Comment tailler les rosiers ?

comment tailler les rosiers?

La reine des fleurs, cultivée depuis l’Antiquité, agrémente jardins et balcons pour le plus grand plaisir des yeux. Elle est appréciée pour ses parfums subtils et ses nombreuses couleurs. En respectant les périodes de taille, la croissance des rosiers sera plus équilibrée et la floraison plus belle. Voici quelques conseils utiles pour tailler les rosiers.

Respecter les périodes de tailles annuelles de vos rosiers

Les périodes de l’année pour tailler les rosiers sont le printemps, après les dernières gelées, et l’automne.

La taille de printemps qui est la plus importante doit se faire, suivant les régions, de fin février jusqu’à fin mars.

La taille d’automne est une taille de nettoyage, plus légère, pour éliminer les bois morts et les boutons qui ne se sont pas ouverts. Les deux tailles ne sont pas toujours nécessaires.

Comment tailler les rosiers à grandes fleurs, à fleurs groupées et rosiers tiges ?

Pour tailler les rosiers à grandes fleurs ( comme les rosiers buissons ), il faut retirer le bois mort, les branches trop frêles et celles qui poussent vers l’intérieur de l’arbuste. Celles qui restent doivent être taillées jusqu’aux trois quarts de leur longueur en veillant à laisser quelques bourgeons.

Les rosiers à fleurs groupées polyantha seront taillés plus court, entre 15 et 20 centimètres.

Les rosiers tiges seront taillés au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur. En automne, il est conseillé d’effectuer une taille de nettoyage.

Comment tailler les rosiers paysagers ?

Egalement appelés rosiers arbustes, les rosiers paysagers peuvent être taillés une fois par an. Il suffit d’éliminer les branches mortes et celles qui se développent vers l’intérieur. Une autre alternative consiste à ne les tailler que tous les 2 ou 3 ans quand ils deviennent trop fournis, en coupant le tiers ou la moitié de leur hauteur.

Comment tailler les rosiers grimpants ?

Pour les rosiers grimpants, il faut commencer par éliminer les bois morts et les tiges trop petites. Les rameaux situés sur les branches conservées sont coupés à 1 centimètre de leur point d’attache. L’ensemble est ensuite palissé sur un treillage ou un fil de fer ou enroulé autour d’un poteau. Le palissage permet l’apparition de pousses latérales qui plus tard porteront de nouvelles fleurs.

N’hésitez pas à consulter notre article plus détaillé :  » Comment bien tailler et entretenir les rosiers grimpants ? « 

Comment tailler les rosiers pleureurs ?

La taille de cette variété est particulière. Le rosier pleureur est en général planté en novembre et est palissé sur un tuteur parapluie qui soutiendra ses branches lors de sa croissance. Au printemps suivant, généralement en mars, une première taille est effectuée au-dessus d’un bourgeon présent sous les rameaux. La même opération est réalisée la deuxième année à la même période forçant le rosier à se ramifier davantage. Lors de la troisième année, les branches qui ont fleuri sont coupées pour laisser la place à d’autres.

Ce qu’il faut retenir de la taille des rosiers

La taille des rosiers est indispensable, car elle va stimuler la croissance de la plante. Les fleurs seront plus belles et plus nombreuses et la forme plus harmonieuse. L’opération n’est pas très compliquée et à la portée de tout jardinier amoureux de ces magnifiques plantes et de son jardin.

N’hésitez pas à consulter nos articles :
Tout savoir sur le rosier
Comment entretenir les rosiers ?
Comment planter les rosiers ?

… Et découvrez des typologies de rosiers spécifiques pour embellir votre jardin :
Tout savoir sur le rosier-buisson
Focus sur le rosier-buisson Osira
Le rosier de jardin : une plante très peu exigeante et florifère
Quel rosier choisir pour son jardin ?
Quels sont les rosiers les plus parfumés ?

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !