Que faire au jardin à l’automne ?

Septembre arrive à sa fin et voilà l’automne. Elle signe la fin des récoltes de la plupart des légumes-fruits (tomates, concombres, courgettes…)mais n’en est pas moins très intéressante pour le jardinier !

Protéger et prévenir les maladies

Si vous avez encore quelques plants de tomates, surveillez-les : l’arrivée d’un temps plus frais et de l’humidité est propice au mildiou. N’hésitez pas à couper les feuilles sous les fruits, en particulier les branches qui touchent le sol. Au moindre signe de mildiou, cueillez les fruits – même verts ! – coupez le plant à sa base et compostez-le, mais loin de vos plants « valides ». En traitement, appliquez du purin d’ortie (par pulvérisation ou arrosage).

« Ah bon, je ne dois pas le brûler ? »

Non, sincèrement, le mildiou est partout, et ce n’est pas parce que vous brûlerez ce plant-là que vous éviterez une prolifération l’an prochain.

Manifestations-du-mildiou-sur-une-feuille-de-vigne

Dernières récoltes et graines

C’est le moment de cueillir les derniers fruits même si parfois ils sont un peu petits. Les tomates cueillies encore vertes pourront très bien mûrir à l’intérieur : mettez-les à l’abri de la lumière et au sec – dans un sachet en papier, par exemple.

Note : la tomate n’a pas besoin de lumière pour mûrir. Il n’est donc pas nécessaire de les laisser sur un rebord de fenêtre. C’est plutôt l’éthylène que produisent d’autres fruits en cours de maturation (pommes, bananes…) qui vont déclencher son mûrissement.

À l’inverse, vous pouvez laisser mûrir un fruit un peu gros, voir trop, pour récupérer des graines – pour l’an prochain !

jardinier récolte des tomates sous une serre

Semis encore possible

Salades, radis, épinards – il y a encore des choses à semer pour un potager d’hiver ! Choisissez bien vos variétés, notamment de salades, certaines sont plus adaptées aux premiers froids que d’autres.

jardinier sème des graines au potager

Plantation de vivaces

jardinier plante des vivaces en pot

C’est le moment de planter les fraisiers en racines nues, les fruits rouges en général, mais aussi d’apporter à votre potager des plantations de vivaces : bulbilles de poireau perpétuel (jusqu’à mi-octobre), chou Daubenton… plein d’idées !

Préparer la saison prochaine

Couvrez vos sols pour l’hiver ! Comme c’est aussi le moment des tailles de haies et d’arbustes, profitez en pour laisser de côté les petits branchages et les feuilles. Broyez-les ensuite en les mélangeant avec un peu de tonte.

Si vous n’avez pas de broyeur, vous pouvez alors broyer à la tondeuse à gazon, en étalant au sol une couche de branches à broyer – ça fonctionne très bien ! En apportant ainsi une couverture conséquente à vos sols, vous vous assurez une terre vivante et fertile au printemps.

Enfin, n’oubliez pas de commencer à préparer vos semis de l’an prochain !

Paillage des tomates par le jardinier
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !