Comment planter et cultiver le néflier dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Tout savoir sur le néflier et comment le cultiver

Qu’est ce que le mêlier ? Comment planter le néflier et cultiver les nèfles dans votre propre jardin ? Le néflier est un arbre intéressant car facile à vivre, rustique et esthétique. Il se satisfait de peu et fournit cependant en automne des récoltes abondantes d’un fruit modeste et agréable.

Qu’est-ce que le néflier ?

Il s’agit d’un petit arbre fruitier (5 à 6 m de haut) à feuilles caduques, très décoratif, produisant de nombreux petits fruits que l’on consomme blets ou en confitures et compotes.

Les origines du néflier ?

Il est originaire d’Asie Mineure et s’est naturellement implanté en Europe du Sud-Est. Il semble qu’il y ait été introduit par les Romains, et qu’il soit mentionné dans un acte législatif de Charlemagne à la fin du VIIIe siècle. On s’intéressait alors à son bois dense et robuste.

Où est cultivé principalement le néflier ?

Il apprécie les régions fraiches tempérées, et est très commun dans les jardins belges et français. Il supporte le froid (- 20°C) mais est sensible à l’humidité.

La famille botanique du néflier est celle des rosacées.

les conseils jardin de Willemse

Le néflier au fil des saisons: de la floraison jusqu’à la récolte des nèfles

Le néflier, à la croissance lente, est au jardin d’une culture facile comme celle du pommier, son parent de la famille des rosacées.

Quand fleurit le néflier ?

Selon la région, l’arbre se pare en mai et juin de grandes et belles fleurs d’environ 3 cm de diamètre. Les cinq pétales blancs ou rosés entourent des étamines jaunes à la manière des fleurs d’aubépine.

Quand fructifie le néflier ?

C’est un arbre autofertile, c’est-à-dire pouvant fructifier en l’absence d’un autre néflier à proximité. Les fruits apparaissent rapidement dès que les fleurs se fanent. Ils contiennent cinq gros pépins toxiques.

Les nèfles sont récoltées en octobre novembre après les premières gelées et se consomment en état de surmaturation, c’est-à-dire lorsqu’elles deviennent blettes. Pour cela elles sont stockées pendant plusieurs jours ou semaines, jusqu’à qu’elles ramollissent.

Attention, les pépins des fruits du néflier sont toxiques.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le néflier ?

L’arbre n’est vraiment pas exigeant quant à la nature du sol qui l’accueille. On peut facilement planter des noyaux et obtenir un beau néflier au bout de plusieurs années… mais sa croissance est lente et il est sans doute plus judicieux de l’acheter à l’âge de 1 an ou 2.

Dans quel type de sol et où planter le néflier ?

Tous les types de sols de jardin lui conviennent, même pauvres, pourvu qu’ils soient bien drainés. Le néflier redoute la sécheresse, mais apprécie d’être planté au soleil, même s’il tolère un peu d’ombre.

Quand planter le néflier ?

Il se plante à l’automne. La Sainte-Catherine (où tout arbre prend racine) lui convient parfaitement. À la plantation, il appréciera la présence d’un tuteur pour assurer et guider sa croissance.

Plantez votre néflier en automne en l’accompagnant d’un tuteur.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le néflier ?

Au jardin, le néflier est un fruitier sans souci, nécessitant peu d’entretien.

Comment fertiliser le sol du néflier & quels sont les apports nutritifs ?

Au moment de la plantation, le fond de trou est ameubli avec un terreau ou un compost mûr.

Chaque printemps, un apport de fumier ou d’engrais pour fruitiers suffira à assurer sa fructification.

Quand & comment tailler le néflier ?

Un simple entretien et un élagage tous les dix ans (ou moins) avec suppression d’éventuelles branches mortes suffiront à restaurer l’équilibre et l’esthétique de son port étalé. Il ne faut pas tailler en périodes de gelées.

Bien qu’il ait une croissance lente, le néflier ne demande que très peu d’entretien.

les conseils jardin de Willemse

Comment éviter les maladies et soigner le néflier ?

L’arbre est sensible à la moniliose (pourrissement des fleurs et des fruits), à l’oïdium (champignons) tous deux traitables à la bouillie bordelaise. Pour la prévention, on applique trois fois à partir de l’automne. Les parasites suceurs de sève (pucerons et cochenilles) sont chassés avec du purin d’ortie, du savon noir ou du liquide vaisselle mélangés à de l’eau et pulvérisés.

Il existe de très nombreuses variétés de néfliers. Elles se distinguent par la taille du fruit (Gros : Apyrena à gros fruits, Dutch, Allemagne, Monstrueuse d’Evreinoff, Reus van Uitbergen) leur vigueur et leur origine (Belgique, Landes, Angleterre).

Le néflier d’Allemagne

Le néflier le plus connu et le plus planté en France. C’est un arbre très vigoureux qui offre de très gros et très bons fruits. Ses feuilles prennent une jolie teinte rousse en automne.

Il existe aussi le néflier du Japon qui offre des fruits esthétiquement différents.

les conseils jardin de Willemse

Le néflier est un arbre fruitier robuste et facile à vivre demandant très peu d’entretien. Esthétique et productif, il mérite largement une place au jardin. Les nèfles se consomment crues, mais elles fournissent aussi une très bonne confiture et un excellent ratafia. Le néflier commun ne doit pas être confondu avec le néflier du Japon, qui apprécie la chaleur, se distingue par des feuilles pérennes et des fruits charnus jaune-orange.

Que pensez-vous de cet article ?
, , , , , , , , , , , , ,
Comment tailler le myrtillier & obtenir une belle récolte de myrtilles ?
Quelles sont les 5 variétés de néflier à cultiver au jardin ou dans le verger ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !