4 légumes peu gourmands en eau

4 légumes peu gourmands en eau

Dans les régions marquées par la sécheresse, il est intéressant de se tourner vers des légumes peu gourmands en eau. Les jardiniers paresseux et ceux qui manquent de temps apprécieront également la culture potagère qui ne nécessite pas d’arrosage (trop) régulier. Voici donc une sélection de légumes peu gourmands en eau.

Les carottes

Les carottes se moquent des conditions arides, car elles n’ont pas besoin de beaucoup d’eau pour pousser. Elles s’adaptent à tous les climats et résistent même aux gelées. Si elles sont peu gourmandes en eau, il est important de biner le sol de temps en temps, pour limiter l’évaporation de l’eau et écarter la concurrence des mauvaises herbes. La culture de carottes se fait par semis, de janvier-février (sous voile) à juillet. Il faut compter de 2 à 3 semaines pour voir les premières pousses faire leur apparition. Les carottes primeurs se récoltent 9 semaines après le semis ; celles qui ne sont pas récoltées peuvent être laissées en pleine terre et débarrassées de leurs fanes puis recouvertes d’un lit de feuilles mortes pour être protégées du gel.

carottes

Les betteraves

La betterave pousse dans toutes les régions ; elle apprécie les climats doux et humides. En revanche, elle déteste le gel et ne requiert un arrosage régulier que si le temps est réellement très sec. Le semis de betteraves s’effectue d’avril à juillet et il faut compter seulement une semaine pour la levée des graines. Éclaircissez rapidement en conservant le plant le plus vigoureux tous les 20 cm. Pour maintenir le sol frais, binez et sarclez régulièrement. Si la sécheresse persiste, un paillage au sol sera idéal, au même titre que l’élimination des mauvaises herbes.

betterave

Les haricots verts

S’ils sont sensibles au froid, les haricots verts apprécient une exposition ensoleillée. Il convient de les semer lorsque le gel n’est plus à craindre, à partir du mois d’avril dans les régions du Sud ; à partir de la mi-mai au nord de la Loire. Les graines commencent à germer à partir d’une température de 10°C minimum. Le semis de haricots verts se fait en poquets, à raison de 5 à 6 graines par poquet pour les variétés naines et 6 à 8 graines pour les haricots à rames. Si l’arrosage doit être généreux en début de culture, il peut être réduit par la suite.

haricots verts

La sauge

La sauge fait partie des fines herbes incontournables, emblématiques des plantes méditerranéennes. Excellente source d’antioxydants et de fibres alimentaires, la sauge officinale peut être semée à l’intérieur en mars et à l’extérieur en mai. D’entretien facile, elle nécessite un arrosage uniquement lorsque le substrat est sec. Lorsqu’elle est plantée en pot, la sauge ne nécessite d’être fertilisée que deux fois au cours de la saison.

sauge

Il existe bon nombre de légumes peu gourmands en eau. Néanmoins, à proximité du potager, il est toujours important d’avoir un tuyau d’arrosage muni d’un pistolet à portée de main. Un arrosoir à main est également utile pour les petits arrosages d’appoint, tout comme pour récupérer de l’eau de pluie stockée dans un baril. Outre les légumes mentionnés ci-dessus, il existe bon nombre d’autres variétés de légumes peu gourmands en eau dont l’ail, la gourgane, l’oignon, le panais ou encore la pomme de terre. À vous de sélectionner les vôtres, en fonction de vos préférences !

Que pensez-vous de cet article ?
10 légumes perpétuels pour un potager durable
Potager à l’ombre : quels légumes planter ?
Menu