Comment, où et quand planter les rosiers grimpants?

rosier grimpant

Vous cherchez une jolie façon d’habiller votre pergola ou un grillage, les rosiers grimpants sont faits pour vous ! Facile à planter, ils sauront développer leurs longues lianes pour former une jolie décoration florale. Besoin d’aide pour les planter ? Pas de panique nous allons tout vous expliquer !

Où planter les rosiers grimpants ?

Le rosier grimpant apprécie tout particulièrement les endroits ensoleillés mais pas le contact direct avec les rayons du soleil qui peuvent agresser son feuillage.
Les expositions au nord ou à l’est seront plutôt à éviter.
Un sol bien drainé et peu calcaire est à privilégier. Pour connaitre la nature de votre sol du jardin, n’hésitez pas à consulter notre article :  » Les différents types de terre de jardin : analyse du sol  »
Le rosier grimpant se développe très bien sur un support vertical du type treillage, pergola, abri de jardin, grillage…

Quand planter son rosier grimpant : la période idéale

Les rosiers grimpants à racines nues sont à planter au printemps de février à mai ou à l’automne à partir du mois d’octobre jusqu’à décembre. En conteneur, ils peuvent être plantés toute l’année. Évitez tout de même une plantation en période de gel ou de sécheresse.

7 étapes essentielles pour planter le rosier grimpant

La technique de plantation des rosiers n’est pas révolutionnaire. Elle est la même pour tout les arbustes et rosiers (grimpants ou non). Voici les étapes essentielles à l’aide de schémas explicatifs. Vous pourrez retrouver l’intégralité des techniques de plantations dans notre guide du jardinage Willemse disponible gratuitement pour tous les jardiniers.

1) Retirez le rosier de son emballage protecteur (pot ou sachet lorsque ce dernier est en racines nues).

retirez l'emballage

2) Taillez le bout des racines ( juste le bout ), afin de stimuler le rosier lors de sa plantation.

taile des racines du fruitier

3) Pralinez les racines du rosier en laissant tremper les racines dans un sot rempli de boue. N’hésitez pas à consulter notre article vous expliquant tout sur cette démarche :  » Le pralinage : en quoi consiste cette technique de jardinage ? « . Pour résumer, avant la plantation, cette étapes de réhumidification des racines permet d’éviter leur déshydratation une fois mis en terre. Cette boue s’obtient en mélangeant de la poudre et de l’eau.

pralinage des racines des fruitiers

4) Creusez un large trou de 30 cm de côté et de profondeur et ameublissez le fond à la bêche

trou de plantation du fruitier

5) Installez le plant verticalement en étalant les racines. Le collet du rosier (endroit de démarrage des branches) doit se trouver au niveau du sol.

placez le fruitier dans le trou de plantation

planter le rosier grimpant

6) Comblez le trou de terre meuble éventuellement mélangée à un peu de terreau en tassant au fur et à mesure tout autour des racines.

attentions au racines du fruitier

combler le trou de plantation du rosier

7) Tassez du bout du pied tout autour du rosier pour bien l’enraciner en aménageant une petite « cuvette ». Cela permettra, lors de l’arrosage de bien canaliser l’eau vers les racines du rosier.

aménagez une cuvette d'arrosage pour le fruitier

tasser tout autour de pied du rosier

8 et 9 ) Au printemps en particulier, ménagez une cuvette autour du plant pour recevoir et concentrer l’eau des futurs arrosages.

arrosez le fruitier juste planté

arrosage du fruitier régulier

racines

 

10 ) Puisque votre rosier est grimpant, il faut prendre le soin de le palisser sur un support. Faites attentions aux petites épines … Celles de rosiers grimpants sont en général très petites et douloureuses lorsqu’on s’y frotte ! N’hésitez pas à consulter notre article :  » Tutorez et palissez les rosiers grimpants : aidez-les à aller dans le bon sens « .

support des plantes grimpantes

grimpante et cale

Votre rosier est maintenant planté. Dans les jours qui suivent, des radicelles se forment. Mais au-dessus, rien ne bouge. Au printemps, les racines qui se sont développées donnent naissance à des feuilles et à des fleurs.

Important : n’oubliez pas d’arroser durant le printemps et l’été qui suivent la plantation. C’est une condition indispensable pour une bonne reprise.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article  » Comment planter les rosiers ? « .

Prendre soin des rosiers grimpants

Les soins sont simples et résumés au travers de ce schéma :

Les 6 soins pour vos rosiers

N’hésitez pas à consulter notre article  » Comment entretenir les rosiers  » qui vous permettra d’en savoir plus sur les soins à leur apporter.

Comment tailler les rosiers grimpants ?

Bien qu’ils soient grimpants, il existe des similarités dans la taille des rosiers selon leur port. Voici un schéma représentant de manière synthétique le type de taille à effectuer pour les rosiers grimpants :

la taille des rosiers grimpants

Toutefois, pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos articles :  » Comment tailler et entretenir ses rosiers ?  » ,  » Entretenir vos rosiers avant l’hiver et le froid « ,  » Comment bien tailler et entretenir ses rosiers grimpants ?  » ou  » Comment ? Tous les rosiers ne se taillent pas de la même façon ? « .

 

Nous pourrions écrire des pages et des pages sur les rosiers tellement ces derniers peuvent être différents et parfois atypiques. N’hésitez donc pas à parcourir nos pages :

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !