conseil octobre potager

Que faire en octobre au potager ?

Voici des conseils pour les activités à prévoir au potager en octobre.

Le mois d’octobre marque le temps des dernières récoltes avant la préparation du sol pour l’hiver… et pour de meilleures récoltes dès la saison prochaine !
C’est également le moment de semer quelques variétés en pépinière et d’effectuer quelques menus travaux au potager.

1-Les dernières récoltes du mois d’octobre

Que faire en octobre au potager ?

En octobre, récoltez les légumes-racines que vous conserverez pendant une bonne partie de l’hiver. Panais, betteraves, pommes de terre, navets, carottes… récoltez-les et placez-les dans des contenants appropriés pour ensuite les stocker dans la cave ou en silos.

2-Récolter les betteraves rouges au bon moment

En automne, les betteraves rouges continuent de pousser sous l’effet des températures clémentes. Du coup, on attend que les feuilles jaunisses et les tâches apparaissent pour les récolter. Les betteraves supportent très bien les premières gelées nocturnes. Par contre, un coup de froid et c’est le moment de les rentrer. Pour cela, déterrer-les et coupez-les feuilles à 1 cm du collet. Attention ! Veillez à ne pas couper la racine principale. En les stockant au frais, ils garderont tout leur croquant et goût.

3-Conserver les pommes de terre tardives

pommes de terre dans des mains

Astuce : Privilégiez une récolte le matin pour laisser sécher vos légumes la journée.

Une dernière récolte de pommes de terre s’impose, avant de semer des engrais verts afin de revitaliser la terre. Sur un terrain bien préparé, semez de la moutarde ou de la phacélie à la volée. Attention tout de même à ne pas laisser les engrais verts monter en graines !

Pour toutes les pommes de terre semi-précoces et tardives,  la récolte ne se fait que lorsque les fanes sont desséchées. Si la peau des pommes de terre se retire lorsque l’on frotte dessus alors elles sont matures. Pour les récolter, retirez par temps sec les buttes puis les pommes de terre qui y sont souvent reliées entre-elles par des fils. Placez-les ensuite sur une plate-bande pour les faire sécher en retirant la terre autour. Pour une bonne conservation, veillez à séparer les pommes de terre farineuses, à chair plutôt ferme et à chair ferme. La température de stockage ne devra pas excéder les 6°C sinon elles deviendront trop sucrées ou risque de germer trop tôt.

4-Semer avant l’hiver, c’est possible

Jardinier qui plante des échalottes

Si le mois d’octobre est beau, vous pouvez prévoir un dernier semis de radis. En pépinière, les oignons doivent être semés pour être récoltés l’an prochain. Misez sur les variétés à racines courtes comme le Rouge Long de Florence et restez vigilant : si une nuit fraîche se profile à l’horizon, n’hésitez pas à déployer un tunnel d’hivernage.

Si votre sol est lourd, plantez des échalotes grises sur des buttes. Fine et savoureuse, l’échalote ‘Griselle’ est particulièrement appréciée par les gourmets !

Les carottes demi-longues de Carentan sont également une excellente variété à semer en octobre, de même que les navets ‘Blanc dur d’hiver’ à semer en ligne. N’oubliez pas d’arroser, ni d’éclaircir ! Et si vous prévoyez de cultiver des poireaux, n’hésitez pas à les semer de près, car ils se protègent mutuellement contre les insectes et autres parasites.

5-Les travaux à prévoir au potager en octobre

Le mois d’octobre est l’occasion d’épandre du compost au potager, puis de pailler sur une épaisseur raisonnable les parties libérées par les dernières récoltes de légumes-racines, comme les pommes de terre, le céleri-rave ou encore les radis. Ceci vous facilitera la tâche au printemps et vous retrouverez un sol propre, prêt à être cultivé. Les autres parties du potager, quant à elles, doivent être nettoyées. Et pourquoi ne pas semer du seigle, un excellent engrais vert ? Ses racines peuvent aller jusqu’à 1 mètre de profondeur, ce qui contribue à ameublir la terre et à l’aérer pendant l’hiver. Si vous avez planté des céleris dans votre potager, commencez à les lier entre eux pour qu’ils
blanchissent.

6-Du côté des fruitiers

Que faire en octobre au jardin ?

Plantez les petits fruitiers en octobre lorsque la sève descend.

En octobre, vous pouvez planter des petits fruits, au verger comme au potager. Si vous avez des enfants, c’est également l’occasion de leur concocter un coin où ils pourront se délecter de groseilles et de cassis dans un espace où ces arbustes ne grimpent pas bien haut, restant à leur hauteur pour leur plus grand plaisir !

Prenez le temps d’inspecter vos arbres fruitiers. Munissez-vous d’une craie ou d’une ficelle et marquez les branches à couper en hiver, en Lune descendante.

6-Octobre au verger : la récolte des fruits

main tenant une pomme dans un pommier

C’est la fin des récoltes pour vos fruitiersconsommez rapidement ou entreposez les dernières pommes (voir tous nos pommiers) et poires (voir tous nos poiriers), il est préférable d’attendre la pleine maturité des fruits sauf si le gel survient et de cueillir les fruits le matin lorsque la température est encore fraîche.
Les arbres sont en « sève descendante », débutez l’élagage des cerisierspruniers et abricotiers. Terminez les tailles de framboisiers remontants.
Préparez les trous et commencez les plantations de vos arbres fruitiers

À lire aussi en octobre

mon jardin lire l'article
mon intérieur lire l'article
Ma terrasse lire l'article
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !