Comment et où agrandir son potager dans le jardin ?

Quand on aime, on ne compte pas. Jardiner, semer, cultiver… sont de véritables plaisirs. Et quand on y a pris goût, difficile de ne pas résister à l’envie d’agrandir son potager ! Alors, comment faire ? Ce n’est pas bien difficile avec un peu de patience

Un potager satellite sur une pelouse, une terrasse, un balcon

Ayez tout d’abord une vue d’ensemble de votre jardin : vous repérerez plus facilement les aménagements à apporter à votre jardin. Pour commencer, le plus simple est d’éradiquer les mauvaises herbes, de prendre soin de votre jardin afin de préparer au mieux le printemps à venir.

Un potager amovible et modulable

Agrandir le potager ne signifie pas forcément le faire à côté du potager d’origine. Sur une terrasse, un balcon ou tout autre partie de votre extérieur, vous pourrez aménager un potager surélevé en carré (voir nos rubriques : un carré potager dans la moitié nord de la France / un carré potager dans la moitié sud de la France).

Une terre différente pour votre potager satellite

Vous pourrez y cultiver des légumes différents en capitalisant sur le fait que la terre se réchauffera plus rapidement (principe du carré potager : la terre est dans une moindre mesure au contact du sol frais).

Une exposition différente pour votre potager en carré

Vous pourrez également rechercher une exposition différente pour chercher plus de lumière ou, à l’inverse, transférer des légumes qui ne nécessitent pas tant de luminosité dans votre potager d’origine.

un carré potager posé sur l'herbe

Une parcelle de gazon récupérée pour le potager

C’est peut-être la manière la plus simple d’agrandir son potager : récupérer une parcelle du jardin et se l’approprier pour la culture des semis de légumes. En étendant votre potager sur le gazon, vous ne bouleversez pas l’ensemble de votre agencement paysager. Les plantes déjà présentes y resterons. Seule une partie de votre gazon disparaitra.

Comment vous approprier la terre de gazon pour votre extension de potager ?

potager sur herbe

Une courte tonte au préalable doit être effectuée. Retournez la terre et les pissenlits et autres trèfles n’apparaîtront plus. La manière la plus directe de se débarrasser du gazon est de faire un bêchage sur une dizaine de centimètres de profondeur.

Votre nouvelle parcelle de potager : un compost à ciel ouvert

Laissez vos déchets de tonte à même le sol : la surface se  « compostera » d’elle-même. Puis décompactez le sol avec une fourche-bêche (en automne puis au printemps). Étouffez le gazon résiduel, en y déposant une bâche opaque de jardinage. Il suffira quelques semaines avant de cultiver d’ajouter un peu de compost.

potager à la place d'une pelouse

Un potager dans un verger

La luminosité du potager dans le verger

Parfois les arbres sont si hauts et les racines si profondes qu’il est possible d’aménager un potager en lieu et place du verger. L’objectif est que la vue soit relativement dégagée permettant aux rayons du soleil de chauffer la surface du sol.

Pour pouvoir aménager un potager en pleine terre au sein de votre verger (voir nos rubriques :  « Aménager un potager en pleine terre dans le nord de la France » et  « Aménager un potager en plein terre dans le sud de la France »), il faudra vous assurer que la couche de terre soit suffisamment profonde sans rencontrer de racines. Sinon, optez plus volontiers pour un carré potager disposé en surface.

Éclaircir le verger comme ou éclaircit un arbre fruitier

Éclaircir les arbres fruitiers est monnaie courante (voir notre article :  « Éclaircir les fruitiers du jardin pour obtenir de bons fruits »). Il est possible d’éclaircir le verger pour se débarrasser des arbres fruitiers qui ne sont plus productifs. N’oubliez pas de conserver un certain équilibre avec l’environnement malgré tout en ne supprimant que les arbres « inutiles ».

Après avoir abattu les arbres fruitiers, enlever la souche restante grâce à une pioche, voire d’un outil plus puissant selon les restes. Gardez à l’esprit que ce n’est pas bon pour le sol, alors il peut être utile de boucher les trous avec de la terre végétale.

Un potager dans un endroit délaissé : broussailles ou prairie

Se lancer dans la réalisation d’un potager nécessite de l’investissement en temps et en effort. Si le terrain est broussailleux… Il va falloir du travail ! L’équilibre va être bouleversé, il peut être bon de garder une zone inchangée. Le travail peut être harassant, car il va falloir enlever les racines et les ronces par exemple. Toutefois, la terre devrait être fertile parce que vide de cultures originelles.

Pour reprendre la main sur une parcelle abandonnée, il faudra reprendre les astuces évoquées pour la pelouse à avoir : débroussaillage court, apporter du compost, déposer une bâche. Attention cependant à ne pas apporter trop de matières organiques d’un coup. Laisser le sol et la nature digérer tous ces changements…

un potager abandonné

Veillez à entretenir régulièrement le jardin pour ne pas chambouler les équilibres naturels de la flore et de la faune en place. Alors, prêt à agrandir votre potager ?

Quand planter les pommes de terre ?
10 plantes compagnes fleuries à associer aux légumes du potager
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !