Comment cultiver le lin dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Le lin du jardin

Le lin est bien évidemment connu pour son usage dans l’industrie textile, mais il existe une autre variété, le lin vivace, qui se cultive comme plante ornementale dans les jardins. Robuste, il peut être associé avec de multiples autres plante fleuries pour créer un décor naturel à l’extérieur.

Qu’est-ce que le lin ?

Le genre auquel appartient le lin, linum, compte de nombreuses espèces cultivées en tant que plantes vivaces semi-rustiques ou rustiques dans le jardin. La taille de ces plantes varie considérablement, de quelques centimètres seulement à 1,2 m, faisant d’elles des sujets tout à fait adaptés aux rocailles et aux bordures.

Le lin possède un feuillage vert profond et se compose de minuscules fleurs très nombreuses. Ces dernières sont en forme de coupe ou d’entonnoir selon les variétés et leurs couleurs vont du blanc au bleu en passant par le rouge et le jaune.

Connue pour son utilisation dans l’industrie textile, l’espèce usitatissimum est cultivée depuis très longtemps, notamment pour ses tiges fibreuses. Elle est également riche en oméga-3 et entre dans la composition de peintures. Qui plus est, cette variété de lin entre également dans la rotation des cultures au potager.

Dans le jardin, lorsque le lin est utilisé en tant que graminée ornementale, certaines espèces sont remarquables, capables de pousser dans des zones ingrates, pouvant même former de magnifiques tapis de fleurs bleues.

Le lin fleurit du printemps à l’automne, selon les variétés.
FredJardinier Willemse

Les fleurs du lin s’ouvrent essentiellement le matin.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le lin ou linum ?

Comme pour la quasi-totalité des plantes vivaces, le lin a besoin d’un sol drainant, même si ce dernier est pauvre ou sec. Il fleurit abondamment au soleil, dans une terre calcaire ou acide. Sur la terrasse et le balcon, il est possible de cultiver le lin en pot, en s’assurant que le substrat, lui aussi, est bien drainant.

La plantation d’espèces vivaces de lin en godets s’effectue au printemps (mars–avril) ou en automne (septembre–octobre). Cette plante vivace peut également être semée directement en place, au printemps. Dans le jardin, les graines de lin semées en pleine terre peuvent être mélangées à d’autres plantes fleuries pour composer un beau décor naturel. Assurez-vous d’avoir ameubli la terre au niveau de l’endroit choisi au préalable et supprimé les mauvaises herbes.

Si vous souhaitez semer les graines de lin à l’intérieur avant de les repiquer dans le jardin, cela est tout à fait possible. La germination des graines de lin est plutôt rapide et ne requiert aucune technique particulière, si ce n’est que de conserver le substrat humide. Une fois les jeunes pousses de lin suffisamment vigoureuses, repiquez-les en pleine terre dans le jardin, en les espaçant de 30 cm les unes des autres.

Les fleurs du lin ne durent qu’une journée, mais se renouvellent quotidiennement.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le lin ou linum pour obtenir de belles floraisons ?

Comme pour beaucoup de plantes vivaces, l’arrosage du lin doit être régulier au cours de la première année qui suit sa plantation dans le jardin. Par la suite, l’eau de pluie suffira aux plantes. N’arrosez qu’en cas de sécheresse prolongée.

À la fin de la floraison, rabattez les plantes à une dizaine de centimètres du sol. Le lin étant une plante de sol pauvre, il n’a nullement besoin d’engrais.

Généralement, les maladies et les parasites ne s’attaquent pas au lin. Il n’y a que les limaces qui peuvent s’intéresser aux jeunes pousses, surtout lorsque les graines de lin ont été mélangées à d’autres plantes fleuries. Il peut également arriver que le lin soit la proie de pucerons ; toutefois, le problème reste complètement gérable et, généralement, il n’est pas nécessaire de traiter les plantes.

Le lin apporte un décor naturel et authentique  au jardin.

les conseils jardin de Willemse

Plante vivace très polyvalente, le lin s’invite dans les jardins pour les sublimer, dans des endroits que d’autres plantes n’apprécieraient pas forcément. Il est également possible de conserver les graines de lin qui doivent être moulues avant d’être consommées. Bénéfiques pour la santé, elles contribuent au traitement de la constipation chronique et de l’hypertension et peuvent être prises au quotidien.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !