Noyau d’avocat : comment faire pousser un avocatier pour le cultiver ?

tout savoir sur la culture de l'avocatier dans son jardin

Rappelant les régions subtropicales dont il est originaire, l’avocatier s’invite dans nos contrées et ravit les gourmands de ses fruits onctueux à souhait. Souvent utilisé pour démontrer l’expérience de la germination, le noyau de l’avocat permet d’obtenir de vrais avocatiers (Persea americana). Connus pour leurs fruits, ils sont très décoratifs, dans une véranda ou une pièce lumineuse.

Comment cultiver un avocatier en pot ? Les conditions idéales …

D’origine subtropicale, l’avocatier est un fruitier exotique qui peut mesurer, dans son environnement naturel, jusqu’à 15 mètres de hauteur et d’envergure à maturité. Les fruits de cet arbre, les avocats, ont la forme d’une poire et sont constitués d’une pulpe très crémeuse et très riche, que l’on surnomme beurre végétal. Au milieu de l’avocat, on trouve un noyau central. Selon les variétés, les fruits de l’avocatier sont plus ou moins gros, la texture et la couleur de leur peau, de brun à vert, lisse ou rugueuse, varient.

Votre avocatier s’épanouira idéalement dans un endroit bénéficiant d’une température située entre 20 et 28°C (l’intérieur de la maison par exemple) et dont l’hygrométrie est supérieure à 60 %. Si les températures sont inférieures, l’avocatier pousse, mais sa floraison est inhibée. C’est en effet dans les régions subtropicales que l’on trouve les avocatiers à l’état naturel, car les conditions y sont idéales.

Comment planter un avocatier ? Nos conseils de plantation …

Quels sont les grands principes de culture des avocatiers ?

Il faut savoir que les branches des avocatiers sont fragiles. À ce titre, lorsqu’on les plante à l’extérieur, il convient de les protéger des courants d’air, derrière des brise-vent.
En outre, l’ensoleillement est d’une importance primordiale. Dans le jardin, un endroit très ensoleillé est à plébisciter. En intérieur, une pièce lumineuse est nécessaire.

Le sol doit être bien drainé, car les racines de ces arbres fruitiers sont sensibles à un excès d’humidité. Le sol idéal, pour l’avocatier, possède un pH situé entre 5,5 et 6,5. Néanmoins, un terrain sableux ou argileux conviendra parfaitement à partir du moment où le drainage est adéquat. Utilisez des billes d’argile pour couvrir le fond du pot si vous souhaitez le planter en intérieur. Ceci permettra d’éviter l’humidité stagnante et favorisera le drainage.

floraison avocatier

Récupérez un noyau d’avocat pour le cultiver !

Il est tout à fait possible de cultiver un avocatier en récupérant le noyaux d’un avocat. Il faudra prendre soin de le maintenir au dessus de l’eau (dans un verre, en le maintenant bien à la surface pour que les radicelles se forme), puis de le planter dans un pot.

Généralement considéré comme un fruitier autofertile, l’avocatier n’a pas besoin d’une autre variété pour produire des fruits. Néanmoins, l’expérience indique qu’il vaut mieux planter au moins deux sujets l’un près de l’autre, en choisissant des variétés dans les périodes de floraison coïncident ou se recoupent. En extérieur, les avocatiers sont à planter à une distance de 6 mètres l’un de l’autre. En intérieur, vous ne chercherez pas à réaliser de réelles récoltes ! Vous chercherez plutôt l’aspect ornemental du feuillage… Il ne vous sera pas nécessaire d’en avoir plusieurs.

Comment planter un avocatier en pleine terre de jardin ?

L’entretien de l’avocatier est à la portée des jardiniers débutants. Au cours de la croissance de votre arbre, épandez un engrais complet en plusieurs apports. Prévoyez également une couche de paillis organique à la base de l’arbre, sur 25 centimètres autour du tronc. Si les températures sont élevées et qu’il ne pleut que rarement, surtout pendant les trois premières années qui suivent la plantation de l’avocatier, veillez à arroser votre arbre afin que les racines s’ancrent dans le sol. Veillez également à ce que le sol qui entoure l’arbre reste propre.

Comment planter en avocatier en pot ?

Il est également possible de planter les jeunes avocatiers dans une terre préalablement préparée, dans des pots d’environ 25 centimètres de diamètre au minimum. Placez les pots dans une pièce maintenue à une température située entre 20 et 28°C et dont l’humidité ambiante est de 70 %. Prenez soin, lorsque vous mettez les plants en pot, de ne pas abîmer leurs racines. Arrosez-les régulièrement et, une fois par mois environ, apportez-leur un engrais complet équilibré ou un engrais liquide.

Tailler un avocatier ne nécessite aucune technique particulière : il s’agit de contrôler la silhouette de l’arbre et veiller au bon espacement des branches. Les branches malades et abîmées doivent être retirées et, après la fructification, redressez celles qui se croisent afin d’assurer à votre arbre une silhouette harmonieuse et permettre à l’air de circuler.

avocatier croissance
Bon à savoir ! Il est possible de multiplier les avocatiers relativement facilement, à partir de semis. Les avocats que vous récolterez de cette multiplication auront ainsi les mêmes caractéristiques que leurs parents.
FredJardinier Willemse
Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !