bien érigées, douce au toucher et de couleur vert moyen. Et un P. tsus-simense, une fougère peu encombrante, mais très décorative. L’avantage de ces fougères se situe au niveau de leur feuillage persistant et de leur rusticité.

Installez vos bruyères sur les côtés de l’ensemble et disposez le tout à la mi-ombre, dans une terre fraîche et légère.

La fougère polystichum se plait à l’ombre dans un sol humifère comme les bruyères.

les conseils jardin de Willemse

L’hellébore

Créez une belle composition d’hiver en associant les bruyères avec des hellébores. Également connu sous le nom de ‘Rose de Noël’, l’hellébore est une plante gracieuse qui fleurit de novembre à mi-avril. Rustique, il ne craint pas les températures négatives et apprécie un sol fertile, plutôt calcaire.
À maturité, l’hellébore peut atteindre de 30 à 60 cm de hauteur. N’hésitez pas à planter vos hellébores et vos bruyères en les resserrant un peu, de manière à créer un effet de masse. Avec quelques graminées et bulbes à fleurs précoces, l’ensemble sera ravissant ! 

Les bruyères d’hiver et les hellébores fleurissent au même moment.

les conseils jardin de Willemse

Joliment coloré, le cyclamen est une plante vivace tubéreuse que l’on peut facilement associer aux bruyères. La forme de ses fleurs et son joli feuillage vert profond complètent l’élégance sans prétention des bruyères. Attention cependant : le cyclamen craint le froid. Il est donc conseillé de le planter avec les bruyères à l’extérieur dans les régions au sud de la Loire. Les zones plus froides, quant à elles, imposeront de rentrer l’arrangement dans une véranda lorsque les températures descendent un peu trop bas.

Le cyclamen fleurit d’octobre à avril et atteint de 15 à 20 cm de hauteur à maturité.

Par sa simplicité, le cyclamen rehausse les parterres de bruyères.

les conseils jardin de Willemse

Rustiques, colorées et vivantes, les bruyères s’invitent dans les jardins, sur les balcons et les terrasses pour embellir l’extérieur à une période où la nature se prépare à un repos bien mérité. Polyvalentes, elles offrent de nombreuses variations qui permettent de laisser libre-cours à son imagination. Et si l’envie vous prend, pourquoi ne pas créer un jardin de bruyère ?

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !