Comment cultiver l’œnothère dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

L’ œnothère du jardin

Également appelée belle-de-nuit ou onagre, l’œnothère est une plante élégante. Elle est utilisée en particulier pour décorer le bord des bassins, les massifs et les rocailles. Elle dégage un parfum doux qui la rend incontournable dans les jardins.

Qu’est-ce que l’ œnothère ?

L’œnothère est une plante vivace ou bisannuelle de la famille des onagracées. Elle peut être couvrante comme l’Oenotheria speciosa ou buissonnante selon les variétés. Il existe environ 120 types d’œnothères différents. Cette plante à croissance rapide est rustique et peut supporter des températures avoisinant -30 °C. Elle est également très robuste et peut atteindre 15 à 150 cm de hauteur.

Elle fleurit de juin à octobre, offrant de grandes fleurs en forme de coupelle de couleur jaunes, blanches ou roses. Elle se marie parfaitement avec les lavandes, les népétas et les carlines dans les jardins. Les onagres sont connues pour leur capacité à se multiplier seules. Cette caractéristique fait qu’elles sont tantôt considérées comme étant autonomes par certaines personnes, tantôt envahissantes par d’autres.

L’œnothère, plante autonome ou envahissante ?

les conseils jardin de Willemse

Comment planter l’œnothère ?

Les œnothères sont faciles à planter. Il convient de les mettre en pleine terre dans le jardin au printemps ou à l’automne en veillant à ce qu’elles soient exposées au soleil.

Les belles-de-nuit poussent dans des sols ordinaires ou caillouteux, mais bien drainés. Sur une terre très humide, leurs racines risquent de pourrir. Pour les planter, repérez d’abord un espace adéquat : sec, ensoleillé et sans risque de stagnation d’eau. Creusez-y des trous plus larges que les mottes que vous souhaitez mettre en terre, puis procédez à la plantation de vos vivaces. Vos trous doivent être espacés de 40 cm environ.

Pour multiplier les plants qui sont déjà à maturité, il suffit de récupérer les semis spontanés et de les planter à nouveau à d’autres endroits de votre jardin. Pensez à griffer au préalable le sol pour l’aérer.

Vous pouvez ajouter du terreau pour accélérer la croissance de vos œnothère.
FredJardinier Willemse

Œnothère, onagre, belle-de-nuit, primevère du soir, … Cette plante porte tellement de noms.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir l’œnothère ?

Cette plante n’exige pas d’entretien particulier. Pour qu’elle continue de fleurir, divisez ses touffes tous les 3 ans. Retirez les fleurs fanées des espèces vivaces pour stimuler l’apparition de nouvelles fleurs. En ce qui concerne l’arrosage, il n’est pas nécessaire. Les belles-de-nuit sont peu gourmandes en eau et sont très résistantes à la sécheresse. Cependant, pendant les périodes de sécheresse intenses, hydratez-les de temps à autre pour qu’elles gardent leur beauté lors des récoltes. Par ailleurs, si vous ne désirez pas les voir envahir votre jardin, surveillez leur multiplication. Les variétés qui ne sont pas rustiques doivent être paillées à l’approche de l’hiver.

En outre, même si l’onagre est résistant à la majorité des maladies et des insectes nuisibles, certains pieds peuvent être atteints par le mildiou. Il vous suffira dans ce cas de les couper. À la fin de l’hiver, retirez les tiges mortes ou abîmées.

Œnothère, une plante vivace, rustique et résistante aux maladies

les conseils jardin de Willemse

L’élégance et la généreuse floraison des œnothères font d’elles des plantes très appréciées par les jardiniers. Leurs graines sont également très prisées. Elles donnent une huile riche en acide gras saturé qui est utilisée en phytothérapie pour le traitement des eczémas, de la peau sèche et de certains syndromes prémenstruels.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !