Comment cultiver le combava dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Tout savoir sur le combava et comment le cultiver

Le combava est un arbre fruitier très peu connu. Originaire d’Asie, il offre chaque année de succulents agrumes entrant dans la composition de nombreux plats asiatiques. Vivace, il peut atteindre 2,50 m de haut sur 2 m de large. Ses feuilles mesurent environ 10 cm de long et il ne supporte généralement pas des températures descendant en dessous de -5 °C. Sa culture sur nos terres nécessite quelques connaissances de base.

Qu’est-ce que le combava ?

Les origines du combava ?

Le combava est originaire des îles de l’archipel indonésiennes. Il pousse encore aujourd’hui à l’état naturel au large de Bali. Son nom local est « combawa ».

Où est cultivé principalement le combava ?

De nos jours, l’arbre fruitier est toujours majoritairement cultivé en Asie. La plus grande partie de sa production mondiale vient de Sumbawa, une île indonésienne située à l’est de Bali. On le retrouve également à la réunion et à Madagascar.

Aussi appelé makrut, citron combera, lime kaffir, le combava serait vraisemblablement originaire d’Indonésie.

les conseils jardin de Willemse

Le combava au fil des saisons: de la floraison jusqu’à la récolte des combavas

Quand fleurit le combava ?

Le combawa fleurit chaque printemps. La floraison se fait entre avril et mai. Ses branches se parent de nombreuses fleurs blanches larges et très parfumées. En son centre, les étamines jaunes ajoutent une touche de couleur. En y regardant de plus près, on peut même distinguer une légère teinte rose sur la fleur du combawa.

Quand fructifie le combava ?

La fructification du combava apparaît tardivement. En effet, il faut attendre fin août pour voir les premiers fruits orner le combawa.

La récolte, quant à elle, se fait entre octobre et novembre. À cette période, les fruits deviennent vert sombre et peuvent être cueillis. Ne mesurant pas plus de 6 cm de diamètre, le fruit du combawa offre un subtil parfum de citronnelle. Rempli de vitamines, il apporte un goût fruité à toutes créations culinaires. Petite particularité, sur le combava, il n’y a pas que les fruits qui se consomment. En effet, les feuilles peuvent également être utilisées en cuisine.

La floraison du combava est de couleur blanche.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le combava ?

Dans quel type de sol et où planter le combava ?

Le sol qui accueille le combava doit être neutre et fertile. Dans le meilleur des cas, il doit présenter des caractéristiques sablonneuses. L’arbre fruitier se plaît également dans des sols acides. Toutefois, il est extrêmement important de lui fournir une terre aérée et bien drainée. En effet, si les racines sont détrempées en permanence, l’arbre risque de mourir.

Concernant son emplacement, il est conseillé de planter le combawa dans une zone à l’abri du vent. L’emplacement doit également être baigné de soleil pour offrir à l’arbre fruitier toute l’énergie dont il a besoin. Le combawa se plaît particulièrement dans les régions du sud de la France. En effet, les températures offertes par cet endroit sont parfaites pour son développement.

Quand planter le combava ?

La période de plantation du combava doit se faire hors saison de gel. Ainsi, il est possible de planter le combava entre mars et mai.

Planter le combava au soleil et à l’abri du vent.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le combava ?

Comment fertiliser le sol du combava & quels sont les apports nutritifs ?

Lors de la plantation, l’arrosage doit être quotidien et abondant. Pendant la période estivale, il est important de verser régulièrement de l’engrais liquide à la base du tronc. Ce dernier aide l’arbre fruitier à mieux se développer et à supporter les chaleurs élevées. Tous les trois ans, il est également bon d’apporter au combava un apport en terreau et en compost.

Quand & comment tailler le combava ?

La taille du combava est réalisée à la fin de l’automne. Ainsi, en novembre il faut retirer le bois mort de l’arbre. Pour aérer l’arbre fruitier, il est également nécessaire d’enlever quelques branches dans le centre de la plante. Ainsi aéré, il profite d’une exposition plus importante à la lumière et au vent pendant l’hiver.

Les fruits du combava ne mesurent pas plus de 6 cm.

les conseils jardin de Willemse

Comment éviter les maladies et soigner le combava ?

Toutefois, il est important de bien désinfecter les outils de taille et de brûler les branches malades. Comme beaucoup d’arbres fruitiers, il est également à risque d’être touché par les pucerons et les cochenilles. Pour se prémunir de ces parasites, une solution de savon noir pulvérisé sur ses feuilles aide l’arbre à ne pas être affecté.

Le combava est sujet au Mal Secco. Cette maladie est due à un champignon qui bloque la montée de sève dans les différentes branches. Les branches n’étant plus irriguées, elles finissent par mourir. Ici, il n’y a pas de réel traitement pour guérir le combava. En effet, si celui-ci est atteint il doit vivre avec.

Le yuzu

Le Yuzu est un arbre fruitier originaire d’Asie. Il pousse à l’état sauvage en Chine et au Tibet. Parfait dans un jardin, il possède des saveurs de pamplemousse et de mandarine. Très utilisé en cuisine, il donne aux plats une saveur particulière.

Originaires d’Extrême-Orient, les fruits du kumquat sont consommés confits dans de nombreux pays. Le kumquat apporte aux jardins des touches orangées très esthétiques.

Associez votre combava à un kumquat afin de donner des couleurs blanches, vertes et oranges à votre jardin.

les conseils jardin de Willemse

Placé dans une région au climat adéquat, le combava offre de succulents fruits citronnés. Utilisé en cuisine, il fait le bonheur des papilles. Placé dans un coin du jardin, il attire le regard des passants curieux.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu