Comment, quand et où planter le gloxinia ?

Plante d’intérieur, le gloxinia offre des airs sophistiqués et une touche d’élégance dans les salons et les pièces à vivre. Une pépite florale à faire pousser chez soi, absolument !

Qu’est-ce que le gloxinia ?

Le gloxinia (sinningia speciosa) est une plante à tubercules qui produit une rosette de grandes feuilles ovales veloutées. De celle-ci émergent de grandes fleurs en forme de cloche, dont les tons varient du rose au blanc en passant par le bleu et le rouge.

Le gloxinia (gloxinia des fleuristes, gloxinia élégant) est originaire du Brésil. À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, il a connu un intérêt particulier en Europe, essentiellement pour la beauté de ses clochettes veloutées, dont les coloris sont tout à fait étonnants. En effet, les fleurs de gloxinia s’accordaient parfaitement avec les volutes de l’art nouveau. C’est également à cette époque que de nombreux travaux d’hybridation et de sélection ont été effectués sur cette plante.

À maturité, le gloxinia atteint une hauteur de 25 à 30 cm. Cette plante d’intérieur est généralement cultivée seule, en pot ; sa valeur décorative est importante. Dans certains pays, notamment aux États-Unis, il existe des clubs d’amateurs de gloxinias qui collectionnent les différentes variétés.

gloxinia fleur rouge et blanche feuillage vert

Comment planter le gloxinia ?

D’une manière générale, il est préférable de cultiver le gloxinia en serre ou dans une véranda. La multiplication de cette plante s’effectue par semis en automne, ou par bouturage des feuilles ou des rejets que l’on trouve à la base de la plante. Il suffit de les couper et de les replanter dans un pot individuel.

Le gloxinia déteste les courants d’air froid et les changements de température importants. Il a une nette préférence pour la lumière ; cette condition est d’ailleurs essentielle pour sa floraison. En revanche, évitez de l’installer au soleil direct.

La terre dans laquelle le gloxinia est installé doit être humide, mais jamais détrempée. Arrosez environ deux fois par semaine, avec de l’eau non calcaire. À l’intérieur, votre plante appréciera une température entre 15 et 20°C.

Gloxinia tacheté feuillage fleurs pot

Comment entretenir le gloxinia ?

Si les feuilles de votre plante commencent à jaunir, il se peut que l’eau d’arrosage soit trop calcaire. Il est donc préférable d’utiliser de l’eau de pluie, que vous aurez facilement récoltée si vous habitez à la campagne. Une alternative, si vous ne pouvez pas récupérer l’eau de pluie, est d’utiliser, pour l’arrosage du gloxinia, une eau adoucie ou faiblement minéralisée. Pour vaporiser la plante, il faudra utiliser la même eau.

Pendant la période de floraison du gloxinia, une dose d’engrais pour plantes fleuries lui fera le plus grand bien, à raison d’une fois par semaine.

À la fin de l’hiver, rempotez les tubercules de gloxinia dans un mélange de terreau, de tourbe et de terre de bruyère, à raison d’un tiers pour chaque composante.

Pour conserver le beau feuillage du gloxinia, retirez-en la poussière à l’aide d’un pinceau souple.

gloxinia bulbe fleurs violettes feuillage

Le gloxinia tient son nom d’un botaniste du XVIIIe siècle, Gloxin. Il a su traverser le temps en étant toujours aussi apprécié par les amateurs de belles plantes et de nature. S’il demande quelques techniques et connaissances particulières pour le cultiver dans des conditions idéales, il en vaut largement la peine, se présentant comme une plante fleurie de caractère, particulièrement ornementale.

, , , , ,
L’ail d’ornement ou allium – des fleurs perchées pour le jardin
Quand, où et comment planter la lavande ?
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !