Menthe parsemée de petites taches blanches ou noires : Comment traiter ?

La menthe est une plante aromatique facile à cultiver. Fraîche, intense et poivrée, elle est aussi bien utilisée dans les plats salés que pour les desserts. Plutôt résistante aux maladies, il lui arrive parfois d’avoir de petites taches blanches ou noires. D’où viennent-elles et comment s’en débarrasser ? Mode d’emploi.

Menthe parsemée de taches blanches : l’oïdium

Symptômes

Touchée par l’oïdium, la menthe est alors recouverte d’un feutrage blanc. Les feuilles se recroquevillent, se perforent et tombent.

Causes

L’oïdium survient en cas de temps chaud et humide associé à des écarts de températures importants entre le jour et la nuit. Les printemps pluvieux peuvent donc favoriser cette maladie cryptogamique.

Traitements

Pour lutter contre, il convient de retirer et de brûler toutes les parties atteintes. Ensuite, utilisez des traitements naturels comme la décoction d’ail, de prêle, le bicarbonate de soude ou la bouillie bordelaise.

Menthe parsemée de taches noires : le soleil ou les pucerons

Symptômes

La menthe est une herbe aromatique que l’on cultive à l’ombre ou à la mi-ombre. Si vos feuilles noircissent, sèchent et tombent, c’est probablement qu’elles sont trop exposées au soleil.

Une autre raison peut-être l’attaque de pucerons. Ces insectes piqueurs-suceurs font de petits trous dans les feuilles pour sucer la sève. Ces trous vont alors causer de petites taches noires ou brunes. De plus, si l’attaque est importante, une maladie fait son apparition : la fumagine. Cette dernière recouvre les feuilles d’un dépôt de couleur suie.

Puceron sur une feuille de menthe

Traitements

Dans le cas d’une menthe au soleil, il vaut mieux la déplacer en faveur d’une exposition plus fraîche.

Si vous pensez que les taches noires proviennent plutôt des pucerons, pulvérisez une solution à base de savon noir sur votre menthe, jusqu’à ce que les pucerons soient éliminés. Vous pouvez aussi compter sur le purin d’ortie dont l’odeur faire fuir ces petites bêtes. Certains préfèrent planter des plantes répulsives à proximité comme l’absinthe ou la sarriette.

De bonnes conditions de culture pour éviter les maladies

Plantation de la menthe

Où planter ?

La menthe apprécie un substrat riche, humifère et lourd. Une exposition ombre ou mi-ombre lui convient bien. Dans tous les cas, il faut éviter le soleil aux heures les plus chaudes de la journée. Si ces conditions sont réunies, la menthe se développe rapidement et devient même envahissante. C’est pourquoi elle est souvent cultivée en pot, ou dans des espaces pouvant limiter son expansion.

Femme rempotant de la menthe fraîche en extérieur

Quand planter ?

La plantation a lieu au printemps, une fois le risque de gelées écarté.

Comment planter ?

  • Creusez un trou deux fois plus gros que le volume de la motte
  • Ajoutez un peu de compost à votre terre de jardin
  • Placez la motte au centre, la base affleurant le sol
  • Rebouchez, tassez et arrosez copieusement

Plantation de la menthe en pot

Même si la menthe aime un sol frais, elle n’apprécie pas l’eau stagnante au risque de faire pourrir ses racines. Pensez donc à verser une couche de billes d’argile au fond du contenant. Recouvrez d’un mélange de terreau pour aromatiques et de compost. Placez votre menthe au centre, comblez les vides, tassez et arrosez.

Entretien de la menthe

L’arrosage doit permettre de conserver un sol frais.

En pleine terre, votre menthe a besoin d’être arrosée essentiellement en été, pendant les sécheresses et les fortes chaleurs. À la mi-saison, il y aura suffisamment de précipitations pour que votre menthe bénéficie d’une terre fraîche.

En pot, l’idéal est d’enfoncer le doigt de quelques centimètres dans le substrat. S’il est humide, l’arrosage peut encore attendre. S’il est sec, un nouvel apport d’eau est nécessaire. La fréquence évoluera donc en fonction de la météo et de la période de l’année.

Il n’est pas nécessaire de fertiliser la menthe.

Une femme arrose un plant de menthe

Multiplication de la menthe

La menthe se multiplie toute seule grâce à ses rhizomes, mais vous pouvez aussi diviser la touffe. Faites-le dès que votre plant a quelques années et est vigoureux. Au printemps ou à l’automne, déterrez votre menthe et scindez la motte en plusieurs éclats à l’aide d’une bêche. Replantez ensuite chaque éclat à sa place, en respectant un écart de 30 cm entre chaque plant.

Récolte de la menthe

La cueillette des feuilles de menthe a lieu pendant toute la période de végétation, soit de mars à octobre. Récoltez selon les besoins, mais si possible le matin. En effet, quelle que soit la plante condimentaire, une récolte matinale permet de conserver un maximum d’arômes.

Conservation de la menthe

L’idéal est de la déguster fraîche, mais vous pouvez aussi la conserver. Pour faire sécher les feuilles, deux options s’offrent à vous. Soit, vous faites un bouquet que vous suspendez. Soit, vous faites sécher les feuilles en les disposant sur une plaque à l’horizontale. Une fois séchées, placez-les dans un sachet en les gardant telles quelles ou en les émiettant.

Pour conserver davantage ses saveurs, la congélation est une bonne option. La première étape consiste à placer les feuilles sur une plaque, sans qu’elles ne se touchent. Mettez-les ensuite au congélateur. Dès que les feuilles ont pris, glissez-les dans un sachet congélation pour que cela prenne moins de place. Attention, ne zappez pas l’étape de la plaque, au risque de voir un gros conglomérat se former sans pouvoir détacher les feuilles les unes des autres.

Feuilles de menthe dans un sac de congélation

Trois variétés de menthe originales

Menthe chocolat

Surprenante, la menthe chocolat dévoile des feuilles vertes plus ou moins bordées de brun. Elle offre des saveurs de chocolat mentholé, lui valant d’être souvent utilisée dans les desserts.

Mentha piperita Chocolate, une menthe hybride de la menthe aquatique et de la menthe verte

Menthe poivrée

Les feuilles de cette espèce de menthe sont vertes et teintées de rouge. Comme son nom l’indique, elle associe le goût piquant du poivre contrebalancé par la fraîcheur de la menthe. Utilisée en phytothérapie, elle dispose de nombreuses vertus médicinales.

menthe poivrée

Menthe gingembre panachée

Originale, cette menthe se distingue par ses feuilles vertes au liseré crème. Son parfum surprenant de gingembre donne du relief à nos petits plats. Elle est dotée de tiges pourpres et pousse jusqu’à 40 cm de haut.

Menthe gingembre panachée
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !