Comment récolter et conserver les olives ?

L’olive est appréciée pour sa saveur fruitée et ses accents méditerranéens. L’olivier est d’ailleurs le plus connu des arbustes méditerranéen. Source de vitamines A, D, E et K, riche en acide oléique, l’olive est, la plupart du temps, pressée pour en faire une huile que l’on utilise tout au long de l’année afin d’assaisonner les salades ainsi que les plats chauds… Si vous aussi, vous avez la chance d’avoir quelques oliviers dans votre jardin, voici comment récolter et conserver les olives.

Comment récolter et conserver les olives ?

A quelle période faut-il récolter les olives ?

Les olives vertes sont ramassées courant septembre / octobre, en-dehors des jours de pluie. On utilise de grands filets pour que les fruits de l’olivier ne s’abîment pas en touchant le sol. Le mois qui suit, la couleur de l’olive varie légèrement. La période de récolte la plus favorable pour la fabrication de l’huile d’olive s’étend de novembre à février et si l’on patiente jusqu’aux premiers jours de gel, l’olive aura perdu son léger goût amer.

olives riches en vitamines

Première méthode de conservation des olives : les olives en conserve

Avant toute autre opération, on place les olives dans une bassine d’eau froide et on laisse tremper deux semaines. Cette étape s’appelle la « désamérisation » mais le traitement varie en fonction de la variété d’olives. L’eau doit être changée quotidiennement. Puis on égoutte et on essuie soigneusement les olives dans un drap ou un torchon propre.

1/ La conservation en saumure : on procède comme pour les autres recettes de conserves de légumes en préparant une saumure avec 2 litres d’eau et 200 grammes de sel (vous pouvez adapter les quantités selon vos goûts). Ajoutez thym, romarin, laurier, poivre, girofle, à votre convenance. Placez ensuite les olives dans les bocaux, recouvrez de saumure et stérilisez.

2/ La conservation dans l’huile : c’est le plus souvent les olives noires que l’on conserve dans l’huile, mais on peut tout aussi bien le faire avec des olives vertes. Après avoir séché les olives au torchon, on place au fond des bocaux des herbes aromatiques, on verse les olives par-dessus, puis de l’huile d’olive jusqu’à recouvrir entièrement les fruits.

olives en conserves

Deuxième méthode de conservation des olives : les olives en tapenade

Il s’agit d’un écrasé d’olives noires ou vertes auquel on ajoute des anchois, des câpres, de l’ail, du sel et du poivre et éventuellement un peu de jus de citron. Ce mélange peut être mis en petits bocaux de conserve et stérilisé, mais vous pouvez également le congeler dans des boîtes individuelles en plastique que vous ressortirez au fur et à mesure de vos besoins.

Fabriquer de l’huile d’olive

Après la récolte des olives, on les soumet à la presse pour obtenir une huile limpide, de couleur jaune pouvant aller jusqu’au vert. Cette huile est très digeste. La plus recherchée est l’huile d’olive vierge extra de première pression à froid.

Quelle que soit le mode de conservation que vous privilégiez, les olives vous apporteront leurs bienfaits au fil des saisons. Leurs propriétés gustatives, digestives et thérapeutiques sont reconnues. Consommée régulièrement, une huile d’olive de qualité évite l’accumulation de graisses dans l’organisme. C’est une bonne prévention contre l’artériosclérose et le durcissement des artères. Elle est aussi laxative, facilite l’évacuation de la bile. On l’utilise avantageusement en cosmétique pour nourrir la peau et les cheveux. A vous de jouer !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu