protéger les plantes en hiver

En hiver, je protège toujours mes plantes les plus fragiles : voile, paillage, tunnels, buttage… Ainsi, je suis sûr de retrouver un jardin en pleine santé au printemps !

Quelles plantes protéger l’hiver ?

Certaines plantes doivent être protégées pendant la période hivernale contre les intempéries : pluie, gel, neige et vent. La protection hivernale est d’autant plus importante si vous habitez au nord de la Loire ou dans les régions montagneuses.

En hiver, je protège mes plantes semi rustiques, les plantes exotiques et certaines de mes plantes rustiques plantées en plein vent, lorsque l’hiver est particulièrement rigoureux.

De manière générale, les jeunes plantations doivent être protégées car elles sont plus fragiles.

Comment protéger mes plantes ?

Il existe plusieurs façons de protéger vos plantes en hiver (lisez d’ailleurs notre article sur l’hivernage des plantes du jardin). Voici celles que j’utilise le plus souvent :

  • Le paillage du sol de jardin, qui protège bien les bulbes fragiles : le dahlia, le glaïeul… (même s’il est conseillé plutôt de déterrer les bulbes pour les mettre en caissette à l’abri… Dans une cave par exemple)

dahlias à hiverner  glaieuls à hiverner

  • Un buttage de paille, de feuilles mortes ou de terreau pour protéger mes vivaces fragiles
  • Un tunnel en plastique, qui protège les rangs de jeunes semis au potager
  • Du plastique à bulle placé autour des troncs des jeunes arbres et des arbustes.

Quand retirer les protections d’hiver des plantes ?

Je retire généralement ces protections au printemps quand le temps devient clément. Je garde toujours un œil sur mon jardin au cas où le gel reviendrait. Lorsque c’est le cas, je remets les protections d’hiver jusqu’au retour des beaux jours.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !