Comment cultiver l’hélénium dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

L’hélénium du jardin

Les héléniums sont de superbes vivaces rustiques appartenant à la famille des astéracées. Fleurissant généralement entre l’été et l’automne, ils se présentent sous forme de petits buissons recouverts de nombreuses fleurs ressemblant à des marguerites au cœur rond.

Qu’est-ce que l’hélénium ?

Semblables à des marguerites, les héléniums sont de magnifiques fleurs qui apportent beaucoup de couleurs aux jardins en été et en automne. En effet, selon les espèces, elle offre aux espaces verts de magnifiques tons jaunes, oranges ou rouges. Parfait sur une bordure, l’hélénium s’intègre également très bien dans un massif de fleurs. Entouré d’autres plantes telles que les échinacées et les kniphofias, elle crée une ambiance harmonieuse et sert de liant coloré aux plantes alentour.

En plus de sa beauté naturelle, sa fleur est extrêmement mellifère. Il n’est donc pas rare de voir de nombreuses abeilles et autres pollinisateurs tourner autour d’elle pendant la période de floraison de l’hélénium. En plus d’être à sa place dans un jardin, elle trouve également une utilité en intérieur. En effet, la hélénie offre de très belles fleurs coupées. Comprenant plus de 40 espèces différentes, il peut atteindre une hauteur de 70 cm à 2 m.

Il est important de fournir suffisamment d’espace à votre hélénium pour qu’il puisse se développer horizontalement.
FredJardinier Willemse

L’hélénium ou la hélénie apportera de la couleur à votre jardin.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter l’hélénium ?

Pour faire pousser l’hélénium, il vous faut d’abord un sol humide et bien drainé. Pensez également à installer votre plante en plein soleil pour qu’elle puisse grandir de façon optimale. Un arrosage régulier est également indispensable. En effet, la plante a besoin d’un apport en eau important et ne doit pas évoluer dans un sol sec. Deux à trois fois par an, il faut également diviser des massifs d’hélénies afin d’apporter plus de fraîcheur à la plante. Cette action va également favoriser l’apparition de nouvelles fleurs et rallonger l’espérance de vie de vos plants.

Certaines espèces peuvent atteindre une hauteur de 2 m. Pour éviter que la tige ne plie sous le poids des fleurs, vous pouvez ajouter quelques tuteurs afin de guider la plante et la soulager de son poids. Si une exposition en plein soleil est vivement conseillée, il est important de faire attention aux bourrasques qui pourraient fortement abîmer les hélénies. N’hésitez pas à la protéger du vent en installant près d’un mur ou d’une palissade.

L’hélénium peut résister à des températures très basses. Il se cultive très bien dans les différentes régions d’Europe, même les zones les plus froides. Généralement, il tolère très facilement des températures de quelques degrés en dessous de 0. Enfin, la plante ne supporte pas une plantation en pot. Préférez un endroit confortable au sein de votre espace vert.

L’hélénium est très mellifère.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir l’hélénium ?

L’hélénium va vous demander un peu de travail d’entretien. En effet, vous allez devoir apporter à la plante un arrosage régulier. La division des plants en automne et au printemps permet de désencombrer les massifs et de donner un nouveau souffle de vie à vos hélénies.

Chaque printemps, pensez à leur apporter une petite quantité de terreau ou de compost afin de favoriser leur floraison pendant la période estivale.

L’hélénium est très résistant aux maladies. Néanmoins, il peut être touché par l’oïdium ou la rouille. Au printemps, faites également attention aux limaces et escargots qui peuvent venir grignoter votre plante.

L’hélénium résiste aux températures comprises entre 0 et 15°C.

les conseils jardin de Willemse

L’hélénium est une plante qui sait se faire remarquer dans le jardin. Haute en couleur, elle apporte vie et harmonie à vos massifs ensoleillés.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu