Comment planter et entretenir la tubéreuse dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Comment planter la tubéreuse du jardin

La tubéreuse, Polianthes tuberosa, est une plante à la fois fragile et charismatique. Synonyme de féminité et d’élégance, c’est surtout sa hauteur gracieuse qui fait d’elle une pièce à part entière. En pot ou en jardinière, elle saura embellir les balcons et les terrasses. Bien entretenue, sa beauté n’a d’égal que son parfum envoûtant.

Qu’est-ce que la tubéreuse ?

La tubéreuse est une plante herbacée de la famille des asparagaceae. Elle possède des fleurs blanches délicates qui forment une étoile, au sommet d’une longue tige mesurant de 60 à 120 cm de hauteur. Originaire du Mexique, c’est aujourd’hui en Inde que sa récolte est la plus importante.

Sa culture se fait en pleine terre, en pot et en jardinière durant la saison printanière. Sa floraison, quant à elle, a lieu en août mais peut durer jusqu’au mois de novembre dans les régions bénéficiant d’un climat doux.

Celle dont le nom botanique est polianthes tuberosa est caractérisée par un parfum captivant de fleur d’oranger, concentré au niveau de sa tige. Cette particularité, ajoutée à la pureté de ses fleurs, font de ce végétal une pièce maîtresse d’ornement et de parfumerie

La tubéreuse dégage un parfum envoutant.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter la tubéreuse ?

La tubéreuse aime la chaleur. La température ambiante ne doit donc pas descendre en dessous de 15°C. Cette plante vivace aime aussi la luminosité. Mieux vaut alors orienter la plantation vers l’endroit le plus ensoleillé du jardin. Idéalement, c’est dans une véranda que la tubéreuse prospère le mieux.

La plantation est préférable en pot pour pouvoir protéger la belle Mexicaine du froid. Le sol doit y être sableux, mais aussi nourrissant et légèrement acide. Il doit donc être constitué des éléments suivants :

  • De la terre de jardin et du terreau : qui forment le support de culture ;
  • Du sable : jusqu’à 1 tiers du pot pour éviter l’eau stagnante ;
  • Du compost : visant à enrichir le substrat en nutriments.

Ce végétal se cultive en plantant trois bulbes dans un contenant de 25 cm de diamètre. Bien sûr, il convient d’arroser abondamment le jour de plantation, puis continuer à le faire régulièrement, notamment à l’apparition des premières fleurs.

Préférez un emplacement ensoleillé lors de la plantation de votre tubéreuse.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir la tubéreuse ?

L’entretien de la tubéreuse n’est pas difficile mais nécessite quelques soins. En effet, tout au long de sa croissance, cette plante aime qu’on l’arrose régulièrement en évitant de la submerger d’eau. Une plante survit mieux à un déficit qu’à un excès d’arrosage. 

Dès la fin de la floraison, qui coïncide généralement avec l’avènement de l’hiver, il est recommandé de diminuer l’arrosage, voire de laisser au sec cette plante frileuse.

La tubéreuse peut tomber malade ! Généralement, des cochenilles farineuses, des bactéries et des champignons peuvent contaminer cette jolie plante sans toutefois porter atteinte à la floraison. Un mélange d’eau et de savon noir peut s’avérer efficace contre les cochenilles.

Attention, la tubéreuse peut tomber malades ou être la cible de parasites.

les conseils jardin de Willemse

La tubéreuse, étant une plante imposante de par sa beauté et son caractère, peut très bien suffire pour embellir votre espace. Des associations avec d’autres plantes peuvent aussi être envisagées. Celles-ci doivent être à la hauteur de la jolie tubéreuse : des glaïeuls, par exemple.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu