Zoom sur l’incontournable de la saison : le rosier

Non classé
les conseils jardin de Willemse

Les rosiers pour le jardin

Fleur incontournable des jardins, la rose est la reine des fleurs ! Elle pousse sur un arbuste très facile à cultiver : le rosier. Avec ses nombreuses couleurs, elle risque bien de vous séduire encore et encore.

Des origines très lointaines

Les premières roses ont été cultivées au moyen âge. Puis vers le 18ième siècle, les variétés de roses se sont développées. Maintenant la rose est devenue le symbole de nombreux créateurs.

Des variétés adaptées à toutes situations

Il existe un très grand nombre de variétés de rosiers :

  • Les rosiers buissons: grosses fleurs, longue tige. Idéal pour bouquets.
  • Les rosiers arbustes : très vigoureux, arbustes en fleurs tout l’été. A tailler ou à garder à l’état naturel.
  • Les rosiers grimpants : longues branches souples. Fleuris murs ou autres supports treillis, grillages…
  • Les rosiers botaniques : espèce ancienne, parfumée. Grosses fleurs ou moyennes. Idéales en bouquets. Peu d’entretien.
  • Les rosiers couvres-sols : longues branches rampantes formant un tapis de fleurs. Facile d’entretien. Parfaits pour rocailles, talus, bordure ou bac.
  • Les mini-rosiers : idéal en pot sur terrasse ou au jardin, en massif ou en isolé sur pelouse. Floraison abondante chaque année.
  • Les rosiers massifs : nombreuses fleurs réunies en bouquets. Forment bel effet de masse. Idéales pour massifs et bordures.
  • Les rosiers sur tiges : bouquets de fleurs portés sur longues tiges. Idéals en isolé au milieu de la pelouse ou en massif de fleurs basses.

Facile à planter le rosier !

L’automne est la meilleure période pour planter ses rosiers. Ils s’adaptent à tous les sols saufs argile pure ou sable intégral. Avant de le planter, il faudra bêcher le sol sur 60 cm de profondeur. Ensuite, les racines seront rabattues, les parties abîmées supprimées. Un pralinage des racines sera utile. Viens ensuite la creusé du trou équivalent au volume des racines dans lequel est intégré un mélange de tourbe, de terre et de poudre d’os. Le rosier sera placé dedans et recouvert du restant de terre. Et enfin, il n’y a plus qu’à arroser.

Un arbuste simple à entretenir

Les rosiers demandent très peu d’entretien. Il a besoin surtout d’un engrais bien spécifique et d’un apport d’eau adapté au terrain. Pensez tout de même à retirer les fleurs fanées quotidiennement et à biner le pied de la plante pour supprimer les mauvaises herbes et à retirer les nuisibles qui peuvent épuiser la plante. Et bien sûr régulièrement, le rosier demandera à être taillé.

Victime de nombreux nuisibles

Le rosier doit faire face à de nombreuses maladies. Rouilles, pucerons, tâches noires, chloroses et oïdiums sont les maladies les plus courantes. Pour éviter leurs apparitions, un ensemble de traitements peuvent être pratiqués pour prévenir les nuisibles et même les éradiquer complètement.

Il existe également des rosiers naturellement résistants aux maladie : des variétés simples d’entretien à adopter dans le jardin !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !