Tout savoir sur la rotation des cultures

La rotation des cultures est une façon naturelle d’obtenir de bonnes récoltes dans son potager, tout en conservant un sol sain. Aussi appelée assolement, cette méthode va permettre à votre sol de se reconstruire grâce à la disposition de vos plantes potagères.

Tout savoir sur la rotation des cultures

Il existe plusieurs types de plantes potagères

Avant tout, il est primordial de classer les légumes en 5 groupes selon leurs propres caractéristiques :

Les légumes feuilles

Cette catégorie de légumes contient les plantes potagères dont le feuillage est consommé. On y retrouve : les salades, les choux, la mâche, l’épinard
Ces légumes ont besoin d’un sol riche en éléments nutritifs notamment en azote et se plaisent en compagnie de solanacées (tomate, poivron, aubergine …)

Les légumes fruits

Un légume fruit est le fruit d’une plante herbacée cultivée de façon habituelle dans un potager. On y retrouve : les tomates, les aubergines, les courgettes, les haricots verts
Ces légumes épuisent la terre, c’est pour cela qu’il faut alterner avec des légumes grains (qui enrichissent le sol en azote) et des légumes racines (afin de récupérer les éléments fertilisants en profondeur)

Les légumes racines

Les légumes racines sont les légumes dont la racine de la plante potagère est consommée. On y retrouve : les carottes, le radis, les navets, les betteraves
Ces légumes puisent en profondeur leur nourriture et fatiguent rapidement le sol. Ils s’associent avec les légumes dits bulbes (oignon, échalote, ail …)

Les légumes grains

Aussi appelées légumineuses, ces plantes à gousses permettent de récolter des légumes secs. On y retrouve : les pois, les haricots, les fèves
Une fois la récolte terminée, ces légumes enrichissent la terre en azote grâce à leurs racines.

Les légumes vivaces

Les légumes vivaces sont des légumes qui resteront en place plusieurs années au sein du potager. On y retrouve : les asperges, les artichauts
Ces légumes ne sont donc pas concernés par la rotation des cultures.

La rotation des cultures : la bonne méthode

La rotation des cultures ne s’improvise pas et un plan pluriannuel de votre potager doit être établi à l’avance. Il vous faut diviser votre potager en plusieurs parcelles (égales au nombre d’années que dure la rotation) qui recevront chaque année un groupe de légumes différent.

Rotation des cultures au potager

Nos experts vous conseillent d’y ajouter une parcelle afin d’avoir une «zone de repos» dans votre potager. Cette parcelle permettra au sol de se reposer et de s’enrichir naturellement en y semant un engrais vert (trèfle, moutarde, seigle …)

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !