paillage du sol de jardin

Le paillage que l’on appelle aussi « mulching », consiste à recouvrir la terre nue de matériaux organiques, de minéraux ou de plastiques/tissus dans le but de nourrir et protéger la terre. Le paillage apporte de nombreux avantages pour votre jardin, que nous détaillerons juste ci-dessous.

Les avantages du paillage pour le jardin :

Empêche la pousse des mauvaises herbes. Comme la lumière n’atteint plus le sol, les mauvaises herbes ne peuvent pas se développer, fini le désherbage !
Arroser moins souvent votre jardin. Le paillage permet d’abaisser la température du sol en été et de garder une humidité constante, ce qui réduit les apports d’eau de 40%.
– Le paillage protège votre sol des intempéries (forte pluie) et du froid. Si vous souhaitez garder vos plantes en vie lors d’hiver rude, nous vous conseillons fortement de pailler le sol, cela permettra d’éviter au sol de geler.
Favorise la vie microbienne. Comme vu précédemment, le paillage favorise l’humidité et la température du sol, ces différents facteurs sont propices aux développement des micro-organismes (insectes), ces mêmes micro-organismes qui apportent à votre terre des éléments essentiels à la fertilisation.
Un excellent compost. Lorsque le paillage se décompose, il forme un compost bénéfique qui augmente la fertilité du sol.

Quels matériaux utiliser pour le paillage du sol de jardin ?

Il existe différents moyens pour pailler votre sol : les paillis végétaux (ou organiques), les paillis minéraux et les paillis plastiques.

Les paillis végétaux comportent les tontes de gazon, les copeaux de bois, les pailles de céréales, feuilles mortes. Les paillis qui se décomposent rapidement comme les tontes de gazon ou les feuilles mortes sont particulièrement pour les plantes à courte durée de vie, car ils s’intègrent rapidement dans la terre.
Les paillis minéraux ne sont pas biodégradables, leur durée de vie est très élevée, nous vous conseillons d’utiliser ce type de paillis pour les plantes qui ont besoin de chaleurs, notamment les plantes de rocailles.
Font partis des paillis minéraux : les billes d’argile, la Pouzzolane (une roche volcanique riche en minéraux), l’ardoise… Vous pouvez également utiliser des coquilles de moules ou d’huîtres !
Les paillis plastiques sont des toiles que l’on tend sur le sol, elles sont souvent biodégradables. On retrouve souvent, dans les potagers, des films noirs qui servent principalement à augmenter la température du sol, tout en évitant la pousse de mauvaises herbes.

Comment pailler votre sol sol de jardin ?

Le paillage est très simple à effectuer, il faut néanmoins s’assurer de plusieurs choses :
– Paillez sur un sol sans herbe, le paillage doit être effectué sur une terre nue, pour empêcher les mauvaises herbes de pousser par la suite.
– Effectuez votre paillage sur une couche assez épaisse (7 cm en moyenne, 3 cm pour les jeunes plants). Il est déconseillé de pailler au pied des plantes, il faut toujours laisser un petit espace autour des tiges ou du tronc afin d’éviter leur pourriture.
– Nous vous recommandons également, si vous utilisez des paillis végétaux de changer régulièrement de paillis, pour éviter un déséquilibre de votre sol.
– Évitez de pailler par mauvais temps ou lorsque le sol est gelé.
– Arrosez immédiatement après avoir effectuer votre paillage.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !