Depuis quelques années, le potager est devenu bien plus qu’une surface de culture de plantes destinées à la cuisine, c’est un espace où s’exprime plus de créativité : sur le fond, par la recherche et la culture de variétés nouvelles ou originales, et sur la forme, par la combinaison d’associations de plantes potagères avec des variétés florales.

les fleurs du potager

Quelques considérations pratiques concernant les fleurs du potager

Un potager est capable de s’adapter à des situations climatiques variées, pour peu que certaines conditions soient préalablement réunies :
– la terre doit être travaillée en profondeur.
– les plantes potagères seront protégées d’éléments dommageables comme le vent ou les embruns et ce par la mise en place de haies brise-vent, de tunnels, de châssis ou filets d’ombrage.
– la surface sera de préférence plane pour faciliter la culture et l’irrigation.
– l’exposition devra permettre aux légumes de mûrir correctement.

Dernier point mais non des moindres : l’organisation. Réaliser un plan de culture permet d’optimiser votre surface. Il n’est pas toujours nécessaire de disposer d’une grande surface potagère pour bénéficier de nombreuses et abondantes récoltes ! Prévoyez dès la fin d’année vos cultures pour la saison suivante en réalisant un calendrier de plantations.

Des plantes compagnes pour le potager

Des plantes à associer les unes avec les autres

Le myosotis associé aux framboisiers : repousse les vers du framboisier.

myosotis pour le potager

Les capucines entre rangs de tomates, rangs de choux, semis de carottes, plants de pommes de terre et haricots : luttent contre les mouches blanches (aleurodes).

capucines pour le potager
Les œillets d’Inde (tagetes) associés aux plants de tomates , aux choux, aux haricots, proches des semis de carottes, des pommes de terre et des poireaux : luttent contre les mouches blanches. Ils repoussent les insectes qui attaquent à la fois la partie aérienne des plantes mais aussi les parasites attaquant les racines.

oeillets d'Inde pour le potager
La ciboulette (qui fleurit également) aux pieds des rosiers : lutte contre l’oïdium et les taches noires de ces derniers.

ciboulette pour le potager
Les phacélies : plante mellifères bénéfiques pour l’ensemble du potager : elles attirent particulièrement les syrphidés (prédateurs de pucerons), les carabes et les parasitaires de la cochenille de San José.

phacelies pour le potager
Les valérianes : elles attirent les vers de terre

valerianes pour le potager
La menthe (qui fleurit également) : avec son odeur caractéristique elle repoussent les fourmis et les pucerons noirs (qui les fourmis affectionnent d’ailleurs).

menthes pour le potager
Les giroflées : plantes très utiles aux pommiers

giroflees pour le potager
Les euphorbes dissuadent les petits rongeurs comme les moulots de venir grignoter aux alentours.

euphorbes pour potager
Les cosmos : protègent les choux de la piéride (petits insectes lépidoptères qui ressemblent à de petits papillons blancs)

cosmos pour le potager

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !