Comment bien planter un arbre fruitier ?

La plantation d’un arbre fruitier nécessite quelques étapes indispensables pour une bonne reprise végétale dans sa terre d’accueil : votre jardin ! Étape par étape, découvrez les gestes simples à réaliser

A quelle période planter un arbre fruitier ?

La meilleure époque pour la plantation se situe à l’automne, après la chute des feuilles, fin octobre et novembre, tant que le sol n’est pas encore gelé. Théoriquement, la période de plantation va de novembre à mars, mais il est conseillé, si on ne l’a pas fait à l’automne, d’attendre la fin de l’hiver. Selon la région où l’on plante, l’espèce et le climat, cette deuxième période de plantation peut aller de la mi-février à début avril.

arbre fruitier automne

Comment bien préparer le sol avant la plantation d’un ou de plusieurs arbres fruitiers ?

Le travail le plus important quant à la plantation d’un fruitier est celui de la préparation du sol.

Comment préparer le sol pour la plantation de plusieurs fruitiers dans un verger ?

Pour les arbres fruitiers que vous souhaitez planter en ligne ou dans un ensemble comme un verger par exemple, vous devez travailler le sol sur 2 mètres de large et 50 cm de profondeur, c’est-à-dire à deux fers de bêche.
Il faut également enrichir le sol à l’aide de tourbe et de compost, et également à l’aide d’un engrais complet à dominante phospho-potassique.

fruitier compost

Comment bien préparer le sol pour la plantation d’un seul fruitier de manière isolée ?

Pour un arbre fruitier à planter de manière isolée, il vous faudra prendre soin de faire un trou, trois semaines environ avant la plantation. Les dimensions de ce trou seront de 1 m x 1 m par 50 cm de profondeur.
Ajoutez aussitôt après avoir ameubli le sol un engrais complet à dominante phospho-potassique.

arbre fruitier trou de plantation à la bêche

Comment préparer les racines de l’arbre fruitier avant la plantation ?

Lors de la plantation de votre arbre fruitier, il sera important de raccourcir les racines trop longues ou endommagées. Cela permettra à l’arbre de mieux s’enraciner dans sa terre d’accueil. Le schéma ci-joint vous indiquera la manière de procéder.

raccourcir les racines avant la plantation de l'arbre fruitier

Comment réaliser un bon trou de plantation pour l’arbre fruitier ?

La seconde étape de plantation de l’arbre fruitier consiste à réaliser le trou de plantation. Comme évoqué précédemment, il sera fonction de l’amplitude racinaire de l’arbre.
Pour la réalisation d’un bon trou de plantation :
– faites un tas avec la terre extraite ;
– au milieu du trou, y poser le plant ;
– placez une planche ou une bêche en travers du trou pour repérer la hauteur à laquelle le plant doit être placé.

Après avoir bien tassé le sol, le  » collet  » de l’arbre, zone où se situe habituellement le bourrelet de greffe, doit être encore nettement au-dessus du sol de plantation : 10-15 cm.
Le tuteur doit être mis en place en même temps que l’arbre. Ce tuteur est indispensable pour maintenir le fruitier bien droit.

Pour la plantation de l’arbre, il est conseillé d’être deux personnes pour plus de facilité : l’un tient le plant à bonne hauteur, tandis que l’autre ramène la terre avec les mains sur les racines et tasse.

Avec la pointe du pied, tasser légèrement la terre.

tassez la terre au pied du plant fruitier
Comment placer le collet du fruitier ?

Faut-il prévoir une rigole d’arrosage pour l’arbre fruitier ?

Ensuite ménagez une rigole autour de l’arbre et arroser soigneusement.
Attachez enfin l’arbre au tuteur. Celui-ci ne doit pas atteindre la couronne pour les arbres tiges,  mais il ne doit pas non plus être trop court.

l'arrosage de l'arbre fruitier lors de la plantation

Comment planter les arbres fruitiers en racines nues ?

Les arbres fruitiers sont livrés soit en racines nues enrobées de paille humide, le tout dans un sachet plastique, soit en pot avec une motte dans un sachet plastique ou dans une coque en plastique.

Dans les 2 cas, ils se conservent très bien durant le transport et sont assurés de démarrer facilement dès le printemps suivant.

Dans la mesure du possible, plantez TOUT DE SUITE. Si cela n’est pas possible, protégez-les en permanence soit par l’emballage, soit par de la terre, soit par du tissu humide. Les fruitiers sont avant tout des arbres et arbustes. Leur plantation est en tout point identique à celle des arbres d’ornement.

1- Retirez tous les emballages protégeant votre arbre fruitier (plastiques, élastiques…).

retirez l'emballage sachet arbre fruitier

2- Taillez l’extrémité d’une tige de votre arbre fruitier ou d’une racine éventuellement abîmée durant le transport. Ne vous inquiétez pas, il est bon de tailler légèrement la ramure avant la plantation.

taile des racines du fruitier

3- Laissez tremper les racines de votre arbre fruitier durant 10 à 15 minutes dans un seau rempli d’une boue épaisse composée d’eau, de terre de jardin et d’un peu terreau. Cette opération simple, appelée pralinage, permet de réhydrater les racines et les radicelles et de les enrober d’une couche protectrice favorisant la reprise.

pralinage des racines des fruitiers

4- Creusez un trou assez large et profond pour que les racines soient à l’aise. Déposez la terre de surface (plus noire) d’un côté et celle du fond (plus jaune) de l’autre.

trou de plantation du fruitier

5- Remplissez le fond de terre noire complétée d’un peu de terreau. Émiettez-la puis placez le sujet en étalant bien les racines.

placez le fruitier dans le trou de plantation

6- Les racines situées le plus haut, doivent se trouver à 5 cm au-dessous du niveau du sol. Tout en maintenant bien droit votre arbuste, faites couler la terre noire sur les racines en tassant au fur et à mesure.

attention aux racines du fruitier

7- Aménagez une cuvette autour du pied avec le reste de la terre pour recevoir l’eau d’arrosage.

aménagez une cuvette d'arrosage pour le fruitier

8- Arrosez copieusement même si la terre est humide (au moins 10 à 20 litres d’eau), même s’il pleut.

aménagez une cuvette d'arrosage pour le fruitier

9- N’oubliez pas d’arroser régulièrement dans les semaines qui suivent.

arrosage du fruitier régulier

10- Tutorez le fruitier. Prévoyez un tuteur d’une longueur égale à la hauteur du sujet augmentée de 50-60 cm. Enfoncez-le profondément dans le trou de plantation.
Procédez à la plantation comme ci-contre. Attachez la tige sur le tuteur à l’aide de liens spécifiques. Vous pouvez aussi utiliser des morceaux de chambre à air de vélo usagée.
Au bout de quelques jours, vérifiez le positionnement des liens pour ne pas risquer d’abîmer l’écorce de votre arbre fruitier.
Une surveillance régulière sera ensuite nécessaire pour desserrer le lien en fonction de la croissance de votre fruitier.

tutorez le fruitier

Comment planter les arbres fruitiers en pot ?

La plantation des fruitiers livrés en pot est plus simple. 4 étapes seulement sont nécessaires à la plantation.

1- Creusez un trou beaucoup plus grand que la motte. Entreposez la terre de surface (noire) d’un côté et la terre du fond (de moins bonne qualité) de l’autre. Bêchez le fond du trou pour le décompacter.

plantation fruitier pot

2- Déposez une couche de terre fine de surface (noire) mêlée à un peu de terreau. Installez le plant de manière à ce que la motte arrive un peu en dessous du niveau du sol. Comblez avec le reste de la terre noire en tassant au fur et à mesure.

schéma fruitier plantation pot

4- Dans les jours qui suivent, des radicelles se forment. Mais au-dessus, rien ne bouge. Au printemps, les racines qui se sont développées donnent naissance à de nouvelles branches et à des feuilles.

schéma plantation fruitier radicelles

3- Aménagez une cuvette avec la terre restante pour recevoir l’eau d’arrosage et arrosez généreusement (10 à 20 litres), même s’il pleut.

schéma fruitier arrosage

Résumé : Les grandes étapes pour planter un arbre fruitier

Voici les grandes lignes de ce qu’il faut réaliser pour effectuer une bonne plantation…

  • Prévoir de planter en lune descendante période du cycle lunaire pendant laquelle la sève se retire vers les racines.
  • Creuser un mois avant la plantation un trou suffisamment large pour accueillir le fruitier et profond.
  • Mélanger du compost mûr avec un peu de terre.
  • Mettre en place un tuteur.
  • Préparation de l’arbre fruitier : avant la plantation, couper nettement les racines abîmées. Il faudra ensuite procéder à un pralinage, c’est-à-dire tremper les racines dans un mélange de bouillie de terreau, de bouse et d’eau afin de favoriser la reprise.
  • Planter l’arbre hors période de gel, par une belle journée un peu fraîche, mais ensoleillée et recouvrir avec un peu de terre de profondeur.
  • Combler avec la terre mélangée au compost.
  • Tasser avec les pieds.
  • Arroser copieusement et pailler.

Découvrez les étapes clefs un peu plus techniques pour procéder à la plantation…

arbre fruitier plantation

Quoi de mieux que de récolter et de savourer ses propres fruits ? Les arbres fruitiers se déclinent en de nombreuses variétés, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les envies. Que vous ayez envie de les déguster crûs, cuits, en desserts, en compote, en tarte… Vos fruits seront à votre portée dans votre jardin comme sur votre balcon et votre terrasse. Frais et juteux, il ne vous reste qu’à les cultiver !

, ,
5 variétés de châtaigniers (Castanea) classiques et incontournables
Quels arbres fruitiers résistent à la sécheresse ?
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !