comment aménager un jardin zen

Star des magazines de décoration extérieure, le jardin zen fait rêver ! Petit paradis sur terre, il invite à la rêverie et à la détente. Par ailleurs, il s’adapte particulièrement bien aux petits espaces et aux terrasses. Néanmoins, avant de pouvoir vous y reposer, il faut savoir que le jardin zen ne laisse que très peu de place à l’improvisation. A ce titre, le jardin zen est un véritable art au Japon. Il se planifie, se dessine et se conçoit jusqu’aux moindres recoins pour un effet des plus réussis. Dans votre jardin zen, vous jouerez sur les contrastes. Vous marierez astucieusement le noir et le blanc rappelant le Yin et le Yang. Misez sur le Feng Shui en optant pour un style épuré, à la manière de Ryoan-Ji, célèbre monastère bouddhiste zen de Kyoto au Japon.

Quels sont les quatre éléments de base du jardin zen ?

Dans votre jardin zen, il s’agit de miser sur quatre éléments essentiels :

Le minéral au sein du jardin zen

Il prend sa place par le biais d’étendues de graviers permettant de créer une harmonie. En outre, le minéral est un élément essentiel dans la conception d’un jardin zen. Il est composé de sable, de rochers et de graviers, typiques également du climat méditerranéen.

le minéral au sein du jardin zen

La circulation de l’énergie par l’agencement de l’espace

Elle doit circuler librement au sein d’espaces volontairement étroits bordés d’ophiopogons, de carex et de bambous nains.

Le végétal : la ressource même du jardin zen

Le végétal est omniprésent et votre choix doit se porter sur des plantes qui rappellent les paysages et les jardins japonais : l’érable du japon, le pommier à fleurs, le cerisier japonais

L’omniprésence de l’eau dans le jardin zen

L’eau, enfin, apparaît dans les zones les plus ombragées du jardin, invitant à la méditation. En outre, elle joue un rôle purificateur et les plantes aquatiques s’y reflètent. Le bruit de l’eau qui coule le long d’une fontaine ou dans un bassin d’eau est un élément sonore particulièrement agréable et apaisant. Cet élément est très prisé dans la conception de jardins zen.

plantes aquatiques du jardin zen

Les plantes pour créer un jardin zen

En créant votre jardin zen, vous allez devoir astucieusement recouvrir toute marque d’espace urbain pour le transformer en paysage naturel et serein. C’est pourquoi le béton, les clôtures et les escaliers devront être recouverts.

Quelles  plantes choisir pour un jardin Zen ?

A ce titre, le bambou est une plante tout à fait adaptée, car capable de former une barrière naturelle occultante. Le Semiarundinaria, notamment, convient parfaitement à une plantation en haie, grâce à son feuillage dense. Atteignant une hauteur de 1 mètre, voire 1,50 mètre à l’âge adulte, il vous permettra de délimiter certains espaces dans votre jardin zen.
Par-ci, par-là, disposez des arbres comme un pin à cinq feuilles, un érable du japon ou encore du buis ou un bonsaï que vous prendrez soin de tailler. A noter que, hormis l’iris, les fleurs n’ont pas leur place dans un jardin zen.

Pour un jardin à l’ambiance zen, misez sur la sobriété et le minimalisme. Par ailleurs, visez une combinaison de couleurs, de formes et d’harmonies dans laquelle vous vous sentirez bien. Et surtout, évitez de surcharger … pour une zénitude parfaite !

Pour réaliser votre jardin zen, n’hésitez pas à consulter nos articles :
Créer une ambiance zen au jardin
Quel érable choisir pour le jardin ?
Tout savoir sur la graminée Pennisetum japonicum
Comment créer un jardin japonais ?
Comment réaliser un rideau végétal avec des bambous ?

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !