Que faire au potager en février ?

Au potager et au verger, il y a de quoi faire en février, alors que les jours commencent à s’allonger ! Des légumes d’hiver à récolter, des plantes à semer en pleine terre et des légumes-fruits à préparer en caissette sous abri. Que faire au potager et au verger en février ? Voici quelques conseils de jardiniers avertis !

Récoltez vos légumes d’hiver et semez les légumes-fruits

Le mois de février est propice à la récolte de choux d’hiver, d’épinards, de frisée, de mâche et de pissenlit pour composer des salades vitaminées.

Pensez également à semer vos tomates, courgettes, concombres et autres aubergines sous un abri lumineux, dans une caissette à température ambiante de 20° C environ. Si, dans votre région, l’hiver n’est pas trop rigoureux, vous pourrez semer vos petits pois en pleine terre, dans votre potager, en les espaçant de 30 centimètres pour les variétés naines et 40 centimètres pour les variétés grimpantes.

Outre les petits pois, et quelle que soit la région dans laquelle vous habitez, il est possible de semer les pois ronds et les mange-tout en février. Dans les régions au climat doux, pensez également à semer vos fèves.

Premières pommes de terre et topinambours

Si vous habitez dans une région qui bénéficie d’un climat doux, vous pouvez, dès le mois de février, plantez vos premières pommes de terre. Si vous envisagez de planter, au potager, de l’ail, des échalotes et des oignons, pensez à les tenir éloignés des pommes de terre avec lesquels ils ne s’entendent pas particulièrement.

Vous raffolez des topinambours ? C’est le moment de penser à les mettre en terre. En effet, les topinambours poussent dans tout type de sol, même pauvre. Il vous suffit de tracer des lignes tous les 70 centimètres environ, et de planter un tubercule tous les 60 centimètres, à 8 – 10 centimètres de profondeur.

Les tâches à effectuer en février au verger

Au verger, s’il ne gèle pas, vous pouvez effectuer certaines tâches au cours du mois de février. D’abord, vous pouvez poursuivre les plantations de petits fruits et d’arbres fruitiers. Ensuite, c’est également l’occasion de traiter les poiriers et les pommiers aux huiles blanches afin de les débarrasser des larves des parasites et autres indésirables.

Certains arbres fruitiers peuvent également être taillés en février, en palmettes, en U doubles ou en cordons. À l’issue de la taille, n’oubliez pas de badigeonner les troncs ainsi que le départ des branches de vos fruitiers afin d’empêcher la venue de parasites et de maladies.

Certains fruitiers peuvent tout à fait être mis en terre au cours du mois de février, selon la température de votre région et, bien entendu, en dehors des périodes de gel. Il s’agit notamment des mûriers, des framboisiers, des arbres fruitiers et de la rhubarbe notamment.

Que pensez-vous de cet article ?
, , ,
Que faire sur une terrasse ou un balcon en mars?
Que faire sur les terrasses et les balcons en février ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !