Comment cultiver le cheilanthes dans le jardin ?

les conseils jardin de Willemse

Le cheilanthes du jardin

Le cheilanthes fait partie des fougères qui apprécient le soleil et qui peuvent pousser dans des sols secs et caillouteux. Un choix parfait pour un jardin de rocaille !

Qu’est-ce que le cheilanthes ?

Les cheilanthes font partie de plusieurs genres de fougères absolument ravissantes, qui poussent en plein soleil. Les différentes variétés sont indigènes à travers le monde entier. Alors que dans certaines régions, ces plantes vivaces se développent dans les roches, d’autres prospèrent paisiblement dans un sol bien drainé.

Les cheilanthes appartiennent à une classe de fougères particulières, dans la mesure où, contrairement à bon nombre de leurs cousins, ils peuvent être cultivés au soleil. En effet, les plantes vivaces de ce groupe ne ressemblent guère aux fougères classiques qui préfèrent l’ombre et les sols humides. À l’état naturel, Le cheilanthes vit sur des affleurements rocheux dans des sites exposés. Il est tolérant à la sécheresse est très résistant. Il s’invite dans les jardins de rocaille et s’immisce dans les crevasses des murs de pierre pour les habiller et apporter une touche de couleur.

À maturité, cette fougère de soleil atteint de 20 à 40 cm de hauteur. En grandissant, elle reste bien dense et s’étale peu en largeur. Il est préférable de planter les cheilanthes en groupe pour obtenir un bel effet et pour permettre aux plantes de se protéger mutuellement des rayons ardents du soleil.

Plantes vivaces rustiques, les cheilanthes résistent à des températures négatives, jusqu’à -25°C en hiver.

Contrairement aux fougères traditionnelles, le cheilanthes pousse dans les zones ensoleillées.

les conseils jardin de Willemse

Comment planter le cheilanthes ?

Dans le jardin, sur un talus ou une pente, les cheilanthes trouveront facilement leur place. Il est également possible de les cultiver en pot pour décorer la terrasse ou le balcon.

Le cheilanthes ne tolère pas l’humidité de l’hiver. Il pousse facilement, en plein soleil, dans un sol très bien drainé, granuleux et riche en humus, à l’abri des pluies hivernales.

Si vous le souhaitez, il est possible de cultiver vos fougères dans une serre lumineuse, avec une faible humidité et une bonne ventilation. Pour ce faire, installez votre plante dans un mélange à parts égales de terre à base de terreau et de poudre de charbon de bois. Arrosez avec parcimonie.

Le semis de cheilanthes s’effectue dès que les graines arrivent à maturité, à une température de 16 °C. La division est possible au printemps, bien qu’il soit nécessaire de faire attention aux rhizomes de la plante qui n’aiment pas être dérangés.

Le feuillage vert du cheilanthes est persistant.

les conseils jardin de Willemse

Comment entretenir le cheilanthes ?

Le cheilanthes craignant l’humidité, il est parfaitement inutile d’arroser vos plantes vivaces. Ils sont tout à fait adaptés aux terrains secs et à une exposition ensoleillée. L’eau de pluie leur suffit généralement. En revanche, lorsqu’arrive la saison froide, si les pluies sont fréquentes et abondantes, il convient de les protéger en les déplaçant dans un endroit abrité. Ceci n’est pas nécessaire si le sol dans lequel ils sont installés est très bien drainé et caillouteux ou encore si vos plantes vivaces sont installées dans un jardin de rocaille.

Un nettoyage des frondes abîmées au printemps redonnera une belle apparence au cheilanthes. Pour ce faire, il suffit de couper les frondes en question au niveau de la base, en veillant à ne pas abîmer les autres.

Peu sujette aux maladies, cette plante vivace se moque également des parasites, si les conditions de culture dont elle bénéficie lui conviennent.

Fougère du soleil, le cheilanthes n’apprécie aucunement l’humidité et l’ombre.

les conseils jardin de Willemse

Original, le cheilanthes est une fougère de soleil qui mérite sa place dans les jardins de rocaille et dans les interstices des murets. Facile à cultiver et à entretenir, il permet d’habiller l’extérieur, tout en pouvant être associé à d’autres plantes qui, comme lui, apprécient le soleil et les sols secs.

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !