Comment créer de magnifiques bouquets de roses

rosiers bouquets

L’un des avantages indéniables lorsque l’on possède un jardin est d’avoir l’opportunité de composer soi-même un bouquet frais pour fleurir sa maison. Voici nos conseils pour réaliser de magnifiques bouquets de roses et prendre soins de vos plantes.

La rose, reine des bouquets

Il existe une multitude de variétés de roses qui ont toutes des formes, des couleurs et des parfums différents. Il n’est pas compliqué de cultiver des roses très variées (rosier grandiflora, rosier floribunda, rosier anglais,…). Il est ès lors possible de composer des bouquets personnalisés qui ne soient jamais les mêmes. Il suffit simplement de soigneusement sélectionner des fleurs arrivées à maturité et de les cueillir avec soin.

En fonction de votre humeur et des roses prêtes à être cueillies, vous pouvez composer un bouquet uni ou mélanger les couleurs.

bouquet de roses et composition

Comment cueillir et conserver les roses ?

Les roses se cueillent le matin, une fois que la rosée s’est évaporée, mais avant que le soleil ne soit à son zénith. Elles sont à ce moment-là à leur point optimal de turgescence : autrement dit, elles restent gorgées d’eau, et les tiges, les pétales et les feuilles sont encore raides. On les choisit lorsqu’elles sont encore en bouton mais commencent à s’ouvrir.

Pour les cueillir, on coupe les tiges en biseau à l’aide d’un sécateur ou d’un cueille-fleurs. Cela permet par la même occasion d’effectuer la taille du rosier, à condition de couper à un centimètre au-dessus des jeunes pousses dirigées vers l’extérieur. À noter qu’il est recommandé d’éviter de couper les tiges de plus de trente centimètres afin de ne pas donner au rosier un aspect trop dégarni. Après avoir cueilli les roses, secouez-les légèrement afin de déloger les petits insectes susceptibles de s’y trouver.

rosier taille en biseau

Comment préserver ses rosiers des maladies ?

L’alternance de températures élevées et de précipitations est propice à l’apparition de maladies typiques aux rosiers. Il faut donc être particulièrement attentif au printemps et en été lorsque le climat s’adoucit et que les maladies sont plus virulentes. Les roses peuvent être atteintes :

  • De maladies cryptogamiques, issues des champignons
  • De la maladie des taches noires ou marsonia. On remarque alors que les fleurs présentent des taches noires auréolées de jaune et que les feuilles tombent prématurément.
  • Du mildiou. Les fleurs sont marquées de taches jaunes qui tournent au brun clair et les feuilles deviennent sèches et tombent.
  • De la maladie du blanc des rosiers, ou oïdium. Les feuilles et les pousses sont recouvertes d’un feutrage blanc.

 

rosiers feuillage

Pour éviter l’apparition de ces maladies, il convient :

  • De nettoyer les rosiers à l’approche de l’automne
  • D’éliminer les feuilles malades
  • De procéder à une pulvérisation de bouillie bordelaise ou de mélange de lait et d’eau à raison d’un volume de lait pour neuf volumes d’eau, afin de lutter contre les champignons
  • De faire des décoctions de prêle dès que celle-ci est disponible dans les jardins.

Pour continuer à profiter de la vue des fleurs dans votre jardin et votre intérieur,  pensez à entretenir vos végétaux : éliminez les fleurs et les feuilles fanées ou malades, nettoyez vos arbres à l’automne et traitez-les afin d’éviter l’apparition de maladies.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !