La feuille de route du lilas des indes

Qu’il soit cultivé en pot, en massif, en haies ou en pleine terre, sa floraison est toujours très abondante. Ses couleurs vives en font un arbre d’exception. Voyons ensemble toutes ses spécificités. Origine, variétés, plantation, entretien et maladies, tout vous sera expliqué.

lilas_des_indes_braise_d_ete_r_indybra

Une variété venue d’ailleurs

Appartenant à la famille des lythracées, les lilas des Indes appelés plus communément ‘fleur de papier crépon ‘ ou ‘myrte de crêpe’ sont de petits arbres rustiques, florifères et colorés très appréciés pour leur aspect exotique. Ils sont apparus tout d’abord en Chine puis ont été cultivés massivement en Inde. Cette variété vous offre une gamme de fleurs aux couleurs très variées.

Des espèces hybrides toujours plus nombreuses

Il existe plus de 50 espèces et de nombreux hybrides resplendissants. Parmi toutes ces variétés, nous avons décidé de vous présenter 2 hybrides d’exception :

  • Les lilas des indes ‘Braise d’été Indybra’ : Cet arbre donne de jolies grosses grappes de fleurs rouges à partir de juillet-août.
  • Les lilas des indes ‘Hopi’ rose foncé : Très résistant au froid, cet arbre donne de jolies fleurs roses foncées de juillet à septembre. Cette variété est adaptée à une culture en pot.

lilas_des_indes_braise_d_ete_r_indybra

Une plantation qui demande un sol bien adapté

Les lilas des Indes apprécient surtout les endroits ensoleillés, humides et aérés. Sa plantation s’effectue à l’automne ou au printemps dans un sol riche, léger, frais et drainé. Pour ce faire, réalisez un trou mesurant trois fois le volume du conteneur et incorporez-y 15 cm de billes d’argile. Avec la terre de votre jardin, créé un mélange avec du terreau. Ensuite, pour garder la chaleur au niveau des racines, recouvrez de paillis. Pour la culture en pot, privilégiez un pot 2 fois plus grand que le volume du conteneur pour offrir l’espace nécessaire à l’épanouissement des racines.

Un entretien au fil du temps

Les lilas des Indes ont besoin d’être arrosé 1 fois par semaine au printemps et quelques fois en été si la plante montre des signes de faiblesse. En pot, un arrosage régulier en mai-juin lors des périodes de croissance sera nécessaire. En pleine terre, arrosez surtout après la plantation pour favoriser l’enracinement. Il est possible aussi de fertiliser la plante en griffant la terre pour y ajouter du compost à son pied au printemps et du fertilisant spécial floraison. Ensuite pour obtenir une floraison aérée, la taille des branches mal placées est indispensable. Rabattez celles que vous souhaitez conserver. Puis avant que les premières gelées ne débarquent, hivernez vos plantes en bac pour protéger vos racines du froid.

Pucerons et oïdium : des maladies superficielles

Les lilas des indes peuvent être victimes des pucerons et de l’oïdium. Les pucerons rendent la plante moins résistante. Pour s’en débarrasser, les coccinelles et les larves sont des bestioles repoussantes efficaces. Une solution à base de savon noir et d’eau pulvérisée sur le feuillage est simple et naturelle. Quant à l’oïdium, la pulvérisation de prêle ou d’un litre de lait écrémé pour 10 litres d’eau sur les feuilles attaquées vous en débarrassera.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !