Quand planter les pommes de terre ?

Facile à cultiver, productive et nutritive, la pomme de terre fait partie des légumes les plus cultivés du monde. En pot ou en pleine terre, elle trouve aussi bien sa place dans un grand jardin que sur un balcon. Découvrez quand et comment planter vos pommes de terre pour une récolte optimale.

À quelle saison planter les pommes de terre ?

Comme pour toutes les plantes, il convient de planter vos pommes de terre hors périodes de gel. La plantation a lieu au printemps, entre mars et mai, selon les régions et selon les variétés. Les variétés précoces sont plantées entre fin mars et début mai et les variétés tardives entre fin mars et mi-avril. Si vous habitez dans une région aux hivers doux, vous pouvez planter vos pommes de terre dès le début du mois d’avril. Les régions plus fraîches et aux gelées tardives préfèrent une plantation en mai.

plantation de tubercule de pomme de terre dans le sol

Préparez le sol avant la plantation

Veillez à offrir un substrat meuble et riche à vos tubercules, en faveur d’un bon développement. Pour cela, il est idéal de faire un apport d’engrais naturel à l’automne et d’ameublir la terre sur 20cm d’épaisseur. Pensez à retirer les adventices et les cailloux, qui gêneraient la croissance des tubercules, ou leur feraient de la concurrence.

plantation-de-pomme-de-terre-en-pleine-terre

Où planter les pommes de terre ?

Privilégiez un emplacement ensoleillé. Si vous êtes dans une région fraîche, le plein soleil est idéal, car il apporte de la chaleur aux pommes de terre qui redoutent le gel. Les régions les plus chaudes peuvent également planter à la mi-ombre. Un sol riche et bien drainé est idéal pour la culture des pommes de terre.

Comment planter les pommes de terre ?

  • Creusez des sillons d’une dizaine de centimètres de profondeur, avec un intervalle de 60cm entre chaque
  • Placez vos tubercules, germes vers le haut, en respectant un espace de 40cm entre chaque
  • Si vous n’avez pas préalablement enrichi votre terre, recouvrez vos tubercules d’une fine couche de compost (elle aura aussi pour effet de réchauffer la terre)
  • Recouvrez les tubercules avec la terre, sans tasser ni arroser
  • Vous pouvez aussi recouvrir de paille
Agriculteur plantant des pommes de terre à la ferme, concept d'agriculture biologique

N’oubliez pas la rotation des cultures

Les pommes de terre sont des plantes gourmandes en nutriments qui appauvrissent le sol, tout particulièrement en azote et en phosphore. C’est pourquoi, il faut éviter de cultiver des légumes feuilles (épinards, choux…) et des légumes racines (poireaux, navets…) à la suite des pommes de terre. Mieux vaut privilégier des légumineuses (haricots, lentilles, pois…) qui ont l’avantage de restituer de l’azote dans le sol. Vous pouvez aussi enrichir le sol avec des engrais verts, comme la phacélie, le trèfle ou la moutarde. Il est important d’effectuer une rotation des cultures. Les pommes de terre sont couramment touchées par le mildiou ou les doryphores. Ces maladies et nuisibles restent dans le sol et sévissent dès la prochaine plantation, si vous ne faites pas tourner vos parcelles. De plus, la pomme de terre épuise trop le sol pour être cultivée deux fois de suite au même endroit.

Rotation des cultures : jeune céréale d'hiver, semée à côté d'un champ de pommes de terre récolté en automne

De nombreuses variétés

Il existe de très nombreuses variétés de pommes de terre à cultiver au jardin. En général, elles sont choisies selon deux critères : la chair et la précocité. La chair est soit ferme, soit farineuse. Une pomme de terre à chair ferme n’éclate pas à la cuisson, ce qui est idéal pour des salades ou sautées à la poêle. À l’inverse, les variétés farineuses sont recommandées pour les purées, les soupes et les gratins. Les pommes de terre précoces ont un cycle de 70 à 80 jours entre la plantation et la récolte, alors que les semi-précoces ont besoin de 90 à 100 jours. Les variétés tardives mettent quant à elles entre 110 et 130 jours pour être récoltées.

Les variétés précoces

  • Solanum tuberosum ‘Manon’ : une variété farineuse idéale en purée ou en soupe. Sa peau est jaune et sa chair d’un jaune pâle. Assez résistante au mildiou, elle a de bonnes qualités gustatives.
  • Solanum tuberosum ‘Amandine’ : très courante, cette variété a l’avantage d’avoir un bon rendement. Ses tubercules allongés de couleur jaune dévoilent une chair ferme.
  • Solanum tuberosum ‘Belle de Fontenay’ : Avec un rendement plus mesuré, la ‘Belle de Fontenay’ a en revanche une chair ferme et savoureuse. Tubercules jaunes.
Pomme de terre Amandine

Pomme de terre ‘Amandine’

Les variétés semi-précoces

  • Solanum tuberosum ‘Charlotte’ : cette variété produit des tubercules ovales à la peau et à la chair jaunes. Résistante au mildiou, elle est cuisinée à la vapeur, sautée ou en salade.
  • Solanum tuberosum ‘Ulysse’ : résistante à la sécheresse, au mildiou et à la furariose, la variété Ulysse est caractérisée par sa couleur bleue. Sa chair ferme est idéale pour en faire des chips ou les préparer à la vapeur.
  • Solanum tuberosum ‘Bleue d’Artois’ : connue pour sa chair ferme et savoureuse, elle est adaptée pour une longue conservation. Sa peau arbore un bleu-violet.
Pomme de terre Charlotte

Pomme de terre ‘Charlotte’

Les variétés tardives

  • Solanum tuberosum ‘Roseval’: sa peau rosée cache une chair ferme et fine. Idéale en salade ou à la vapeur, elle dispose d’un bon rendement.
  • Solanum tuberosum ‘Vitelotte’ : ce sont sa peau et sa chair violettes qui font tout le charme de cette variété originale. Sa chair farineuse dévoile une saveur intense.
  • Solanum tuberosum ‘Yona’ : dotée d’une peau rouge clair et d’une chair jaune, cette variété offre un bon rendement.
Pomme de terre vitelotte

Pomme de terre ‘Vitelotte’

Entretien des pommes de terre

Facile à cultiver, la pomme de terre demande à être régulièrement buttée. Le buttage consiste à former un monticule de terre au niveau du plant, dès qu’il atteint 15cm de haut. Cela évite l’eau stagnante et le verdissement des tubercules qui les rend inconsommables. N’hésitez pas à pailler le sol pour limiter la pousse des adventices. La pomme de terre n’a pas besoin d’arrosage, sauf en cas de fortes chaleurs. Dans ce cas, il ne faut pas mouiller le feuillage, au risque de voir le mildiou apparaitre.

Culture de pommes de terre sur butte

La récolte des pommes de terre

La récolte a lieu entre 70 jours et 130 après la plantation, selon les variétés. À partir de ce moment-là, vous pouvez récolter au fur et à mesure jusqu’à juillet-août pour une consommation immédiate. Pour la conservation, il convient d’attendre que le feuillage sèche entièrement. Il ne vous reste plus qu’à les laisser sécher quelques heures à l’ombre avant de les rentrer.

récolte pommes de terre
,
Qu’est-ce que l’alternance des arbres fruitiers ? Comment faire ?
Fraises, haricots et autres gourmandises du potager : régalez-vous !
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !