5 variétés de kaki Plaqueminier à cultiver dans le jardin

Quelles sont les meilleures variétés de kaki (plaqueminier) à cultiver au jardin ?

Le kaki est le fruit du plaqueminier. Il existe de nombreuses variétés de kaki. Rond ou légèrement aplati, jaune à orangé soutenu, pulpeux et charnu, ce fruit est aussi très décoratif. Maintenant très présent sur les étals français, le plaqueminier s’arque sous le poids des fruits en hiver, moment de la récolte. Un fruit gourmand, parfois ferme ou souvent fondant, au goût inédit. Focus sur 5 variétés de kaki / plaqueminier.
Les kakis se récoltent au début de l’hiver. Le fruit a besoin des premières gelées pour mûrir. Découvrez nos variétés préférées…

Kaki plaqueminier sur fond de ciel bleu d'automne

Le plaqueminier Muscat

Les premières gelées lui ôtent son âpreté après quelques semaines de mûrissage.

Cette variété de kaki est autofertile : elle n’a pas besoin d’un arbre de l’autre sexe pour fructifier.

Fruits-de-Kaki-muscat-Diospyros

Le plaqueminier Triumph

Cette variété nécessite d’être pollinisée. Il faut donc à minima deux fruitiers pour obtenir une fructification. Deux possibilité s’offre alors à vous :
– vous savez qu’une autre variété est plantée non loin de là (chez un voisin par exemple) ;
– vous plantez deux arbres fruitiers pour obtenir une pollinisation croisée.

L’avantage de cette variété de kaki est que les fruits peuvent se consommer immédiatement après la récolte, pour révéler une chair juteuse et sucrée. Les fruits ne disposent pas de cette âpreté si caractéristique (comme celle du kaki muscat par exemple). Les kakis du plaqueminier Triumph sont de forme carrée

kaki triumph

Le plaqueminier kaki Sharon

Il s’agit sans doute de la variété de kaki la plus répandue. Le kaki Sharon est autofertile, ferme et croquant, sa saveur est douce. Il est très répandu.

Kaki-Sharon-Fruits-sur-la-branche-Diospyros

Le plaqueminier kaki Fuyu (dit « kaki pomme »)

Également autofertile, la cueillette est d’octobre à janvier. Sa chair ferme et sucrée peut se consommer immédiatement.

Le plaqueminier kaki Jiro

Autofertile, il est non astringent. Ferme et croquant, sa chair est moins juteuse.

Des-kakis-Jiro-frais-au-marché-d'automne-Diospyros

Comment associer le plaqueminier aux autres fruitiers et plantes du jardin ?

Le plaqueminier est un fruitier décoratif qui apporte de la couleur à l’espace extérieur à l’orée de l’hiver. Ses gros fruits oranges attirent le regard lorsque le ciel devient gris.

Quelles variétés de fruitiers peut-on associer au plaqueminier dans le jardin ?

Associez le plaqueminier avec tout arbre fruitier appréciant le même type de sol, sablonneux ou légèrement acide : l’abricotier, le pêcher, le figuier, l’olivier ou les agrumes.

arbre-kaki-plaqueminier-dans-un-jardin

Quelles sont les plantes compagnes du plaqueminier ?

Le plaqueminier n’est pas exigeant à condition d’un espace suffisant, environ 7 mètres. Attention ! Un plaqueminier autostérile aura besoin d’un arbre de l’autre sexe pour être pollinisé.

Le plaqueminier est robuste, mais n’aime pas les mouches méditerranéennes. Les plantes connues pour les éloigner sont, entre autres, la lavande, la menthe poivrée, le souci ou le géranium. Les plantes mellifères favorisent la pollinisation des variétés autostériles : romarin, grande marguerite, giroflée, chèvrefeuille, lavande, etc.

Le plaqueminier dans le verger

Comment obtenir une belle récolte de kakis ?

Le plaqueminier aime un climat chaud l’été, à l’abri du vent, au soleil, dans un sol bien drainé. Il est productif vers sa cinquième année et se taille au printemps, ou après la cueillette en hiver, pour une meilleure répartition des fruits l’année suivante.

Gros-plan-fruit-Kaki-plaqueminier-dans-un-verger
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !