Comment protéger les plantes du gel dans le jardin et sur la terrasse

Lorsque le gel fait ou refait son apparition, alors que la météo était ou devenait plus clémente, il prend beaucoup de jardiniers par surprise. Pour éviter les dégâts causés par le gel dans le jardin et sur la terrasse et protéger vos plantes, voici nos conseils.

Que faire au jardin ou sur la terrasse si une vague de gel est prévue ?

Si les températures prévues par Météo France sont amenées à descendre en dessous de 0 °C, mieux vaut prendre les devants ! Le gel peut être particulièrement destructeur, surtout pour des plantes tendres de type géraniumsbégonias, impatiens, au même titre que les poivrons et les tomates au potager !

Si vous avez des plants de légumes au potager, couvrez-les avec des voiles d’hivernage adaptés. Au jardin, les plantes doivent également être protégées. Si, par mégarde, vous n’avez pas prévu le matériel nécessaire, utilisez des vieux draps ou couvre-lits qui feront l’affaire, temporairement. Afin de retenir la chaleur qui l’entoure, pensez à couvrir l’intégralité de chaque plante.

se prémunir du gel au jardin

Les couvertures, en cas de vague de gel, doivent être placées avant le coucher du soleil. Le voile doit être installé de manière à permettre à l’air de circuler, c’est-à-dire en évitant de trop tendre la toile ou le drap. Avant de couvrir les plantes, en fin d’après-midi ou en début de soirée, arrosez-les légèrement. Idéalement, un paillis doit être également installé au pied des plantes.
En journée, le voile de protection peut être retiré en milieu de matinée.
En automne, les premières gelées sont souvent suivies de périodes prolongées sans gel. Couvrez les fleurs et les légumes lorsque les nuits sont glaciales ; vous pourrez ainsi profiter de quelques semaines supplémentaires de jardinage (voir notre article sur comment prendre soin du potager avant le gel). À la fin de l’automne, étalez une épaisse couche de papier journal que vous recouvrirez de feuilles sèches, sur une partie de rangée de carottes, de panais, de betteraves ou de rutabaga, afin de permettre à leurs racines de passer l’hiver dans le sol sans pour autant souffrir du gel.

Les plantes endommagées par le gel, que faire ?

Si vos plantes ont été endommagées par le gel, cela ne signifie pas nécessairement qu’elles ont péri ou qu’elles vont mourir. De nombreuses plantes se rétablissent d’elles-mêmes avec le temps. Néanmoins, il est possible de minimiser les dégâts :

  • Protégez vos plantes du soleil du matin, qui peut nuire à leur croissance si la plante se dégèle trop rapidement. Si vous ne pouvez pas déplacer les plantes, pensez à les recouvrir d’une couche de plastique noir pour bloquer les rayons du soleil ;
  • Coupez les nouvelles pousses endommagées par le gel au printemps, de manière à permettre à la plante de produire de nouvelles pousses ;
  • Nourrissez les plantes endommagées par le gel avec un engrais équilibré contenant des quantités égales d’azote, de phosphore et de potassium, en vue de favoriser une croissance vigoureuse et saine ;
  • Déterrez les petites plantes tendres et déplacez-les dans une serre. Nombre d’entre elles produiront, rapidement, de nouvelles pousses et se rétabliront, à condition de ne pas avoir été soumises à des conditions de gel prolongé.
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !