Comment arroser les plantes d’intérieur en été ?

La plupart des plantes d’intérieur meurent… en raison d’un excès d’arrosage. Une réalité bien triste puisque tout ce que veulent ces plantes est très simple : une quantité d’eau adéquate et une bonne dose d’oxygène ! Lorsqu’elles sont inondées, leurs feuilles commencent à fléchir et les plantes d’intérieur deviennent plus tristes de jour en jour. Surpris par la mine de leur plante favorite, les propriétaires essaient de venir à bout du problème… en arrosant la plante encore et encore… sans pour autant résoudre la situation. Et cette dernière meurt.

La plupart des systèmes racinaires des plantes d’intérieur, à moins qu’elles aient évolué pour vivre dans l’eau, ont également besoin d’air. Voici quelques conseils pour bien arroser les plantes d’intérieur en été.

L’importance des pots et du drainage des plantes d’intérieur

Les pots des plantes d’intérieur doivent être pourvus de trous de drainage. Cet élément, anodin en apparence, a son importance puisqu’il permet à l’eau de s’écouler du mélange de rempotage pour permettre aux racines de respirer. Si vous rempotez une plante, quelle qu’elle soit, ne faites jamais l’impasse sur le drainage, au risque de la voir dépérir plus ou moins rapidement.

Jardinier transplante des fleurs dans un nouveau pot

Dans les pots des plantes d’intérieur, utilisez du terreau et non de la terre. Le mélange de rempotage est conçu pour être léger et permettre un bon drainage. La terre en pot, a contrario, est lourde et ne permet pas un bon écoulement, à moins d’être riche en sable. Une terre trop compacte entraînera la noyade de vos plantes.

L’arrosage à ne pas négliger !

prendre soin de ses plantes d'intérieur durant l'été

Certaines plantes aiment plus d’eau que d’autres ; certaines ont besoin de moins d’eau pour vivre et pour s’épanouir.

Par exemple, il n’est pas possible de traiter une fougère d’intérieur de la même manière qu’une plante succulente, un cactus ou autres plantes grasses. Si vous procédez ainsi, vous verrez votre fougère mourir, car elle a besoin de beaucoup d’eau, tandis que les succulentes se contentent de peu d’humidité.

Avant d’acheter une nouvelle plante, prenez le temps d’en étudier les besoins et les conseils d’entretien en n’oubliant pas que les plantes sont des êtres vivants qui ont besoin de soins et d’attention.

Quand arroser les plantes d’intérieur ?

Pour vous aider à savoir à quel moment il convient d’arroser vos plantes d’intérieur, la technique est très simple. Mettez votre doigt dans le terreau, jusqu’au niveau de la première articulation.

Mignon garçon avec un chapeau de paille et un arrosoir. Arrosage d'une plante

Plusieurs cas de figure sont possibles :

  • Si le mélange est humide, il n’est pas nécessaire d’arroser
  • Si la terre est légèrement humide et que votre plante a besoin de beaucoup d’eau, arrosez-la.
  • Si votre plante a un besoin modéré en eau, comme les succulentes, ne l’arrosez pas.
  • Si le mélange est très sec, il faut arroser

Cette technique très simple signifie qu’un arrosage à raison d’une fois par semaine en été et une fois tous les dix jours à deux semaines suffit.

La question de la quantité d’eau à donner aux plantes d’intérieur, surtout en été, est intéressante. Un bon trempage est une solution idéale, permettant à la plante de s’imbiber d’eau et de rester humide, notamment en cas de grosses chaleurs. Lorsque vous arrosez, assurez-vous d’humidifier l’ensemble de la terre dans laquelle vit votre plante, plutôt que le dessus uniquement. En faisant tremper votre plante dans le bain ou sous la douche, de temps à autre, vous lui assurez une humidification complète et intégrale. Cette technique facilite également l’arrosage, par la suite.

Femme prenant soin et arrosant d'eau des plantes vertes d'intérieur sèches

Vos plantes d’intérieur sont installées dans des soucoupes dans lesquelles il convient de ne pas laisser d’eau. Environ une demi-heure après avoir arrosé votre plante, jetez l’excès d’eau de la soucoupe, aidant ainsi la plante à ne pas se noyer.

Certaines plantes, comme les bégonias, n’apprécient pas que leurs feuilles soient mouillées. Elles peuvent être trempées dans un seau d’eau pendant une quinzaine de minutes, puis égouttées, plutôt que d’être arrosés par le haut.

Les cactus, quant à eux, préfèrent les conditions arides et apprécient le soleil sans pour autant avoir besoin d’eau. Ne les cultivez à l’intérieur que si vous pouvez satisfaire leurs désirs, pour les voir grandir lentement… mais sûrement.

Dernier conseil, et non des moindres : pour augmenter l’humidité de l’air à proximité de vos plantes d’intérieur, placez une coupelle remplie d’eau que vous placez à côté de vos plantes.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !