qu'est ce que le strelitzia ?

Ses couleurs spectaculaires et surtout sa forme de tête d’oiseau en font une plante remarquable : l’oiseau de paradis nain, strelitzia reginae, ou encore « fleur de grue » a tout pour plaire. Comme d’autres plantes appartenant à l’ordre des Zingiberales, qui regroupe les plantes monocotylédones comme les orchidées, les bananiers, les graminées ou les joncs, l’oiseau de paradis convient très bien à un jardin exotique, dans lequel il sait se faire remarquer par son originalité et par sa beauté. Nous vous invitons à découvrir le strelitzia reginae nain, l’oiseau du paradis, et à en apprécier toutes les facettes pour mieux le connaître avant de l’adopter chez vous sans hésiter.

L’oiseau du paradis nain, une magnifique fleur chargée d‘histoire

L’oiseau du paradis nain est une plante exotique par excellence. Provenant d’Afrique du Sud, c’est dans les jardins botaniques de Kew, en Angleterre, qu’il a été cultivé pour la première fois en Europe. On doit son nom scientifique (strelitzia reginae) au souvenir de la reine Charlotte d’Angleterre, née Duchesse de Mecklembourg-Strelitz, cofondatrice des jardins, vers la fin du XVIIIe siècle. Ailleurs, c’est essentiellement dans les zones tempérées que l’on retrouve l’oiseau du paradis, dont au Mexique, au Chili, sur la côte ouest des États-Unis et en Australie notamment. Dans nos contrées, on trouve l’oiseau du paradis sur quelques îles portugaises, ainsi qu’aux Canaries. Par ailleurs, Madère a choisi cette plante de toute beauté, en faisant sa fleur nationale, tout comme la ville de Los Angeles, d’ailleurs.

Mieux connaître l’oiseau du paradis nain

La version classique de l’oiseau du paradis peut atteindre jusqu’à 1,20 mètre de hauteur, alors que l’espèce naine mesure de 50 à 70 centimètres à l’âge adulte. Strelitzia reginae se compose de touffes de feuilles de couleur vert grisâtre, portant de longues tiges pourvues de larges feuilles de forme ovale. La plante, quant à elle, tient son nom à l’aspect de son inflorescence qui émerge d’une bractée horizontale vert et rose, en forme de bateau. Les fleurs se succèdent lentement, ressemblant à la crête sur la tête d’un oiseau.

Chaque fleur du strelitzia reginae se compose de trois tépales extérieurs droits, de couleur orange, et de trois tépales intérieurs dans les tons bleu vif. Deux des tépales intérieurs sont réunis dans une structure ressemblant à la pointe d’une flèche, tandis que le troisième tépale forme un nectaire à la base de la fleur. Les étamines sont pourvues de longs filaments très minces, entourés par la structure de la pointe de la flèche, avec des anthères blanchâtres qui émergent du sommet. Lorsqu’un pollinisateur à la recherche de nectar, généralement un oiseau, s’approche de la fleur, les anthères de cette dernière se lèvent hors de la fleur et le pollen est ainsi déposé sur les pieds ou la poitrine de l’oiseau qui la transporte ensuite vers une autre fleur.

Le fruit de l’oiseau du paradis est une capsule épaisse contenant des petites graines, chacune dotée d’un arille, c’est-à-dire une forme d’excroissance, et une enveloppe huileuse, par laquelle les oiseaux sont attirés.

Cultiver et entretenir le strelitzia reginae nain : un jeu d’enfant

L’oiseau du paradis est une plante très prisée. Elle est cultivée essentiellement pour ses qualités ornementales. Les fleurs persistent en moyenne pendant une semaine, mais il faut savoir qu’une seule bractée en forme de bateau produit plusieurs fleurs qui se succèdent les unes aux autres. Même lorsqu’il n’est pas en fleurs, l’oiseau du paradis garde son apparence exotique et ses atouts esthétiques.

L’oiseau du paradis peut être cultivé dans les régions dans lesquelles les températures sont supérieures à 10°C. Ailleurs, il se cultive parfaitement en pot, à l’intérieur. En été, les plantes ont besoin d’un arrosage régulier, tandis qu’en hiver, elles peuvent être conservées dans une terre plutôt sèche. De même, l’oiseau du paradis a besoin d’être régulièrement alimenté en éléments nutritifs, pour donner le meilleur de lui-même. À ce titre, il est important de planter l’oiseau du paradis nain dans un substrat riche et bien drainé. La floraison de l’oiseau du paradis a lieu au printemps et au début de l’été.

Les origines sud-africaines de l’oiseau du paradis influencent bien évidemment sur ses préférences en matière de température. Si la plante ne nécessite pas obligatoirement une exposition très ensoleillée, elle aime néanmoins la chaleur. Une faible luminosité dans un endroit tempéré de la maison conviendra donc tout à fait à votre oiseau du paradis nain.

Décoratif, original, facile d’entretien, l’oiseau du paradis nain est une plante exotique sur laquelle vous pourrez compter pour apporter une touche colorée à votre intérieur. En pot, mais également en bouquet, il suscite l’admiration de tous, sans pour autant être très exigeant en termes d’entretien. Une valeur sûre !

Que pensez-vous de cet article ?
Menu
Gardez la main verte !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos conseils, astuces, promotions et nouveautés pour aménager votre jardin, terrasse ou balcon !