Comment utiliser des engrais naturels?

Faire attention à l’origine des aliments que l’on consomme, aux produits ménagers que l’on utilise, à l’énergie et aux richesses du sol est une véritable philosophie de vie. Favoriser le naturel, c’est miser sur ce qui est sain et qui ne pollue pas la Terre. Un ensemble d’actions qui passent également par les plantes. Si les engrais chimiques sont très nombreux dans les rayons des magasins spécialisés, beaucoup reviennent à des recettes ancestrales visant à fertiliser la terre au naturel. Cela concerne tant les plantes décoratives d’intérieur que les plantes qui poussent dans les jardins, sur les terrasses et les balcons. Utiliser des engrais naturels bio pour les fruits et les légumes qui poussent dans un potager de jardin est une démarche encore plus importante puisqu’ils seront consommés par la suite.

jardinier verse une cuillère de café au pied d'une plante dans un pot

Quels sont les engrais naturels ?

Il existe deux grandes familles d’engrais biologiques : le compost, très utilisé et les engrais organiques tels que le fumier, la cendre de bois, la corne broyée ou encore le sang desséché. Si l’un n’empêche pas l’autre, ces engrais n’ont pas les mêmes caractéristiques. Le compost, issu du recyclage des déchets organiques, est en réalité plus un amendement qu’un engrais puisqu’il améliore le sol sur le long terme en entretenant l’humus. Les engrais, quant à eux, sont en réalité un apport nutritif rapide pour les plantes ; ils agissent en quelques semaines.

Certains engrais peuvent être facilement produits chez soi, comme le marc de café qui en plus de transmettre les mêmes apports que le fumier, a pour qualité d’éloigner les nuisibles, ou même les orties. Il suffit d’en déposer sous les pieds des plantes ou de le verser en bouillie.

Comment utiliser correctement les engrais naturels ?

Selon les variétés à planter, les méthodes d’utilisation des fertilisants naturels seront différentes.

Pour le potager, il s’agira de les épandre sur le sol en fin de saison lors de la préparation du sol pour l’année suivante. Une fois rependue, il faudra l’intégrer au sol en passant la griffe qui mélangera ainsi l’engrais et la terre en profondeur pour qu’il soit présent là où les plantations en ont besoin. En cours de saison, il est possible d’alimenter ses cultures en ajoutant les engrais bio à l’eau d’arrosage (attention néanmoins bien le préparer à l’avance, le dosage est important).

 

En ce qui concerne les arbres et arbustes, la seule méthode possible est de répandre l’engrais au sol puis de le biner légèrement en surface, si cela est possible, ce qui favorisera son infiltration dans la terre, il atteindra plus rapidement les racines.

Pour les plantes en pot ou en jardinière qui constituent de petites surfaces, les engrais organiques liquides sont les plus adaptés ; ils pourront compléter l’eau d’arrosage et ils agiront de fait très rapidement.

L’enrichissement du sol avec des produits naturels et notamment des engrais bio est profitable à tous et facile à mettre en œuvre étant donné la multitude de choix qui se présente. Il faut savoir que chaque engrais naturel possède sa spécificité ; il est donc tout à fait possible de cibler un apport précis avec des fertilisants biologiques. Azote ou matières minérales, vous pourrez améliorer votre sol sans avoir recourt à la chimie !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !