Que faire au jardin en décembre ?

Si l’hiver est synonyme de repos pour la plupart des végétaux, en ce qui concerne le jardinier, ce n’est pas forcément le cas. En effet, sans atteindre le même niveau d’activité du début de printemps, un certain nombre de tâches vous attendent dans votre jardin en décembre.

Willemse vous livre les trucs et astuces pour que le mois de décembre au jardin soit une réussite ! Nos experts vous disent comment entretenir votre jardin en décembre !

Les fleurs en décembre

Semis

Les graines des plantes alpines comme les saxifrages ou encore l’androsace ont besoin de gel pour germer ou ont une germination lente. La solution consiste alors à réaliser une stratification froide (ou vernalisation).

Taille et nettoyage

Il est encore temps de rabattre les vivaces à feuillage caduc. En effet, certaines plantes peuvent dépérir lorsqu’elles sont couvertes de débris végétaux humides. Ces derniers ont d’ailleurs tendance à favoriser l’apparition et le développement de maladies cryptogamiques comme la pourriture du collet ou la sclérotiniose, aussi appelée pourriture blanche (Sclerotinia sp.).

Multiplication

Certaines plantes comme le phlox, la molène ou encore les espèces du genre Papaver peuvent être propagées en prélevant des boutures de racines.

Plantes vivaces feluries

Commandez vos graines

Avec des massifs et des bordures dégagés, il est plus facile de prévoir les semis. Vous pourrez ainsi anticiper vos besoins et éviter les ruptures de stocks en commandant vos graines de fleurs bien avant le printemps.

Arbres et arbustes en décembre

Plantation et transplantation

Lorsque le sol n’est pas gelé ou détrempé, décembre peut encore être le mois des plantations. Cela concerne surtout les arbres et arbustes à feuillage caduc et de préférence en racines-nues (une motte détrempée gèle plus facilement).

Pour les sujets déjà installés, la transplantation peut être envisagée dans les mêmes conditions.

Taille

En principe, en décembre, les arbres et les arbustes caducs n’ont plus de feuilles. La sève est redescendue et les travaux de taille et de formation peuvent commencer. Pour les végétaux du genre Acer ou Betula, les dernières coupes doivent avoir lieu avant la fin de l’année, afin d’éviter des coulures de sève.

En savoir plus :

Exceptions à la règle, les espèces de Prunus (cerisiers, pruniers, etc.) ne doivent pas être taillées en hiver. En effet, elles sont vulnérables au plomb parasitaire, maladie provoquée par le champignon Chondrostereum purpureum dont les spores infectieuses se dispersent de septembre à mai et peuvent pénétrer dans la plante via les plaies de taille.

Multiplication

Décembre au jardin est également synonyme de boutures pour les arbres et les arbustes. Cette période est, en effet, propice à la multiplication par bouturage sur bois dur chez les végétaux qui s’y prêtent (saules, forsythia, épine vinette, etc.).

Pensez également à contrôler vos boutures de l’année précédente, qui pourraient nécessiter un repiquage ou un rempotage.

Contrôle des tuteurs

Pour les arbres et les arbustes ayant été tuteurés, il est important de surveiller le tuteurage :

  1. Si le support n’est plus utile, vous pouvez alors le retirer.
  2. Pour les sujets qui en ont encore besoin, assurez-vous que l’attache autour du tronc ne l’étrangle pas et relâchez la pression le cas échéant.

Le gazon en décembre

Ramasser les feuilles mortes sur le gazon

Avec le décalage des saisons, il se peut qu’il reste encore des feuilles sur votre pelouse. Si elles sont trop nombreuses et regroupées au même endroit, il est préférable de les retirer pour ne pas étouffer le gazon en dessous.

De même, tant que les températures sont supérieures à 5 °C, l’herbe continue de pousser. Cette activité tardive peut vous amener à tondre à nouveau. Dans ce cas, relevez la coupe afin de ne pas stresser le gazon. Une hauteur de 3 à 4 cm minimum est recommandée.

Généralités

Contrôle du tassement

Un gel important peut soulever la terre autour des végétaux nouvellement plantés. La conséquence est un déracinement et la création de poches d’air mettant les racines à la merci d’une prochaine gelée pouvant être fatale à la plante. C’est pourquoi, après une longue période de températures négatives, il est nécessaire de tasser à nouveau la terre autour des arbres, des arbustes et des vivaces plantés récemment. Attendez néanmoins quelques jours pour opérer, car les terrains sont souvent gorgés d’eau au moment du dégel.

Préservez vos cultures en pots

Voiles d'hivernage posé sur les plantes en pot

Que ce soit pour protéger les plantes du froid ou éviter que les pots et les bacs ne fissurent à cause du gel, il est préférable de les mettre à l’abri dans une véranda ou une serre. Si ce n’est pas possible, alors recouvrez les récipients avec du papier bulle ou de la toile de jute, afin de les isoler du froid.

Pour aller plus loin :

Entretien du matériel de jardinage

Bêches de jardin plantées dans la terre

Tondeuse, taille-haie ou encore débroussailleuse, ces machines ont besoin d’entretien avant d’être remisées pour l’hiver. Si elles sont électriques, un simple nettoyage des carters de protection et un affûtage des lames sont suffisants. En revanche, pour les appareils thermiques, il faudra en plus contrôler la propreté du filtre à air et de la bougie, ainsi que vidanger l’huile et la remplacer si cela n’a pas été fait dans l’année. De plus, il est recommandé de vider le réservoir de carburant, l’essence sans plomb pouvant causer des problèmes au redémarrage.

Paillage

tronc d'arbre avec paille autour

Pour les massifs et bordures qui ont été protégés avec un paillis naturel, contrôlez le niveau de ce dernier, afin de le compléter pour compenser sa décomposition : un paillage trop fin perd en efficacité.

Bassins, cascades, récupération d’eau

Si ce n’est pas déjà fait, vérifiez bien que tous vos systèmes liés à l’eau (tuyaux, pompes, robinets, etc.) sont purgés. Dans le cas contraire, un gel trop fort pourrait endommager votre équipement.

Pour les bassins contenant des poissons, des gelées successives peuvent leur être fatales. Dans ce cas, aménagez un trou dans la couche de glace à l’aide d’une casserole bouillante posée dessus. Il est préférable de ne pas la casser afin de ne pas blesser les poissons.

Travail de la terre et amendements

Le mois de décembre est idéal pour travailler la terre, surtout s’il s’agit d’un travail en profondeur pour la création d’un massif ou l’extension du potager. En effet, en retournant le terrain grossièrement, le gel hivernal s’occupera ensuite d’affiner le travail. 

De plus, c’est l’occasion d’amender le sol, soit pour améliorer sa structure, soit pour l’enrichir (cendres de bois, terreau, compost bien décomposé, etc.)

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !