Quand tailler la verveine ?

Aériennes au jardin, pétillantes en potée, délicates au potager condimentaire, on se perd dans toutes les identités de la verveine.

On vous aide à vous y repérer entre les différentes espèces de verveines : la verveine des jardins, la verveine de Buenos Aires, la verveine officinale et la verveine citronnelle. Nous passerons ensuite aux travaux pratiques en apprenant à les tailler selon les espèces.

A la découverte des verveines

Toutes les verveines que nous allons évoquer maintenant appartiennent à la famille des verbenacées. Mais toutes ne sont pas des Verbena.

Pire, comme les sauges, on retrouve à la fois des espèces aromatiques ou condimentaires et des verveines ornementales. On dénombre aussi parmi celles-ci des vivaces, des annuelles et même des vivaces à vie courte… Bref, il est temps de démêler un peu tout cela.

La verveine hybride Verbena, Verbena x hybrida, Verbena hortensis

Les verveines de genre Verbena se distinguent par leurs feuilles joliment dentées qui alternent sur une tige de forme rectangulaire. Quant à la floraison, elle se compose de petites fleurs disposées en épis ou bouquets (panicules). Les Verbena sont originaires de toutes les régions du globe : si la verveine officinale est endémique d’Europe, on en trouve aussi en Asie.

Magnifique verveine de près

Les autres verveines

Parmi les verveines, signalons celle qui sublime tisane et pot-pourris, la verveine citronnelle. Son genre ? Aloysia. Elle est originaire d’Asie.

Il existe aussi une verveine du Pérou, qui répond au doux nom de Glandularia. Cette vivace frileuse ornementale ne dépasse pas les 10 cm de haut, mais s’étale sur près de 60 cm.

Faisons maintenant un focus sur les quatre verveines les plus communes, comment les cultiver et surtout comment les tailler à la perfection.

Verveine Aloysia citriodora

Les verveines hybrides à réserver aux potées

Verbena hortensis : présentation et culture

Les verveines des jardins sont des espèces hybrides idéales pour fleurir les balcons- terrasses ou les massifs estivaux. Leurs fleurs sont rassemblées en pompons décoratifs et leur palette de coloris XL réjouirait n’importe quel peintre. Il existe même des verveines bicolores.

Les verveines de jardins sont des vivaces, mais qu’on traite en annuelles :  leur plantation en godets s’effectuera donc en avril jusqu’en juin. Vous pouvez aussi opter pour un semis en mars.

Attention, la verveine hybride aime à s’étaler, prévoyez donc suffisamment d’espace de part et d’autre de votre plant (40 cm environ).

Comment tailler la verveine hybride ?

C’est ici tout simple : la verveine favorite des potées et jardinière ne demandera qu’une élimination des fleurs fanées. Ceci permettra de stimuler de nouveaux boutons et vous pourrez ainsi profiter longtemps de sa jolie floraison.

sécateur et fleurs de verveine

La verveine officinale, du jardin à la tisane

Cette vivace discrète, de 60 cm de haut max, à feuilles dentées est une recrue de choix dans les jardins de curé. Car la verveine officinale mérite bien son surnom d’herbe aux sorcières, tant son infusion guérit efficacement les petits problèmes digestifs. Peu difficile, cette petite plante indigène se retrouve aussi sur les bords de chemin et dans les friches.

La verveine arbore une floraison blanc rose en épis très appréciée des insectes butineurs. En revanche, ses fleurs ne dégagent pas d’odeur. Il vous faudra récolter les feuilles puis les faire sécher pour profiter de ses bienfaits.

Comment cultiver la verveine officinale ?

Si vous n’arrivez pas à trouver des graines de verveine officinale, vous pouvez aussi planter de mars à mai dans un sol même pauvre, mais bien drainant, en privilégiant une exposition ensoleillée.

Attention, la verveine officinale n’est pas très rustique, et elle résiste rarement à une température inférieure à -5 °C. Elle est donc souvent cultivée en annuelle ou en potée à protéger pour l’hiver.

La taille de la verveine officinale : contenir et protéger

Quand elle a trouvé le lieu qui lui convient, la verveine officinale a tendance à prendre un peu trop ses aises. C’est la raison pour laquelle nous vous recommandons de supprimer les épis floraux : cette opération limitera d’autant la propagation de cette vivace.

Côté taille de protection, la vulnérabilité de la verveine officinale aux coups de froid impose de sortir le sécateur dès l’automne. Rabattez la touffe en novembre, paillez-la et laissez-la tranquille tout l’hiver. Elle réapparaitra au printemps.

La verveine de Buenos Aires, reine des plates-bandes

C’est quasiment la plus grande des verveines, mais aussi l’une des plus appréciées dans les massifs. Couleur violette et joli port aérien, la verveine de Buenos Aires donne un coup de frais aux massifs fleuris, notamment si elle est mélangée avec des gaminées. Un peu plus tard dans la saison, associez-la à des dahlias nains ou des rudbeckies jaunes.

verveine de Buenos Aires

Comment cultiver la verveine de Buenos Aires

La verveine de Buenos Aires se plante au printemps, de préférence en groupe pour un effet plus marquant. Choisissez un emplacement ensoleillé, et un sol bien drainé.  Elle peut aussi être disposée dans un pot de bonne profondeur (30 cm mini), à l’abri du vent qui risque de coucher ses grandes tiges. En hiver, paillez au pied de cette vivace frileuse.

La multiplication se fait par division au printemps ou par semis sous abri, en mars également.

La taille de la verveine de Buenos Aires

Prolongez la floraison de votre verveine en supprimant régulièrement les fleurs fanées. En fin de saison, laissez en revanche les fleurs monter à graines si vous souhaitez qu’elle se ressème, ou taillez-la pour la circonscrire à votre massif. Une fois l’hiver passé sous son paillis, taillez les tiges pour qu’elles repartent de plus belle au printemps.

La verveine citronnelle (Aloysia triphylla) : délicieuse et aromatique

Qu’est-ce que la verveine citronnelle ?

Ne confondez pas la verveine citronnelle avec son synonyme asiatique, la citronnelle, qui ressemble à une graminée. Il s’agit bien d’une verbenacée, mais cette fois-ci nous ne sommes pas en présence d’une Verbena mais d’une Aloysia, (ex-Lippia)… A ne pas confondre non plus avec la verveine officinale.

Verveine citronnelle, Aloysia triphylla

La verveine citronnelle est un petit arbuste aux feuilles allongées, organisées par trois tout autour de la tige. Sa principale caractéristique ? Vous la devinez dès que vous froissez son feuillage : son odeur citronnée très agréable vous chatouille aussitôt les narines. Si vous trouvez des infusions de citronnelle en magasin, sachez qu’il s’agira sûrement de verveine citronnelle et non de la verveine officinale !

Les tisanes de verveine sont recommandées pour les personnes souffrant d’anxiété ou de douleurs digestives.

Comment la cultiver ?

La verveine citronnelle adore le soleil, qui exalte son parfum, mais n’apprécie guère la chaleur excessive. Arrosez-la régulièrement en été. Si vous habitez au sud de la Loire, une plantation en pleine terre est possible, pour les autres régions, préférez une plantation en pot : cet arbrisseau originaire d’Amérique du Sud ne supporte que rarement les températures négatives. Le plus simple sera donc de rentrer la potée dans la véranda en hiver.

La verveine citronnelle se multiplie par bouturage en fin d’été.

Comment et quand tailler la verveine citronnelle ?

La verveine citronnelle devra d’abord être taillée pour conserver un aspect touffu et ramifié. Pour cela, procédez en deux étapes :

  • Taillez fortement en sortie d’hiver la touffe.
  • Ecimez régulièrement, au fur et à mesure de la saison, les sommités de votre verveine citronnelle pour qu’elle se densifie. Cette opération permettra également d’éviter la floraison qui n’a que peu d’intérêt ornemental.

Globe-trotters, la plupart des verveines ont gardé de leurs origines une certaine tendance à la frilosité. La taille sera alors indispensable pour les protéger du froid. Autre atout de la taille : supprimer les tiges ou les fleurs fanées permet d’obtenir un plant plus robuste et à la floraison longue durée. À vous de jouer maintenant !

6 conseils de pro pour obtenir de jolies marguerites (Leucanthemum vulgare)
Comment entretenir les plantes vivaces ?
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !