Que faire au jardin en avril ?

Le printemps est enfin arrivé, sur le calendrier en tout cas ! Le mois d’avril est l’occasion de redonner vie à votre jardin et de préparer l’arrivée des beaux jours. Comme chaque mois, Willemse vous propose des astuces et des conseils pour soignerentretenir et embellir chaque coin de votre jardin.

Noeud lunaire ? Profitez-en pour observer et agir

Certains jardiniers aiment pratiquer leur passion avec la lune. En fonction de cette dernière, ils réalisent des travaux de jardinage pensés en amont et planifiés. Au cours d’une lunaison (ou mois lunaire), il arrive que la lune soit à une distance maximale (apogée) ou minimale de la Terre (périgée) ou encore qu’elle croise le plan d’orbite de notre planète. On parle alors de nœuds lunaires au cours desquels il est déconseillé de jardiner.

Les nœuds lunaires ne sont pas l’occasion de rester à ne rien faire ! Bien au contraire ! Profitez du temps dont vous disposez pour admirer les floraisons et les jeunes feuillages et repérez les pucerons sur les rosiers. S’il y en a, vous avez le choix entre l’utilisation de produits anti-pucerons adaptés ou de larves de coccinelles, une méthode naturelle tout à fait efficace.

Si les nœuds lunaires du mois d’avril ne sont pas propices au jardinage, c’est également l’occasion de vous en prendre aux mauvaises herbes.

Profitez également de votre temps pour ramasser les taupinières qui apparaissent généralement au printemps. Attention ! Les taupes ne sont pas nécessairement des animaux dont il faut à tout prix se débarrasser au jardin ! Insectivores, elles se nourrissent en majeure partie de vers de terre, mais aussi de vers blancs, de limaces et de cochenilles souterraines. Les taupes sont donc utiles pour venir à bout des nuisibles qui endommagent vos bulbes et vos légumes au potager.

Taillez vos arbustes en avril… avec parcimonie

En avril, les arbustes qui fleurissent en hiver ou au printemps, comme le mimosa, le mahonia ou encore l’hamamélis, ont terminé leur floraison. De ce fait, ils doivent être légèrement taillés. En effet, une taille trop drastique pourrait nuire à leur port naturel.
Les arbustes à floraison estivale, quant à eux, peuvent également être taillés pour favoriser la pousse du bois qui portera les fleurs en été.
Si vous souhaitez donner une belle forme à vos arbustes à feuillage persistant, le mois d’avril est une période propice pour leur taille. Cette opération est d’autant plus importante si vos arbustes à feuillage persistant forment une haie. C’est d’ailleurs au cours de cette première taille de l’année que vous pourrez tailler ces arbustes plus sévèrement.

Souvenez-vous que les bons gestes de taille, pour une haie, passent par certains points essentiels :

  • La base doit être plus large que la cime
  • Une plus grande précision peut être obtenue grâce à un taille-haie électrique pour les haies aux dimensions importantes
  • Les branches épaisses se coupent avec un outil adapté : le coupe-branche.
  • La cisaille permet de tailler les haies plus basses avec précision.

N’hésitez pas à consulter nos articles :
Comment tailler les arbustes
Comment bien tailler les hortensias au printemps ?
Quels arbustes se taillent ou ne se taillent pas au printemps ?

Préparez l’esthétique de votre jardin pour les beaux jours

Votre pelouse est abîmée ? Au cours du mois d’avril, semez du gazon de regarnissage pour lui donner l’apparence uniforme et élégante de ses débuts. Après avoir passé le râteau, semez votre gazon puis passez le râteau à nouveau. Ensuite, passez le rouleau puis arrosez. N’hésitez pas à consulter notre article  » Comment prendre soin de son gazon ? «.

Vous aviez toujours envie d’avoir, dans votre jardin, un coin fleuri ressemblant à une prairie ? Après avoir bien désherbé et bien préparé le sol, emparez-vous d’un mélange de semences offrant un méli-mélo de couleurs ou des semences de fleurs destinées à attirer les oiseaux et les papillons et… le tour est joué ! Le jardin naturel est aujourd’hui une véritable démarche responsable qui mobilise de plus en plus de jardiniers !

Le long d’un support, semez vos annuelles grimpantes (volubilis, pois de senteur, capucines) et, en pleine terre, repérez les massifs un peu dégarnis et ajoutez des cosmos, des lavatères, des nigelles et des soucis.

En vue de les récolter en automne, semez des physalis. Encore appelés « coquerets du Pérou », ils raviront les gourmands en automne et accompagneront vos salades et autres plats salés de manière très originale.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !