Comment entretenir vos pieds de menthe en automne ?

Maintenant que l’automne est arrivé, vous vous demandez comment bien entretenir vos pieds de menthe, afin qu’ils résistent à la saison hivernale. Après avoir expliqué les différentes manières de traiter les feuilles de menthe parsemées de petites taches blanches ou noires, voici les choses à savoir pour entretenir vos pieds de menthe en automne.

La menthe, une plante aromatique facile à faire pousser et à entretenir

La menthe fait partie de la grande famille des plantes aromatiques, dont elle fait partie des espèces. En effet, sa facilité de culture grâce à sa robustesse, mais surtout son odeur intense est reconnaissable entre mille.

Cela en fait un atout incontournable pour tout jardin, tant qu’elle est plantée en pleine terre. Mais elle a également sa place dans nos cuisines, car elle peut tout à fait être cultivée en pot à l’intérieur. Du moment qu’elle bénéficie de suffisamment de luminosité et d’arrosage, votre menthe s’épanouira facilement. Et vous pourrez alors utiliser ses feuilles en cuisine à partir du printemps et durant tout l’été.

Branche de menthe poivrée en gros plan

Pourquoi mon pied de menthe perd de sa vitalité à l’automne ?

Lorsque l’été se termine et que l’automne arrive, la durée d’ensoleillement diminue et les températures sont en chute libre, surtout la nuit. Alors, ne vous inquiétez pas si vous voyez que vos pieds de menthe, encore vigoureux quelques semaines auparavant, commencent à faire grise mine. Car la menthe fait partie de la famille des plantes à feuillage caduc, c’est-à-dire qu’elle perd naturellement ses feuilles à la fin des beaux jours. Dès lors, le feuillage de vos pieds de menthe va tomber petit à petit, jusqu’à disparaitre totalement lorsque l’hiver sera là.

Comment entretenir la menthe en automne ?

Vous l’aurez donc compris : quoi que vous fassiez, vos pieds de menthe finiront forcément par perdre toutes leurs feuilles au fil des mois.

Mais si vous souhaitez l’accompagner en amont pour la repousse printanière, vous pouvez tailler vos pieds de menthe à ras avec un sécateur, en ne laissant que quelques centimètres au-dessus de la terre ou du terreau.

Profitez-en pour récupérer les feuilles de menthe restantes sur les tiges coupées. Vous pourrez alors les consommer fraîches tout de suite, ou les conserver pour une utilisation ultérieure, notamment en infusion !

Une femme arrose un plant de menthe

Comment conserver mes feuilles de menthe de façon optimale ?

Quelle que soit la saison, le premier réflexe à avoir lorsque vous ramassez des feuilles de menthe fraîches, c’est de les passer délicatement sous l’eau quelques instants.

Ainsi, vous enlèverez toutes les petites saletés et poussières qui auraient pu se déposer dessus. Ensuite, vous pouvez passer à la phase de conservation.

Pour cela, différentes techniques sont possibles :

  • Si vous comptez utiliser vos feuilles de menthe dans les jours qui suivent, l’humidité sera votre meilleur allié de conservation. Vous pouvez donc soit immerger vos tiges de menthe directement dans un verre d’eau, que vous laisserez dans un endroit ombragé. Pour une conservation un peu plus longue, nous vous conseillons d’humidifier vos feuilles de menthe pour les laver. Puis, vous les déposez sur un papier essuie-tout que vous pliez en deux, afin de recouvrir totalement votre menthe. Rangez ensuite ce papier essuie-tout légèrement humide dans votre réfrigérateur, pour pouvoir en profiter quelques jours plus tard.
  • Vous pouvez avoir recours au séchage naturel. Pour cela, mettez les tiges de votre pied de menthe que vous avez taillées sur un torchon propre, que vous laisserez reposer dehors à l’ombre. Évitez de laisser votre menthe en plein soleil, car cela pourrait l’abîmer. D’ailleurs, c’est également pour cela que l’été, il est conseillé de ramasser les feuilles de menthe en début de journée, afin d’en conserver toute la fraîcheur. Une fois vos feuilles de menthe séchées, débarrassez-vous des tiges et mettez les feuilles dans un sachet en papier, ou bien dans un contenant hermétique, afin de les protéger de l’humidité.
  • Vous pouvez aussi opter pour la congélation des feuilles de menthe, qui vous permettront alors de profiter à nouveau de leur fraicheur. Nettoyez donc doucement les feuilles de menthe sans les mouiller, avec un tissu propre. Puis mettez le tout au congélateur dans une boite hermétique. Grâce à cette première étape de congélation, vos feuilles de menthe ne risqueront pas de se coller entre elles ou de s’abimer durant leur passage au congélateur. Et vous pourrez plus tard en décongeler uniquement la quantité souhaitée.

Vous l’aurez compris, la menthe est l’une des aromatiques préférées des jardiniers. Mais n’oubliez pas qu’elle se répand et qu’elle ne doit être plantée que là où elle ne deviendra pas envahissante.

Les abeilles et autres pollinisateurs se pressent autour des feuilles de menthe aux couleurs bleues, mauves, rose ou blanches. Cette plante vivace résistante au gel pousse même toute l’année dans les régions aux hivers doux.

Mais veillez à ce que les racines soient limitées à l’allée avec des bordures en dur. Si nécessaire, utilisez une barrière de bordure paysagère pour une gestion efficace des racines.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !