Comment cultiver l’iris de Sibérie et du Japon dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

L’iris de Sibérie et du Japon du jardin

Les iris de Sibérie et du Japon (iris sibirica et japonica) sont des plantes vivaces à floraison abondante qui produisent de magnifiques fleurs aux couleurs spectaculaires. Ils ne craignent pas la sécheresse après leur floraison.

Qu’est-ce que l’iris de Sibérie et du Japon ?

Comme leur nom l’indique, les iris de Sibérie et du Japon sont originaires du Japon et de la Sibérie, mais aussi du nord de la Chine. Ces variétés d’iris présentent un feuillage caduc et large. Leurs tiges florales, d’une hauteur de 50 à 60 cm, supplantées de hampes florales, portent de jolies fleurs bleues, rouges ou violettes. Iris à rhizomes, les iris japonica et sibirica possèdent d’épaisses racines qui se développent de façon horizontale à quelques centimètres sous terre.

Les iris de Sibérie fleurissent de la fin du mois d’avril au début du mois de mai et peuvent conserver leurs fleurs jusqu’à la troisième semaine de juin, selon les espèces. Quant aux iris du Japon, leur période de floraison est comprise entre juin et juillet.

Les iris de Sibérie et du Japon ont une floraison abondante.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter l’iris de Sibérie et du Japon ?

Les iris de Sibérie et du Japon sont très faciles à cultiver. Ils se développent aisément sur des sols riches, frais et bien drainés. Ils n’apprécient pas du tout les gelées de l’hiver. Toutefois, étant des plantes rustiques, ils sont en mesure de s’adapter à des températures avoisinant -15°C. L’iris de Sibérie est même capable de supporter jusqu’à -29°C.

Ces plantes bulbeuses s’épanouissent aussi bien dans un emplacement ensoleillé que dans un milieu à la mi-ombre. Pour les planter, creusez des trous de quelques centimètres de profondeur, formez de légères buttes et insérez-y vos rhizomes. Rebouchez, tassez et arrosez. Veillez à espacer les plantations de 30 à 50 cm. Vous pouvez les cultiver en massifs, en rocailles ou en bordures.

Plantez vos iris de grande taille avec les hautes plantes comme les roses trémières. Ils orneront ainsi de la plus belle des manières vos façades. Les iris intermédiaires peuvent être plantés aux côtés des asters et des sauges de bois. En ce qui concerne ceux de petite taille, associez-les aux saxifrages et aux géraniums vivaces.

Les iris de Sibérie et du Japon sont rustiques.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir l’iris de Sibérie et du Japon ?

Un arrosage régulier de vos iris est nécessaire, surtout durant les périodes de sécheresse qui précèdent la floraison. En revanche, au cours de la période post floraison, réduisez la fréquence d’arrosage pour ne pas les voir pourrir. Coupez au fur et à mesure les fleurs fanées pour éviter l’épuisement de vos plantes et favoriser l’apparition de nouveaux boutons floraux.

Les iris de Sibérie et du Japon n’ont pas besoin d’être taillés. Cependant, lorsque les touffes ne fleurissent plus au centre ou deviennent clairsemées, il faut procéder à la division des plants.

Enfin, les iris japonica et sibirica sont des plantes solides et résistantes qui sont presque insensibles aux infections et aux envahisseurs.

Les iris de Sibérie et du Japon ne craignent ni les maladies, ni les envahisseurs.

les conseils jardin de Willemse

Par leur beauté, les iris de Sibérie et du Japon subliment les berges des ruisseaux, les rocailles, les bordures et tous les lieux à forte humidité. Ils produisent de très belles fleurs que vous pouvez mettre en vase pour décorer l’intérieur de votre maison.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !