Coing : comment planter le cognassier fruitier et le cultiver dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Tout savoir sur le cognassier fruitier et comment le cultiver

Le coing est la pomme d’or des jardins. Très facile d’entretien, l’arbre fruitier au feuillage vivace présente un aspect buissonnant. Pouvant atteindre jusqu’à 10 m en pleine maturité, il s’adapte parfaitement à toutes les régions de France. Son fruit est également très apprécié en cuisine. Il entre notamment dans la composition des compotes et confitures.

Qu’est-ce que le cognassier fruitier ?

Les origines du cognassier fruitier ?

Le coing est un fruit ancien. À l’origine, on le retrouve dans la région du Caucase. Les Grecs s’en servaient aussi sous forme d’offrandes pour vénérer les dieux. Si le fruit est connu au fil des ans sous de nombreux noms, il faut attendre les années 1700 pour que celui-ci obtienne l’appellation scientifique qu’on lui connaît aujourd’hui.

Où est cultivé principalement le cognassier fruitier ?

Aujourd’hui, le cognassier est principalement produit en Turquie et en Chine. En troisième place des plus gros producteurs de coings : l’Iran.

Le coing, fruit du cognassier, est la pomme d’or des jardins.

les conseils jardin de Willemse

Le cognassier fruitier au fil des saisons: de la floraison jusqu’à la récolte des coings

Quand fleurit le cognassier fruitier ?

Le cognassier fleurit en mai. Durant ce mois printanier, de nombreuses fleurs blanches et roses apparaissent sur l’arbre fruitier. Celles-ci présentent cinq pétales et possèdent une odeur très puissante. Au fil du temps, la fleur se transforme en fruits et ainsi les premiers coings apparaissent.

Quand fructifie le cognassier fruitier ?

Le fruit du cognassier fait son apparition entre juin et juillet. À cette période, les fleurs laissent place à de petits fruits verts duveteux. Le fruit grandit petit à petit et passe du vert au jaune doré. Une fois ce dernier ayant atteint la bonne taille, il est temps de le récolter.

Les fleurs du cognassier dégagent une odeur très puissante.

les conseils jardin de Willemse

Quand récolter les coings, fruits du cognassier fruitier ?

Le coing, fruits du cognassier, se récolte entre septembre et novembre. Mesurant en moyenne 10 cm, le coing n’est comestible qu’une fois cuit. En effet, il est fortement déconseillé de s’aventurer à le manger cru. Celui-ci est indigeste et peut vite apporter son lot de problèmes intestinaux.

Comment planter le cognassier fruitier ?

Dans quel type de sol et où planter le cognassier fruitier ?

Le cognassier ne demande pas un entretien très important. Toutefois, il est essentiel de respecter certaines caractéristiques propres à sa culture. Parmi ces caractéristiques, il faut prendre en compte le type de sol dans lequel l’arbre fruitier est planté. En effet, celui-ci préfère un sol argileux et riche en humus. Le pH du sol doit être neutre et la terre doit présenter une forte caractéristique drainante. Concernant l’emplacement du cognassier, il est préférable de le planter en plein soleil. Toutefois, l’arbre fruitier supporte très bien les emplacements à la mi-ombre. Tous les jardins de France peuvent accueillir le cognassier. En effet, celui-ci résiste très bien aux températures négatives et s’adapte donc à toutes les régions de l’Hexagone.

Choisissez un emplacement ensoleillé pour planter votre cognassier.

les conseils jardin de Willemse

Quand planter le cognassier fruitier ?

Il est préférable de planter le cognassier entre octobre et mars. À cette période, le sol est à température idéale pour aider l’arbre fruitier à développer son réseau de racines.

Comment entretenir le cognassier fruitier ?

Comment fertiliser le sol du cognassier fruitier & quels sont les apports nutritifs ?

Le cognassier ne demande pas énormément d’entretien. En effet, il suffit d’arroser abondamment la terre si le temps est sec. Pour garder l’humidité, il est possible de placer un paillage au pied de l’arbre fruitier. Enfin, l’ajout d’un peu d’engrais au printemps est également conseillé pour aider le cognassier à développer ses fruits.

Quand & comment tailler le cognassier fruitier ?

La première année, il faut effectuer une taille de formation afin de donner à l’arbre fruitier une forme cohérente. Une taille d’entretien est également nécessaire en hiver lorsque l’arbre fruitier est au repos.

La taille d’entretien du cognassier s’effectue avant l’hiver.

les conseils jardin de Willemse

Comment éviter les maladies et soigner le cognassier fruitier ?

Comme toutes les plantes, le cognassier est sensible à certaines maladies ainsi qu’à quelques parasites. Ainsi, il n’est pas rare de voir de cognassier souffrir d’oïdium. Ce champignon s’infiltre dans l’arbre en passant par les cicatrices de taille. Pour éviter la mort de l’arbre fruitier, il est fortement conseillé d’utiliser un mastic de cicatrisation après chaque taille. La moniliose est également un champignon ravageur. Celui-ci fait pourrir les fruits et impacte donc la récolte. Pour prévenir de cette maladie, il suffit de pulvériser une solution de prêle sur l’arbre fruitier. Enfin, les pucerons s’attaquent également au cognassier. Ces derniers peuvent être éliminés en vaporisant en une solution d’eau mélangée à du savon noir.

Le cognassier est un magnifique arbre fruitier qui apporte chaque année de nombreux coings. Ces derniers entrent parfaitement dans la composition de nombreux mets culinaires. Mais la présence du cognassier dans un jardin est également très esthétique. En effet, les fleurs dont il se pare chaque saison apportent une touche de fraîcheur à l’espace vert.

Que pensez-vous de cet article ?
, , , , , , , , , , , , , ,
Comment tailler l’amandier & récolter les amandes ?
Coing : comment tailler le cognassier fruitier & obtenir une belle récolte de coings ?
Menu