Comment cultiver le poa dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Le poa du jardin

Plante fourragère, le poa est également appelé « pâturin des marais ». Poussant le plus souvent autour des plans d’eau, il se plaît généralement dans les zones humides. Ne nécessitant presque aucun entretien, il est parfait pour les jardiniers en herbe.

Qu’est-ce que le poa ?

Au printemps et à l’automne, lorsque la température du sol est plus fraîche, les conditions sont propices à faire pousser toutes sortes de plantes. Parmi elles, une fourragère très peu connue, mais présente dans de nombreux jardins. Le poa s’adapte parfaitement dans les zones humides. Amoureux des marais, des prairies et des marécages il favorise la stabilisation des sols et participe à la biodiversité de son environnement.

Également appelé pâturin des marais, il s’auto ensemence lorsqu’il est exposé à un environnement adéquat.

Le poa est composé d’un feuillage caduc et s’élève sur une hauteur de 50 cm. Il arrive que, dans des conditions optimales, le poa atteint une hauteur de 1,5 m. La couleur du pâturin des marais varie du vert clair au vert foncé selon les espèces. Lorsque ses panicules fleurissent, il s’orne de nombreux épis jaunâtres constitués de 5 à 7 fleurs. Solidement ancré au sol, le poa est parfait pour compléter un jardin et aménager les espaces vides. Près d’un point d’eau, la plante trouve sa place et déploie tout son potentiel.

Le poa est aussi appelé  » pâturin des marais « .

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le poa ?

Pour planter le poa, choisissez une période entre septembre et fin novembre pour offrir un habitat à votre plante. Si vous n’avez pas eu le temps d’installer le poa en automne, sachez qu’il est également possible de le planter au printemps, entre mars et fin avril.

Il existe une bonne façon de planter le poa. Il convient d’enterrer les racines sur quelques centimètres en laissant le feuillage bien visible. N’oubliez pas de tasser la terre autour de la plante afin d’évacuer toute poche d’air. En procédant ainsi, vous offrez également à la plante la possibilité de renforcer considérablement ses racines.

Après la plantation du poa dans le jardin, pensez à l’arroser abondamment. En outre, en choisissant un sol humide et riche en éléments nutritifs, vous facilitez l’acclimatation de la plante dans son nouvel habitat. Il faut également lui fournir une exposition ensoleillée. En effet, le poa n’aime pas l’ombre et réagit très mal s’il n’est pas placé dans un endroit suffisamment ensoleillé.

Enfin, il est possible de planter son poa en pot en utilisant un contenant correspondant au volume de la plante. Si le pot choisi est trop petit, il faut arroser le poa plus souvent pour lui fournir l’humidité nécessaire. Pour faciliter le drainage, il est possible d’ajouter du gravier au mélange de terre et de compost. Le poa bénéficie alors d’un environnement parfait pour grandir.

Le poa ne supporte pas les zones ombragées. Favorisez donc les emplacements ensoleillés.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le poa ?

Entretenir le poa est très simple. En effet, la fourragère ne demande qu’un arrosage régulier pendant les premières semaines. Pour maximiser l’hydratation de la plante, il faut éviter d’arroser lors des après-midis ensoleillés. Un arrosage en soirée et bien plus bénéfique pour le pâturin des marais. En cas de plantation en pot, il est possible de vérifier l’humidité de la terre en la touchant avec le doigt.

Si le temps est très aride, n’hésitez pas à arroser plus régulièrement votre plante. Dans ce cas particulier, un arrosage abondant le matin et le soir est alors indispensable.

Le poa est très peu sensible aux différentes maladies courantes. Il ne craint pas les insectes ni les larves et se porte relativement bien pendant la saison hivernale. Enfin, lorsque ses graines sont tombées, il est possible de rabattre quelques feuilles et les utiliser pour pallier d’autres plantes.

Le poa ne demande pas d’entretien particulier.

les conseils jardin de Willemse

Plante fourragère parfaite dans les lieux humides, le poa sait s’adapter à son environnement en échange de quelques soins et de beaucoup d’eau. Facile à entretenir, il convient parfaitement aux apprentis jardiniers et habille avec élégance les bords d’un point d’eau.

Que pensez-vous de cet article ?
, , , , , , ,
Comment cultiver la sidalcée dans le jardin ?
Comment cultiver le baptisia dans le jardin ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !