Comment planter le kumquat et bien le cultiver ?

les conseils jardin de Willemse

Tout savoir sur le kumquat et comment le cultiver

Planter un kumquat en pot ou en pleine terme permet deux choses : obtenir de belles récoltes d’agrumes délicats mais également de végétaliser avec brio votre extérieur ! Le kumquat est un petit arbuste fruitier qui ne dépasse généralement pas 4 m de haut. Parfait en pot ou dans un jardin, il offre chaque année une multitude de petits agrumes orange. Également appelé fortunella, il possède un feuillage persistant et ne demande pas énormément d’entretien. Résistant à des températures pouvant aller jusqu’à -10 °C, il survit très bien dans de nombreuses régions françaises.

Qu’est-ce que le kumquat ?

Les origines du kumquat ?

Le kumquat est originaire d’Extrême-Orient. On retrouve également l’agrume en grandes quantités dans les pays d’Asie. En Chine, il est cultivé depuis des siècles dans la région de Canton.

Où est cultivé principalement le kumquat ?

De nos jours, le kumquat est principalement importé d’Argentine, d’Afrique du Sud et d’Israël.

Le kumquat est aussi appelé fortunella.

les conseils jardin de Willemse

Le kumquat au fil des saisons: de la floraison jusqu’à la récolte des kumquats

Quand fleurit le kumquat ?

La floraison du kumquat se fait entre le mois de mai et le mois de juillet. Cette floraison un peu tardive offre de magnifiques petites fleurs blanches. Celles-ci apportent une touche de couleur au vert foncé des feuilles. Avec elles vient un parfum enivrant qui offre à chaque jardin une dimension sensorielle supplémentaire.

Quand fructifie le kumquat ?

Après de nombreux mois, les premiers fruits apparaissent sur l’arbuste fruitier. Les kumquats arrivent à la toute fin de l’été. Vers septembre, il est possible de voir les grappes de fruits naître sur l’arbuste fruitier.

La récolte se fait très tardivement. En effet, le fruit n’est mûr qu’à partir de novembre. La cueillette du kumquat se fait sur la période de novembre à janvier.

Les fruits du kumquat ou du fortunella sont appelés kumquats.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le kumquat ?

Dans quel type de sol et où planter le kumquat ?

Pour se développer correctement le kumquat a besoin d’un sol riche et bien drainé. Si possible, il est également important d’apporter certains éléments nécessaires au développement de ce dernier. Ainsi, en ajoutant quelques graviers ou un peu de sable, il est possible d’aider la terre à évacuer le surplus d’eau. Concernant son emplacement, le kumquat préfère les endroits à l’abri du vent et en plein soleil. Le climat méditerranéen est le lieu parfait pour faire pousser correctement son plant de kumquat.

Quand planter le kumquat ?

Pour planter l’arbuste fruitier, vous devez attendre le mois de mai. À cette période, ce dernier ne court plus aucun risque face au froid. En effet, le kumquat ne tolère que très peu les climats à basse température. Il ne peut supporter que des températures minimales descendant jusqu’à -10 °C.

Le kumquat peut se cultiver en pot.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le kumquat ?

Comment fertiliser le sol du kumquat & quels sont les apports nutritifs ?

Le kumquat, placé dans une région accueillante, ne demande pas énormément d’entretien. En effet, vous pouvez lui apporter un peu de terreau pour l’aider dans sa pousse et ajouter un peu de fertilisants à ce dernier. C’est à peu près tout ce que demande l’arbuste fruitier.

Quand & comment tailler le kumquat ?

De la même façon que les apports nutritifs ne lui sont pas indispensables, la taille du kumquat est également facultative. Toutefois, il est bon de régulièrement enlever le bois mort de l’arbre. Si les branches s’allongent de trop, il est également conseillé de tailler afin que l’arbuste fruitier n’ait pas une allure trop hirsute. Après chaque taille, pour éviter les invasions de champignons, il est fortement conseillé d’appliquer un mastic de cicatrisation.

La taille du kumquat n’est pas primordiale.

les conseils jardin de Willemse

Comment éviter les maladies et soigner le kumquat ?

Comme beaucoup d’arbres fruitiers, le kumquat est sensible à de nombreux parasites. Véritable Némésis des agrumes, la cochenille n’épargne pas le kumquat. Cette dernière a la particularité de se nourrir de la sève des arbres fruitiers. Le parasite est vite repérable grâce au cocon qui laisse derrière lui. En effet, des amas blancs de coton apparaissent lorsque l’arbre fruitier est contaminé. Pour se débarrasser des cochenilles le plus naturellement possible, une solution d’ortie peut être appliquée sur tout le feuillage. Le savon noir est également un très bon produit naturel pour se débarrasser des cochenilles. D’autres parasites comme les araignées rouges peuvent également apparaître sur l’arbre fruitier. Pour s’en débarrasser, une simple brumisation d’eau froide sur le feuillage est suffisante. En cas d’infestation trop importante, que ce soit de la part des cochenilles ou des araignées rouges, il est conseillé de couper les branches concernées et de les brûler.

Planter un kumquat calamansi : un croisement détonnant !

Très populaire en Asie, il ne fallut pas longtemps au kumquat pour être croisé avec d’autres espèces. L’une des plus connues est le calamansi. Très utilisé dans la cuisine philippine, on le retrouve également à Bornéo et en Indonésie. Le fruit du calamansi est citronné et très doux.

Planter un kumquat yuzuquat pour plus de douceur

Le Yuzuquat est également une forme hybride provenant du kumquat. Cet arbre fruitier a la particularité de donner des fruits remplis de pépin. La chair offre un jus doux et légèrement acidulé.

Le feuillage vert du kumquat est persistant.

les conseils jardin de Willemse

Parfait dans le jardin du sud de la France, le kumquat apporte chaque année de délicieux petits fruits qui peuvent être utilisés pour confectionner de la confiture ou être confits. Dans un pot ou directement en jardin, il offre également des couleurs intéressantes à l’environnement dans lequel il se trouve. Ses touches de vert, orange et blanc apportent de la vie à chaque parterre fruitier.

Que pensez-vous de cet article ?
, , , , , , , , , , , ,
Quels sont les différents types de bruyères ?
Quelles sont les 4 variétés de kumquat à cultiver au jardin ou dans le verger ?
Menu