Comment cultiver le Mulhenbergia dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Le mulhenbergia herbe aux épis roses du jardin

Une touche de rose dans un jardin est une valeur sûre. Le mulhenbergia est une herbe ornementale parfaite pour colorer les parterres et donner de la diversité aux espaces verts. Graminée non envahissante, elle ne nécessite que très peu d’entretien, ce qui en fait la plante idéale pour les jardiniers débutants.

Qu’est-ce que le mulhenbergia ?

Composé de dizaines d’espèces, le mulhenbergia est une plante vivace et plus précisément une graminée ornementale à croissance rapide. Il se compose d’une multitude de feuilles fines disposées en touffes de couleur vert bleu. Petite plante parfaite pour combler un espace dans le jardin, le mulhenbergia mesure en moyenne une soixantaine de centimètres de hauteur pour autant de largeur. En été, avec le développement de ses fleurs, le mulhenbergia atteint très facilement 1 m de haut.

Au bout de ses longues tiges, un épi rose touffu crée un nuage de fleur à l’apparence presque onirique. Les fleurs passent l’été en rose et finissent par rougir au printemps, donnant ainsi une cohésion au jardin dans laquelle se trouve la graminée. On la classe également au sein de plantes vivaces à floraison vaporeuse comme l’herbe de la pampa, le gypsophile, les astilbes ou les gauras.

Le mulhenbergia est aussi appelé herbe au épis roses par sa floraison duveteuse exceptionnelle

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le mulhenbergia ?

Pour planter le mulhenbergia dans le jardin, il convient de prêter attention à certains points. En effet, la plante peut connaître des soucis d’adaptation si le drainage en hiver n’est pas suffisant. De même, si la graminée est plantée trop tardivement elle peut ne pas survivre à son nouvel environnement. Pour de meilleurs résultats, pensez à installer votre plante vivace dans le jardin au début de l’automne ou au printemps.

Cette herbacée aime particulièrement les endroits ensoleillés. Même si elle peut s’adapter à toutes les conditions de vie même les plus rudes, un environnement adapté est préférable afin de favoriser sa pousse. Ainsi, un lieu ensoleillé, une terre bien drainée et un sol au pH neutre sont les paramètres optimaux pour aider la plante à s’installer durablement dans le jardin. Concernant son irrigation, le mulhenbergia survit très bien grâce à l’eau de pluie. Si vous habitez dans une région particulièrement aride, n’hésitez pas à lui fournir un arrosage régulier pour l’aider à s’épanouir.

Le milhenbergia se plaît particulièrement au soleil : sa floraison n’en est que plus intense

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le mulhenbergia ?

Entretenir le mulhenbergia est une tâche très simple. En effet, son feuillage persistant ne demande aucune taille en période hivernale. Ainsi, vous offrez à votre plante une résistance correcte au froid. Au printemps, une plantation par semis est possible. Pour cela, il faut préparer les graines au moins 4 semaines à l’avance en les plantant dans un pot ou directement en extérieur si la température est supérieure à 10 °C. Vous pouvez également diviser une plante déjà existante au début du printemps.

Ne craignant aucun parasite, aucune protection particulière n’est à appliquer à la plante vivace. Votre mulhenbergia est également à l’abri de la faune locale.

Enfin, couper le mulhenbergia au ras du sol de façon périodique l’aide à repousser plus forte. Vous devez alors le raccourcir au début du printemps tous les 2 ou 3 ans.

Le mulhenbergia est extêmement simple de culture est d’entretien : la plante à adopter dans le jardin

les conseils jardin de Willemse

Beauté rustique, la mulhenbergia trouve parfaitement sa place dans tous les styles de jardins. Illuminant son espace de vie, il apporte de la texture et de la couleur à vos parterres. Parfaite pour les jardiniers en herbe, cette graminée à l’allure nuageuse attire sur elle tous les regards !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu