Comment cultiver la véronique dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

La véronique du jardin

Plante herbacée parfois arbustive, la véronique pousse dans l’hémisphère nord sous des climats tempérés. Favorite des jardiniers en herbe, elle offre, à l’endroit dans lequel elle est installée, de magnifiques panaches de bleu, blanc, violet et de pourpre.

Qu’est-ce que la véronique ?

Si votre temps est limité et que vous souhaitez profiter de magnifiques plantes dans votre jardin, la véronique est faite pour vous. Cette plante ornementale est extrêmement résistante et tolère tout type de sol. Ses besoins en arrosage sont également limités et ses caractéristiques sont différentes selon les espèces. En effet, certaines véroniques couvrent les sols lorsque d’autres se présentent sous forme de plantes aux épis de fleurs dressées pouvant atteindre plusieurs centimètres de haut.

Les espèces basses conviennent parfaitement à une culture en pot ou aux bordures rocailleuses. Les véroniques poussant de manière classique se plaisent dans les parterres de fleurs. En outre, chaque espèce a sa particularité. Ainsi, les plantes rampantes fleurissent au printemps alors que celles se développant en épi attendent l’été pour vous présenter leur couleur.

Il est important de bien choisir l’espèce de véronique à faire pousser dans le jardin. En effet, cette famille de plantes regroupe plus de 500 espèces presque toutes originaires de l’Europe. Parmi les plus appréciées :

  • La véronique à feuilles de calament
  • La véronique agreste
  • La véronique mouron d’eau
  • La véronique à feuilles de lierre

Parfaite pour les amateurs de jardinage, la fleur attire également de nombreux oiseaux et insectes colonisateurs. Il n’est donc pas rare de voir, autour de la véronique, papillonner les colibris, les abeilles et autres syrphes venus récolter le précieux pollen.

Les épis colorés de cette véronique se présenteront l’été.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter la véronique ?

Comme pour toutes les plantes, il faut choisir le bon moment et le bon endroit pour planter la véronique. Tout d’abord, pour éviter tout stress thermique, semer les graines à l’extérieur à la fin du printemps va favoriser la pousse en évitant le risque de gel. Choisissez également un endroit ensoleillé possédant une terre riche et bien drainée. Même si la véronique supporte très bien les courtes périodes de sécheresse, le manque de soleil n’aide pas au développement des fleurs.

Pour bien la planter, commencez par ameublir la terre puis ajoutez-lui un peu de compost. Le sol peut être argileux, sableux et posséder un pH neutre, alcalin ou acide. En effet, cette plante s’adapte très bien dans tous les environnements. Une fois la véronique dans son nouvel espace, tassez légèrement la terre autour de la base et arrosez abondamment. Si vous souhaitez planter plusieurs véroniques côte à côte, laisser un espace de 25 cm entre chaque pied.

Enfin, pour cultiver la véronique à partir de graines, installez-les dans un sol humide tout en laissant la terre ouverte. Cette action offre à la graine une grande luminosité qui aide à la germination. De plus, pendant 14 à 21 jours, pensez à arroser abondamment pour faire germer la graine.

La véronique apprécie les zones ensoleillées.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir la véronique ?

Les différentes espèces de véroniques ont chacune leur particularité d’entretien. Pour les plantes qui se développent sur la hauteur, couper les fleurs fanées en dessous de l’épi favorise la reprise de la floraison. Si la plante est très grande, vous pouvez également installer des tuteurs pour l’aider à pousser droit. Il est également possible de diviser votre pied de véronique au printemps ou à l’automne et tous les deux ou trois ans.

Concernant l’engrais à utiliser, une fine couche de compost est suffisante. Pour l’aider à conserver son humidité, il est également possible de pailler la terre. La plante ne demande pas énormément d’attention. En effet, elle se contente d’un arrosage par semaine en été. Néanmoins, si les températures sont trop extrêmes, il est bon de l’arroser plus souvent.

Enfin, la véronique résiste à la plupart des maladies et n’attire pas les parasites. Toutefois, plantée à l’ombre, elle peut développer des maladies fongiques comme la rouille ou l’oïdium. Un drainage insuffisant peut également entraîner une pourriture rapide des racines. Attention donc à lui fournir un environnement adéquat.

Pour éviter les maladies, évitez d’installer vos véroniques en dans un endroit ombragé.

les conseils jardin de Willemse

Choisir l’espèce de véronique qui vous convient va demander une réflexion en amont. En fonction de votre jardin, de votre environnement, de la place que vous souhaitez qu’elle occupe, ou de l’esthétique recherchée, votre véronique vous apporte entière satisfaction si vous la choisissez judicieusement.

Que pensez-vous de cet article ?
, , , ,
Comment cultiver le phyla dans le jardin ?
Comment cultiver la verveine dans le jardin ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !