Comment cultiver le spodiopogon dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Le spodiopogon du jardin

Le spodiopogon est une belle graminée tout à fait indiquée pour les terrains secs et caillouteux. Il est également apprécié par les fleuristes professionnels, entrant facilement dans la composition de bouquets de fleurs fraîches ou séchées.

Qu’est-ce que le spodiopogon ?

Le spodiopogon (spodiopogon sibiricus) fait partie des graminées dont la floraison abondante est remarquable. Il s’installe dans tous les sols, à condition qu’ils ne soient pas humides. Changeante, cette belle graminée ornementale possède un feuillage large qui vire du vert glauque au rouge brun à la fin de l’été.

À maturité, le spodiopogon peut atteindre jusqu’à 1,5 m de haut. Il est donc absolument parfait pour être installé à l’arrière des massifs, en toile de fond. Son étalement est conséquent également, puisqu’il peut aller jusqu’à 1 m de large.

La particularité du spodiopogon sibiricus est notamment la longueur de ses rhizomes, ainsi que ses inflorescences pouvant mesurer une quinzaine de centimètres, en panicules allongées à rameaux verticillés et velus.

Le spodiopogon peut atteindre jusqu’à 1,5 m de haut.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le spodiopogon ?

Pour obtenir une belle plante saine et vigoureuse dans le jardin, il est important d’apporter un maximum de soins au moment de la plantation du spodiopogon. Comme la plupart des graminées, il faut le planter en automne, de septembre à novembre ou au printemps, de mars à mai. Néanmoins, la culture en godets permet une plantation de la graminée à tout moment, en dehors des périodes de sécheresse et de gel.

La préparation du sol est une étape importante de la plantation du spodiopogon. Le travail est très simple, mais doit être réalisé soigneusement. En effet, cette étape conditionne la vitesse d’installation de la plante et son développement ultérieur. Ameublissez le sol en profondeur, sur une hauteur équivalant à la partie métallique de la bêche. Les éventuels rhizomes et mauvaises herbes doivent être supprimés. Prenez le temps d’émietter la terre avec une fourche-bêche. Votre sol est maintenant prêt à recevoir le spodiopogon.

Avant de planter le spodiopogon, il faut bien préparer le sol.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le spodiopogon ?

Si vous avez apporté suffisamment d’attention à l’étape de plantation du spodiopogon, l’entretien n’en sera que plus facile ! Le sarclage, au cours des premiers mois qui suivent l’installation du spodiopogon en terre dans le jardin, doit être fréquent. La plante vivace n’occupe pas encore tout l’espace dont elle aura besoin à maturité et les éventuels vides autour d’elle sont autant d’opportunités pour les mauvaises herbes de pousser. Pour les éviter, il est également possible de recourir à la technique du paillage. Non seulement ceci vous évitera de voir pousser des mauvaises herbes autour du spodiopogon, mais en plus, le sol restera frais.

L’arrosage est important au cours de la première année qui suit la plantation. À noter que, en plantant votre spodiopogon en automne, il faudra moins l’arroser, mais toutefois suffisamment pour qu’il puisse s’enraciner correctement. En été, arrosez uniquement en cas de sécheresse. Il est préférable d’arroser copieusement toutes les semaines ou tous les 15 jours, plutôt que de manière superficielle au quotidien.

La terre de jardin devrait être suffisante pour permettre à la plante de pousser correctement. L’apport d’engrais n’est donc pas nécessaire.

La taille du spodiopogon, quant à elle, peut être réalisée une fois par an. Les touffes de la plante se dessèchent en fin de saison ; il est donc important de rabattre les chaumes afin de laisser la voie libre aux nouvelles pousses de l’année suivante.

Si l’étape de plantation a bien été réalisée, alors l’entretien du spodiopogon sera moindre.

les conseils jardin de Willemse

C’est avec beaucoup d’élégance que le spodiopogon se dresse dans le jardin. Très belle graminée de plates-bandes, peu exigeante par rapport au sol dans lequel elle est plantée, peut prospérer en terre humide tout en supportant la sécheresse estivale. Une plante qui coche toutes les cases des jardins faciles à vivre !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu